Metta World Peace ne se pardonnera jamais pour le Palace d’Auburn Hills

Douze années après la fameuse bagarre du Palace d’Auburn Hills, l'ailier des Los Angeles Lakers Metta World Peace est revenu sur cette période sombre de sa carrière.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Metta World Peace ne se pardonnera jamais pour le Palace d’Auburn Hills
Si Metta World Peace a encore prouvé qu'il n'était pas seul dans sa tête, le joueur des Los Angeles Lakers a énormément grandi depuis ses débuts en NBA. Malgré une belle carrière, Ron Artest restera bien évidemment associé pour toujours à la bagarre du Palace d’Auburn Hills. Suspendu pour 73 matches après cet incident, le vétéran de 36 ans a accepté de revenir douze années plus tard sur cet événement qui a marqué sa carrière à l'occasion de son retour à Indiana la nuit dernière. Et avec le recul, Metta World Peace ne pourra jamais se pardonner son comportement du 19 novembre 2004.

"Je me sens vraiment mal au sujet de ce jour. C'est quelque chose que je ne pourrais jamais me pardonner. Je ne le regrette pas, mais je ne peux pas me pardonner ça... J'avais l'impression que nous avions une équipe capable de gagner le titre et j’ai tout gâché. Honnêtement, quand les Pacers gagneront un titre, je me sentirai un peu mieux", a confié Metta World Peace à ESPN.

Même s'il a dédié son titre remporté avec les Los Angeles Lakers en 2010 à cette équipe, Metta World Peace a effectivement gâché une belle chance pour les Pacers de prétendre au trophée Larry O'Brien lors de cet exercice 2004-2005. En tout cas, son mea culpa démontre bien le chemin parcouru par cette ancienne tête brûlée de la NBA.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest