Les Lakers ont perdu leur sang froid : 3 fautes techniques en 30 sec qui auraient pu coûter cher

Les Lakers ont perdu leur sang froid : 3 fautes techniques en 30 sec qui auraient pu coûter cher

Les Lakers avaient le match en main. Puis leurs nerfs ont lâché dans une séquence cocasse où les Hornets ont tiré... 5 lancers de suite.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Les Los Angeles Lakers ne sont pas passés très loin d'un nouveau couac cette nuit. S'ils se sont imposés en prolongation grâce au sang froid de Carmelo Anthony et Anthony Davis, les Californiens ont donné des sueurs froides aux spectateurs du Staples Center et à leurs fans à distance. Le tout alors qu'il n'y aurait pas dû avoir de raisons de paniquer dans une partie dont ils ont très longtemps semblé avoir le contrôle...

Les Lakers comptaient ainsi 9 points d'avance à moins de 4 minutes de la fin et même les efforts de LaMelo Ball (en triple-double) n'auraient pas dû suffire. Sauf qu'à 3 minutes et 30 secondes de la fin, un enchaînement quasi fatal a failli causer la perte des joueurs de Frank Vogel.

Austin Reaves commet une faute sur LaMelo Ball. Jusqu'ici, rien d'anormal ou de problématique. Au mieux, le meneur des Hornets peut ramener les siens à 7 points...

Le banc des Lakers n'est pas d'accord et Carmelo Anthony, présent sur le terrain, demande aux arbitres de laisser à Vogel le temps de poser un challenge, ce qu'ils ne font pas. Melo, "le vrai", vrille un peu et reçoit une faute technique. Le banc aussi, pour avoir provoqué un retard de la reprise du jeu.

Ball tire son premier lancer, pour la technique, et le met. Derrière, le Rookie of the Year n'a pas le temps d'effectuer sa première 'vraie" tentative, que les officiels sifflent une nouvelle faute technique, cette fois contre Russell Westbrook. Personne ne comprend pourquoi le MVP 2017 est sanctionné et LaMelo Ball peut donc enquiller CINQ lancers de suite et changer complètement la dynamique du match.

D'ailleurs, ça ne loupe pas et Los Angeles voit son avance fondre et Miles Bridges envoie tout le monde en prolongation sur un shoot à 23 secondes de la fin.

CQFR : Stephen Curry claque 50 points, les Lakers évitent le crash de justesse

Que s'est-il passé, notamment en ce qui concerne Westbrook ? Ce dernier s'est expliqué après la rencontre.

"Pour une raison que j'ignore, l'arbitre qui m'a mis la faute technique était énervé. Il m'a crié dessus. Je lui ai dit : ne me crie pas dessus, je ne suis pas ton enfant, j'ai mes propres enfants à la maison".

Que les Lakers aient eu l'impression que les arbitres aient fait du zèle est une chose. Qu'ils aient perdu leurs nerfs à ce point - Rajon Rondo a été éjecté après 11 minutes sur le parquet - avec un effectif aussi expérimenté n'est pas très rassurant. On sent que les esprits s'échauffent facilement cette saison à L.A. (cf la prise de bec entre Anthony Davis et Dwight Howard) et il va rapidement falloir retrouver un peu de sérénité pour ne pas revivre une saison régulière poussive qui mettrait la franchise dans une position aussi inconfortable que la saison dernière.

Interrogé sur ces faits de jeu qui ont bousculé la dynamique du match, Russell Westbrook a simplement répondu : "Qui a gagné au final ?"

Tout va bien, alors...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest