Louisville Vs Michigan : preview de la finale NCAA 2013

Une finale NCAA inédite se jouera ce soir au Georgia Dome d'Atlanta devant 71 000 personnes. Preview du match Louisville Cardinals contre Michigan Wolverines.

Edwin MalboeufPar Edwin Malboeuf  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / NCAA
Louisville Vs Michigan : preview de la finale NCAA 2013
C’est une finale inédite ce soir qui se joue au Georgia Dome d’Atlanta. Louisville face à Michigan. Plus de 71 000 personnes seront réunies pour observer des jeunes joueurs âgés de 18 à 22 ans se disputer un titre national. Observer n’est sûrement pas le verbe approprié ici d’ailleurs. Le basket universitaire est une « folie » aux Etats-Unis et l’ambiance dans la salle sera explosive à coup sûr. Surtout que le contexte pour les fans des deux équipes est propice à la démesure. Les Wolverines de Michigan retrouvent la finale 20 ans après la débâcle du Fab Five, et 24 ans après leur seul et unique titre. Louisville en compte deux en 1980 et 1986. Rick Pitino, à la tête des Cardinals, pourrait devenir le premier coach de l’histoire NCAA à mener deux équipes différentes au titre, après les rivaux d’Etat en 1996, les Kentucky Wildcats.
« Je n’y ai pas pensé une seconde, affirme-t-il pourtant. Nous avons construit notre marque en mettant Louisville en avant. Tout ce que nous faisons est en rapport avec cette équipe, cette famille. Je serais un hypocrite total si je disais que gagner un autre titre est important. Ce n’est vraiment pas important. Je veux gagner parce que je fais partie de cette équipe. C’est tout », lâche-t-il à ESPN.
Louisville pourrait offrir un second titre à son coach. Et aussi donner du baume au cœur au malheureux Kevin Ware, dont les images de sa blessure ont fait le tour du monde. Du moins pour ceux qui ont le courage de les regarder. De l’autre côté, les mauvais souvenirs du Fab Five se raniment. Vingt ans après un temps-mort demandé par Chris Webber à 11 secondes de la fin, et le scandale des 280 000 dollars touchés par ce dernier. Deux finales perdues en deux ans sont les derniers exploits qui n’ont pas été effacés des tablettes par la justice. Avec une victoire ce soir, Michigan tournerait définitivement la page. Dans son dernier podcast, Jalen Rose, tout de jaune et noir vêtu, semble lui débarrassé de ses vieux démons.
« Qui aurait pensé il y a vingt ans, que j’irai au match, voir mes Wolverines couper le filet avec Earvin Magic Johnson en jet privé ? C’est incroyable. »
[superquote pos="d"]"Espérons qu’il ne sera pas le seul à ne pas se montrer ce soir." Jalen Rose au sujet de Chris Webber[/superquote] A cette occasion, Jalen Rose veut réunir le Fab Five et supplie Chris Webber, seul membre réticent à remuer ce sombre souvenir de sa carrière. Et il est très persuasif.
« Ray Jackson sera dans l’avion avec moi. Jimmy King y est déjà. Juwan Howard a un match mardi avec Miami, mais il va essayer de venir. Le sujet tabou reste Chris Webber. Il nous aime comme des frères et vice-versa. Il veut se dissocier de ce moment et de cette équipe pour se reconstruire mentalement, et prétendre que ça n’était jamais arrivé. Mais malheureusement, c’est bien lui qui a pris ce temps-mort. Il était impliqué dans l’affaire avec Ed Martin. C’est le seul qui n’a pas participé au documentaire sur le Fab Five. Ça représenterait tellement pour l’université de nous voir réunis, 20 ans après. En plus, il vit à Atlanta. »
Entremêlant les périodes de l’histoire, les fils de Tim Hardaway et Glenn Robinson, et le frère d’Al Horford, Jon, joueront ce soir devant leurs aînés. Ils auront la possibilité d’accomplir une chose que le Fab Five n’a jamais réussi : gagner. Peu importe qui l’emporte, ce soir, c’est l’occasion d’effacer le passé. Pour Louisville, reprendre le flambeau aux ennemis de Kentucky leur permettrait d’exister à nouveau, écrasé depuis des années par l’encombrant voisin. Quant à Michigan, forger une réputation fondée sur une victoire serait plus porteur qu’un scandale médiatique.
Afficher les commentaires (26)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest