Kobe Bryant était plus un guépard qu’un Black Mamba

Kobe Bryant s'est inspiré de quelques animaux au cours de sa carrière. Ce qu'il a piqué au guépard a été crucial dans son développement.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Kobe Bryant était plus un guépard qu’un Black Mamba

Il y a quelques années, Kobe Bryant avait confié être un fan des programmes de Discovery Channel, aussi bien pour observer le comportement des animaux que pour se trouver des surnoms assez cool comme celui de "Black Mamba" qui lui a collé à la peau jusqu'à la fin de sa carrière et de sa vie.

Le nom de ce serpent mortel (que Kobe a aussi piqué à un personnage du film Kill Bill) a suivi la star des Lakers et symbolisé son côté assassin. Mais l'animal que la légende des Los Angeles Lakers a finalement le plus étudié et décortiqué, ce n'est pas le mamba noir.

Schizophrénie et téquila : quand Kobe allait au resto avec ses autres personnalités

Lors d'un entretien avec le Huffington Post il y a quelques années, Kobe Bryant avait évoqué sa fascination pour le guépard, qui se dit "cheetah" en VO (le singe dans Tarzan est un escroc).

"Lorsque vous regardez mon fadeaway, vous pouvez remarquer que ma jambe est toujours en extension. J'ai eu pas mal de problèmes à réussir ce shoot par le passé, il est très difficile.

Un jour où je regardais Discovery Channel, j'ai observé la manière dont les guépards chassaient. Quand ils courent, leur queue leur donne toujours l'équilibre et créent même parfois un angle droit. Je me suis dit : ta jambe peut être la queue du guépard". 

Ce sont cette minutie et cette envie de sortir des sentiers battus qui ont aussi contribué à faire de Kobe Bryant le joueur de basketball que l'on sait.

Le discours mémorable de Vanessa Bryant en l’honneur de son mari Kobe

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest