Perdre le match 1, c’est gagner le titre NBA ?

Sur l’ensemble des Finales jouées par LeBron James avec Miami, l’équipe battue lors du premier match de la série a fini par remporter le titre NBA.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Perdre le match 1, c’est gagner le titre NBA ?
Quand la défaite devient un bon signe. Dans l’histoire de la ligue, perdre un match 1, c’est normalement un déficit quasi-insurmontable pour remporter le titre NBA. Selon les statistiques, 75% des vainqueurs du premier match lors des Finales remportent le trophée Larry O'Brien. Mais ça c’était avant. Avant l’arrivée du Miami Heat de LeBron James en finale. Depuis 2011 et l'affrontement Dallas Mavericks – Miami Heat, le vainqueur du premier match fini par perdre le titre NBA. Ce genre de série n’est arrivé que deux fois dans l’histoire (1977 à 1979 et donc 2011-2013) comme l’a souligné Dan Feldman de ProBasketBalltalk. Une série qui n'a bien évidemment aucune valeur, mais intéressante à noter. Plusieurs éléments peuvent sérieusement la mettre à mal. Tout d’abord, le format des Finales a maintenant changé, l’équipe avec l’avantage du terrain (San Antonio) n’enchaînera pas 3 rencontres successives à l’extérieur. Ensuite, la campagne en playoffs des San Antonio Spurs à domicile est presque parfaite cette année (seulement une défaite contre les Dallas Mavericks), il sera donc très compliqué pour le Miami Heat de s'imposer en terre texane. Néanmoins, la franchise floridienne a de sérieux atouts à faire valoir pour que cette statistique se prolonge. Entre les capacités d’ajustement d’Eric Spoelstra, prouvées lors des dernières finales, et l’orgueil de LeBron James qui va forcément réagir après ce match 1, ces Finales NBA sont loin d’être terminées.
Afficher les commentaires (19)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest