L’Olympiacos vise Kobe

Le week-end dernier, Panayiotis Angelopoulos, le milliardaire grec propriétaire avec son frère de l'Olympiacos a affirmé au New York Times qu'il continuerait à tenter d'attirer des free-agents NBA dans le futur. Il a ainsi fait savoir qu'après avoir signé Childress cet été il avait désormais des vues sur des joueurs plus forts encore : « Je […]

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Le week-end dernier, Panayiotis Angelopoulos, le milliardaire grec propriétaire avec son frère de l'Olympiacos a affirmé au New York Times qu'il continuerait à tenter d'attirer des free-agents NBA dans le futur. Il a ainsi fait savoir qu'après avoir signé Childress cet été il avait désormais des vues sur des joueurs plus forts encore : « Je pense que nous verrons bientôt le jour où un joueur superstar viendra en Europe, mais à Olumpiacos, pas dans une autre équipe. Ce sera peut-être pour très bientôt. Et peut-être vous réaliserez alors que ce que je vous dis est sérieux. »Et il n'a pas fallu plus de trois jours pour que le web fourmille de folles rumeurs. Ainsi, TalkBasket.net, repris ensuite par le site italien BasketBallCentral.it, affirme que des sources proches du club ont confirmé que les frères Angelopoulos préparent une offre de 60 millions de dollars sur trois ans à l'attention de la star des Lakers, Kobe Bryant. Ce contrat inclurait la prise en charge de tous les impôts payables en Grèce par le club, la prise en charge de tous les frais de ses agents, une villa, une voiture avec chauffeurs, etc... Et si tout cela ne suffisait pas, le club travaillerait également selon le site à la possibilité de mise à disposition d'un jet privé... Rien que ça. Bref une bonne vieille rumeur bien folklo. D'autant plus qu'on voit mal Kobe exercer sa clause opt-out pour venir en Grèce à ce tarif, alors que son contrat lui garantit 24 millions de dollars lors de ses deux dernières saisons. Surtout Kobe a tenu à rendre très clair le fait que toutes ses déclarations faites avec LeBron pednant l'été sur l'éventualité de venir en Europe relevait de la blague. Bref, pas sûr que les frangins Angelopoulos voient un jour Kobe jouer en rouge. Mais avec une telle offre, ils pourraient bien réussir à attirer une star bien plus tôt qu'on ne le croit.
Afficher les commentaires (22)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest