Magic Johnson nie toute implication dans l’éviction de Mike Brown

L'ancienne star des Lakers affirme qu'il n'a joué aucun rôle dans le licenciement de Mike Brown.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Magic Johnson nie toute implication dans l’éviction de Mike Brown
Magic Johnson a balayé d'un revers de main la rumeur l'impliquant dans l'éviction de Mike Brown vendredi dernier. Via Twitter, l'ancien meneur des Lakers, a nié tout contact avec la famille Buss et assuré qu'il ne se préoccupait que de son équipe de baseball.
« Je voudrais répondre à certaines rumeurs liées à mon rôle dans le licenciement de Mike Brown. Je n’ai PAS eu de conversations avec Dr. Buss, Jim Buss ou Mitch (Kupchak). Je ne m’implique pas au jour le jour avec les Lakers, seulement avec les Dodgers. »    
  Et si le Hall Of Famer a également précisé que s'il avait quelque chose à voir avec le départ de Brown, il ne s'en serait pas caché comme en 1981 lors du licenciement du Paul Westhead.
« La dernière fois que j’ai parlé à Dr. Buss, c’était il y a trois mois et ça ne concernait que la grande période des Lakers. Si j’étais impliqué dans l’éviction de Mike Brown, je l’aurais assumé comme je l’avais fait avec Paul Westhead. »
    Toutefois, Magic reconnaît qu'il n'a jamais pensé que Mike Brown était l'homme de la situation. Alors qu'il souhaitait voir Brian Shaw reprendre le flambeau, il avait fait part de ses doutes avant même l'intronisation de l'ancien coach des Cavs an début de saison dernière.
« Est-ce que j’ai dit dès le premier jour que ce gars n’était pas la bonne personne ? Oui. J’ai dit ça à la radio l’an dernier. J’ai toujours soutenu ce que j’ai dit. Mais dire que je suis allé voir Dr. Buss pour lui dire : « Vire ce mec », jamais », a-t-il confié à USA Today. « Si j’ai parlé de Mike Brown avec Dr. Buss ? Jamais. Donc c’est un mensonge qu’ils doivent oublier. Mais c’est O.K., je suis un grand garçon. Je peux gérer ça. Dr. Buss prend ses propres décisions. Vous le sous-estimez. Quand vous dites ça, c’est comme si vous lui mettiez une gifle. » 
Conclusion, si Magic Johnson n'a joué aucune rôle dans le départ de Mike Brown, il n'aura sûrement pas trop de mal à faire le deuil de ce dernier.
Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest