Les 8 plus gros cartons de Stephen Curry au cours de sa série historique

Stephen Curry a battu hier soir le record de Kyle Korver en enchaînant un 128 ème match de suite avec au moins un panier à trois-points inscrit. Retour sur quelques performances dantesques du MVP des Golden State Warriors.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Les 8 plus gros cartons de Stephen Curry au cours de sa série historique
Stephen Curry affiche un niveau de jeu surréaliste depuis maintenant plusieurs mois. Il est tellement fort que même les développeurs du célèbre jeu vidéo NBA 2K peinent à retranscrire en virtuel l'aptitude au tir du meneur des Golden State Warriors. Il est une machine à scorer de partout sur le terrain et il l'a encore démontré hier soir avec ses 51 points inscrits (en 20 shoots, un seul lancer-franc !) contre le Magic. En plus de sa prestation exceptionnelle - mais presque banalisée tant il est accoutumé du fait - et de la victoire, Curry a battu un record en enchaînant un 128ème match avec au moins un trois-points marqué. Il en a planté 10 pour être précis. Le record de Kyle Korver (127 rencontres consécutives avec au moins un tir derrière l'arc) a été effacé des tablettes. Les 51 unités sont l'un des huit gros cartons - parmi tant d'autres - réalisés pendant cette série historique. Lumière sur quelques prestations surréalistes d'un joueur qui écrit sa légende soir après soir.

Le 4 février 2015 : 51 points lors d'une victoire contre Dallas

Dallas Mavericks @ Golden State Warriors : 114-128. 51 points à 16/28 aux tirs, 10/16 à trois-points, 9/10 aux lancers-francs, 4 rebonds et 4 passes en 37 minutes. 51 points, déjà. Et un sacré comeback pour les Warriors, menés de 22 points assez tôt dans la partie. "Stephen pratique son meilleur basket quand nous sommes largement derrière au score. Il sent qu'il doit enfiler sa cape de super héros et il adore ça", témoignait alors Steve Kerr. 26 pions dans le troisième quart, le tout devant une Oracle Arena en furie. Un exploit individuel de plus pour celui qui sera nommé MVP quelques mois plus tard. https://www.youtube.com/watch?v=Ode6mbWUlRs

Le 9 avril 2015 : 45 points et 10 passes contre Portland

Portland Trail Blazers @ Golden State Warriors : 105-116. 45 points à 17/23 aux tirs, 8/13 à trois-points, 3/3 aux lancers-francs et 10 passes en 35 minutes. Stephen Curry battait un record, un autre ce soir-là. Le sien. En inscrivant 8 paniers primés contre Portland, il dépassait son propre total de trois-points marqués sur l'ensemble d'une saison, record établi lors de l'exercice précédent. Un message fort à l'approche des playoffs et de l'élection pour le trophée de MVP. "Il a joué comme s'il voulait le MVP", notait LaMarcus Aldridge. Le meilleur restait à venir. https://www.youtube.com/watch?v=PMPALugBJLU

Le 31 octobre 2015 : 53 points contre les New Orleans Pelicans

Golden State Warriors @ New Orleans Pelicans : 134-120. 53 points à 17/27 aux tirs, 8/14 à trois-points, 11/11 aux lancers-francs, 4 rebonds et 9 passes en 35 minutes. Stephen Curry donne le ton dès le troisième match de la saison. Le phénomène prend de l'ampleur et ESPN titre même "Is this Stephen Curry's league ?" en référence aux punchlines de Draymond Green qui ne cesse de répéter que son coéquipier joue comme si la NBA était sienne. Quelques mois plus tard, la réponse ne fait plus aucun doute. https://www.youtube.com/watch?v=CFtrBbP5_Mc

Le 12 novembre 2015 : 46 points contre Minnesota

Golden State Warriors @ Minnesota Timberwolves : 129-116. 46 points à 15/25 aux tirs, 8/13 à trois-points, 8/8 aux lancers-francs, 5 rebonds et 4 passes en 37 minutes. Et de 10 pour les Golden State Warriors. Dix succès en autant de rencontres. Une nouvelle victoire signée de la main de Stephen Curry, impérial dans le troisième quart temps avec une nouvelle fois plus de 20 points inscrits en seulement 12 minutes. https://www.youtube.com/watch?v=k7ZvM0eFwOU

Le 5 décembre 2015 : 44 points et une victoire dans la douleur contre Toronto

Golden State Warriors @ Toronto Raptors : 112-109. 44 points à 14/24 aux tirs, 9/15 à trois-points, 7/9 aux lancers-francs et 7 passes en 37 minutes. Si les Golden State Warriors ont pris l'habitude de dominer leurs adversaires, ils peuvent toujours compter sur Stephen Curry dans les matches serrés. Alors que les Toronto Raptors ont opposé une forte résistance aux Californiens, le meneur a inscrit 12 de ses 44 points dans le money time pour offrir une 21ème victoire de rang à son équipe. L'histoire est en marche. https://www.youtube.com/watch?v=2oX1DA2v3XQ

Le 22 janvier 2016 : 39 points et un triple-double contre Indiana

Indiana Pacers @ Golden State Warriors : 110-122. 39 points à 11/19 aux tirs, 8/15 à trois-points, 9/9 aux lancers-francs, 10 rebonds et 12 passes en 37 minutes. Pour la première de la saison de Steve Kerr sur le banc de touche, Stephen Curry lui a offert un triple-double. Insolent, le meneur a aussi inscrit deux tirs depuis le milieu de terrain, histoire d'écoeurer un peu plus ses adversaires du soir. https://www.youtube.com/watch?v=CIYv-uywxmM

Le 3 février 2016 : 51 points contre les Washington Wizards

Golden State Warriors @ Washington Wizards : 134-121. 51 points à 19/28, 11/15 à trois-points, 2/3 aux lancers-francs et 7 rebonds en 35 minutes. Stephen Curry n'avait inscrit que 13 petits points lors du match précédent contre New York. Il lui fallait frapper fort. 51 points sur la tête des Wizards et des paniers venus d'ailleurs. "C'est comme Kobe Bryant quand il a mis 81 points. Il ne pouvait pas rater", lâchait un John Wall auteur de 41 points. C'est l'effet que fait une performance de Stephen Curry. Elle marque les esprits et reste dans les têtes jusqu'au prochain carton. https://www.youtube.com/watch?v=5MjVnaMJnAU
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest