Preview : Rockets-Spurs, le derby texan

Gros duel cette nuit (2h00) en perspective entre les Houston Rockets et les San Antonio Spurs, le Texas risque de vibrer.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Preview : Rockets-Spurs, le derby texan
Seulement deux matches au programme cette nuit, mais pas des moindres : un alléchant Portland Trailblazers - Dallas Mavericks et surtout un explosif Houston Rockets - San Antonio Spurs. On a décidé de s’intéresser de plus prés au derby texan avec deux équipes qui vont sûrement disputer les premières places de la conférence Ouest cette saison. Les hommes de Kevin McHale restent sur une série impressionnante de 5 victoires de suite dont une plutôt probante sur le parquet du Miami Heat, alors que les troupes de Gregg Popovich ont un peu de mal à redémarrer cette saison avec deux victoires acquises dans les dernières secondes contre les Mavs et les Hawks. Alors qui de Houston ou San Antonio va remporter ce derby cette nuit ? Est-ce qu'on va assister à une nouvelle démonstration de l'équipe de James Harden ou alors au réveil de Tony Parker et de ses coéquipiers ?

Les forces en présence

Les Houston Rockets accueillent ce soir les champions en titre, les San Antonio Spurs dans un Toyota Center surchauffé pour ce derby texan. Avec une nouvelle victoire cette nuit, les Houston Rockets pourraient prendre leur meilleur départ depuis 18 ans et la saison 1996-1997 où la franchise avait remporté 6 matches de suite. Dans l'histoire des Rockets, les trois dernières fois où l'équipe a commencé la saison par un 5-0, elle a toujours atteint la finale de conférence, un bon présage pour l'année à venir. James Harden et ses partenaires réussissent un super départ et ils ont convaincu tout le monde lors du dernier match contre le Miami Heat. Comme contre les floridiens, Kevin McHale pourra compter sur l'ensemble de son effectif malgré de petites incertitudes sur les états de santé de Patrick Beverley et Dwight Howard. L'un des éléments marquants de la domination de la franchise, c'est son adresse à longue distance depuis le début de saison. Contre le Heat, ils ont tiré à 17/37 à 3 points et ils ont principalement réalisé des différences grâce à cet aspect du jeu. Pour James Harden, les autres équipes sont obligées de s'ajuster pour défendre sur Howard et ça laisse énormément d'espaces aux joueurs texans :
"On a l'intérieur le plus dominant de la ligue donc les adversaires sont bien obligés de défendre sur lui. Ensuite, on a de très bons shooteurs sur les ailes, donc forcément c'est plutôt compliqué de défendre sur nous", a expliqué James Harden à ESPN.
[superquote pos="d"]"Le voir shooter comme ça aujourd'hui, c'est extraordinaire"[/superquote]Le joueur qui incarne parfaitement ce bon début de saison des Rockets dans cet aspect du jeu, c'est bien sûr Trevor Ariza. Signé cet été pour remplacer Chandler Parsons, l'ailier réalise un départ canon avec notamment une adresse à 3 points très intéressante (21/35 sur les 5 premiers matches). Pour le moment, la franchise inscrit en moyenne 14,2 tirs à 3 points par rencontre, si jamais elle garde ce rythme (de dingue), elle devrait établir un nouveau record dans ce domaine (actuellement, il appartient aux Knicks 2012-2013 avec 10,9). Dwight Howard et Kevin McHale ont d'ailleurs souligné les superbes performances d'Ariza à longue distance :
"C'est ce qu'il fait, je suis vraiment content de le voir avec ce shoot. On a joué ensemble à Orlando, de le voir shooter comme ça aujourd'hui, c'est extraordinaire. On est vraiment content pour lui", a raconté Dwight Howard.   "On sait qui il est, il prend ses tirs, il a même eu 7 passes décisives lundi donc il participe aussi au mouvement de la balle. Il joue vraiment très bien", a déclaré Kevin McHale.
Vous l'aurez compris, tout va bien aux Rockets en ce début de saison : Dwight Howard est dominateur, James Harden devient de plus en plus un leader, Trevor Ariza s'est parfaitement intégré et la franchise est l'une des meilleures offensivement et défensivement. Ils vont donc logiquement aborder ce match avec une confiance au sommet. À l'inverse, les San Antonio Spurs ne sont pas franchement très convaincants sur ce début de saison. Les hommes de Gregg Popovich ont connu une préparation difficile avec de nombreuses blessures pour des joueurs importants comme Kawhi Leonard, Tiago Splitter, Patty Mills ou encore Manu Ginobili. D'ailleurs, les Spurs devraient être privés ce soir de deux joueurs : Tiago Splitter et Marco Belinelli, les deux se sont blessés hier soir lors de la victoire de la franchise sur les Atlanta Hawks (UPDATE : Tim Duncan et Manu Ginobili sont finalement laissés au repos, Popovich style) . D'un point de vue comptable, la formation texane réalise un début de saison correct avec 2 victoires pour 1 défaite, mais c'est surtout la manière qui commence à inquiéter. Lors des 2 premières victoires, les Spurs se sont imposés sur le fil avec respectivement 1 et 2 points d'avance, la preuve des problèmes de la franchise sur ce début de saison. En difficulté depuis la pré-saison, Manu Ginobili est revenu sur ce départ compliqué :
"On tente juste d'évoluer dans un chaos organisé. Contre les Hawks, on a raté trois actions offensives de suite, c'est vraiment mauvais. On va pas tout le temps repartir avec la victoire si on continue de jouer comme ça", a commenté Manu Ginobili au San Antonio Express News.
[superquote pos="g"]"On est pas vraiment en super forme"[/superquote]Comme toujours, Gregg Popovich ne mâche pas ses mots, surtout lorsqu'il parle de ses propres joueurs. Depuis la pré-saison, il est continuellement sur le dos de son équipe pour les pousser à avoir une condition physique au top. Pourtant, depuis le début de la saison régulière, son groupe a toujours du mal à terminer les rencontres et il baisse très nettement de rythme (notamment contre les Phoenix Suns et les Atlanta Hawks). Lucide, l'entraîneur des Spurs a mis en avant la faiblesse de ses joueurs dans ce domaine :
"Comme depuis le début, on était fatigué ce soir à partir de la deuxième mi-temps, on est pas vraiment en super forme. Mais je pense que les gars donnent tout pour s'accrocher. On est loin d'être parfait offensivement, mais au moins ils se tuent en défense."
Dans le dur physiquement et mentalement dans le doute, les Spurs n'arrivent vraiment pas dans des conditions optimales pour ce match contre les leaders de la conférence Ouest. Néanmoins, on connait la force de ce groupe et on fait confiance à Gregg Popovich pour tirer le meilleur de son effectif ce soir lors de ce choc texan.

L'atout des Rockets : Une progression défensive

Pour la première fois dans l’histoire de la NBA, une franchise a remporté ses 5 premiers matches en marquant plus de 100 points tout en maintenant ses adversaires sous les 100 points à chaque rencontre. C'est aussi ça la force des Houston Rockets sur ce début de saison, les joueurs de Kevin McHale ont réalisé de gros progrès en défense et le résultat sur le terrain est bluffant. Actuellement, la franchise est la 4ème meilleur défense de la ligue et elle est dans le même temps la 2ème meilleur attaque, vous comprendrez donc facilement pourquoi elle est en tête de la NBA sur ce début de saison. Ce n'est pas du tout surprenant de voir la formation texane dans les meilleures équipes offensives, c'est l'une des forces de la franchise depuis les arrivées de James Harden et Dwight Howard. Mais on ne s'attendait vraiment pas à voir les Rockets à ce niveau (surtout en début de saison) en défense. L'équipe a connu de gros changements avec les départs de Chandler Parsons, Jeremy Lin ou encore Omer Asik et pourtant le groupe semble bien en place collectivement. Un joueur incarne particulièrement cet esprit défensif : Kostas Papanikolaou. Le rookie grec s'est tout de suite intégré dans la rotation et il est un véritable poison pour ses adversaires. Contre le Heat, il était chargé de défendre sur Chris Bosh et il a réalisé une prestation très convaincante. Après avoir maintenu le Miami Heat sous les 100 points, James Harden a hâte de se frotter aux champions en titre :
"On veut toujours passer des tests, on veut voir ce dont on est capable. Le prochain match contre les Spurs est un super test dans ce sens. On va tenter d'approcher tous les matches de la même façon, des deux côtés du terrain en proposant un basket collectif", a confié Harden au Houston Chronicle.
Même James Harden, l'un des plus grands solistes de la NBA actuelle, évoque un basket collectif. On ne sait pas vraiment ce qu'il s'est passé aux Rockets, mais la mentalité a changé pour cette nouvelle saison et l'équipe pourrait surprendre sur le long terme si elle conserve, bien sûr, cet état d'esprit.

L'atout des Spurs : L'expérience

1999-2014 : 5 titres de champions NBA, une véritable dynastie. [youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=LxaEzlOz234[/youtube] Est-ce qu'on a vraiment besoin de développer cette argument ?

L'avis de Nostradamus

"1-6...ça commence à faire beaucoup, je ne suis vraiment pas dans mon assiette sur ce début de saison. Les Spurs sont en back-to-back alors que les Rockets sont sur une super lancée, je vais choisir Houston pour miser sur la sécurité. Je croise les doigts, j'envisage de prendre ma retraite en cas d'échec..."

Votre pronostic

[poll id="321"]
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest