Les Lakers patients malgré le coup de pression de LeBron ?

LeBron James s'est plaint du manque de shooteurs aux Los Angeles Lakers. La franchise ne devrait pas chercher de trade dans l'immédiat.

Julia BeaugerPar Julia Beauger | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Les Lakers patients malgré le coup de pression de LeBron ?

Pas besoin d’attendre plusieurs matches comme le préconisent tous les grands connaisseurs de sport avant de tirer certaines conclusions. On n’avait même pas besoin d’un match pour constater ce que LeBron James a verbalisé après le season opener : les Los Angeles Lakers manquent cruellement de shooteurs fiables.

« Pour être tout à fait honnête, nous ne sommes pas une équipe construite sur du bon shooting. C'est simplement la vérité. Nous n'avons pas de shooteurs d’élite », a expliqué la star des Lakers après le 10 sur 40 à longue distance face aux Warriors.

LeBron glisse déjà un tacle à sa direction sur le recrutement…

Un constat en guise de tacle, mais aussi probablement une exigence forte formulée à son front-office.

Pourtant les Los Angeles Lakers devraient être patients sur le marché des transferts. A en croire le toujours bien informé Adrian Wojnarowski, la franchise californienne ne s’activera pas avant qu’un quart de la saison ne se soit écoulée.

« On m’a dit qu’il faut s’attendre à ce que Rob Pelinka et les Lakers patientent jusqu’après Thanksgiving, 20 matches dans la saison, pour voir quelles équipes pourraient commencer à évoluer, qui débute mal la saison, qui décide qu’il pourrait commencer à envisager de se séparer de joueurs, et peut-être être concerné par la course à Victor Wembanyama », a expliqué Wojnarowski.

C’est logique. Tous les candidats au tanking et à Victor Wembanyama ne sont pas encore déclarés. Plusieurs équipes débutent la saison avec de bonnes intentions et ne changeront pas d’objectifs avant d’avoir accumulé un certain nombre de revers.

Il faut donc patienter encore un peu avant de connaître la liste définitive des joueurs intéressants susceptibles de se retrouver sur le marché. Malgré l’appel du pied de LeBron James, les Los Angeles Lakers sont donc prêts à attendre.

En même temps, avec le calendrier qu’ils ont en début de saison, on ne serait pas surpris de les voir changer d’avis quelques matches avant Thanksgiving…

L.A. à la ramasse, Poole et Westbrook tranchants ? 5 observations après Warriors – Lakers

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest