Ce que Magic reproche vraiment à Luke Walton

Magic Johnson a tapé du poing sur la table la semaine dernière. Luke Walton a pris cher et, même s'il ne sera ps viré, sa position est inconfortable.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Ce que Magic reproche vraiment à Luke Walton
L'information avait fait du bruit la semaine dernière. Magic Johnson a convoqué Luke Walton pour un entretien musclé où il lui a reproché d'être en partie responsable du début de saison raté des Los Angeles Lakers. Depuis, les Purple and Gold ont remporté un match à Portland et perdu le suivant à Toronto pour afficher un bilan de 4 victoires et 6 défaites. Tania Ganguli du Los Angeles Times est parvenu à faire parler des sources présentes lors des reproches musclés du président des Lakers. Et le bruyant trublion Stephen A. Smith d'ESPN a ajouté ses propres infos sur ce dossier. Le mécontentement de Magic est aussi spectaculaire que profond, même s'il a promis de ne pas virer Walton cette saison.

"Magic Johnson a crié et lancé des jurons à Luke Walton selon plusieurs personnes présentes et qui n'ont pas voulu voir leur nom cité. Il a demandé à Walton ce qu'il faisait avec l'équipe et lui a dit qu'il voulait voir un système offensif qu'il n'avait pas encore vu à l'oeuvre. A un moment, il l'a réprimandé parce qu'il l'avait interrompu", explique Ganguli.

"Magic n'est pas heureux de ce que font les Lakers défensivement. Il pense que Luke Walton a besoin d'un meilleur staff. Il ne va pas le dire publiquement, mais je vous dis ce que l'on m'a rapporté. Si Magic te dit qu'il veut un staff avec plus d'expérience, c'est un indice qu'il vaut mieux prendre en compte si tu veux continuer de coacher les Lakers...", raconte Smith.

LeBron James, de son côté, a adopté le rôle d'observateur neutre. La saison risque d'être un peu inconfortable pour Luke Walton si les Lakers ne repassent pas rapidement dans le positif. On peut quand même se demander si Magic n'abuse pas un peu dans cette histoire. Jusqu'à preuve du contraire, c'est lui (avec Rob Pelinka) qui a façonné ce roster. Et en tant que président, il aurait parfaitement pu imposer une refonte du staff s'il ne sentait pas le coup.  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest