Quel avenir pour Pierce et Garnett ?

Les Nets éliminés des playoffs, Paul Pierce et Kevin Garnett pourraient très bien quitter Brooklyn la saison prochaine.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Au moment de débaucher les deux légendes des Celtics que sont Paul Pierce et Kevin Garnett, les Nets savaient pertinemment que leur fenêtre de tir pour un titre serait extrêmement courte. Aujourd'hui, on peut déjà se demander si celle-ci ne s'est pas définitivement refermée au soir de l'élimination de Brooklyn en demi-finale de la Conférence Est contre Miami. Handicapés par une mise en route très lente et par la blessure précoce de leur pivot Brook Lopez, les New Yorkais n'ont pas vécu une saison conforme à leurs attentes et cela vaut particulièrement pour Pierce et Garnett. Que vont donc faire "The Truth" et "KG" dans les mois qui viennent ? Les deux compères se trouvent dans des situations assez différentes. Contractuellement, il reste encore une année de contrat à Kevin Garnett, alors que Paul Pierce sera sur le marché car en fin de contrat. Au niveau des performances, il y a eu un monde entre ce qu'a proposé le "Big Ticket" et ce qu'a réalisé "P-Double". Si cet exercice a été le plus mauvais de sa carrière statistiquement (13.5 points, 4.6 rebonds à 37.3%), Pierce a été exemplaire au niveau du comportement et a plusieurs fois sorti Brooklyn de la panade grâce à son leadership et son sang froid dans les moments importants. On notera aussi qu'il a souffert d'une blessure à la main et que son temps de jeu n'a été que de 27 minutes en moyenne sur la saison. A tort ou à raison, on a senti le #34 plus impliqué dans le projet new yorkais que Kevin Garnett.

La retraite, choix de la raison pour KG ?

Rattrapé par son âge (bientôt 38 ans), l'ancien pilier des Wolves a souffert de douleurs au dos chroniques et n'a jamais pu peser sur les résultats de la franchise. Même lorsqu'il a semblé apte au combat, "KG" n'a que trop rarement fait bénéficier les Nets de sa hargne défensive et de son habileté offensive. Lors des 54 matches auxquels il a participé, Garnett n'a pu enregistrer que 20 minutes de moyenne avec des statistiques faméliques (6.5 points et 6.6 rebonds) pour un futur Hall of Famer. A âge égal, Tim Duncan tourne à un double-double de moyenne (15.1 pts et un peu moins de 10 rbds) et semble encore capable de jouer à un niveau acceptable jusqu'à ses 50 ans. Comme à son habitude lorsqu'il sort d'une défaite douloureuse, Kevin Garnett a quitté l'American Airlines Arena sans un mot pour la presse, ce qui lui a permis d'éviter les questions sur son éventuelle retraite. Compétiteur né, on sait qu'il lui sera difficile de raccrocher sur un échec et sur une impression aussi mitigée sur le plan individuel. Mais santé et la lassitude de deux décennies de NBA pourraient l'inciter à se retirer un an avant la fin de son contrat. [superquote pos="d"]Pierce : "Je peux encore apporter quelque chose à une équipe. J'ai une ou deux années à donner". [/superquote] Plus affable au sortir de l'élimination, Paul Pierce a immédiatement mis les choses au clair : il ne compte pas prendre sa retraite cet été. The Truth est largement capable d'être un atout majeur pour n'importe quelle équipe de cette ligue et on peut supposer qu'il sera très sollicité s'il venait à annoncer son départ de Big Apple.
"Je pense que je peux toujours apporter quelque chose à une équipe en NBA. J'ai encore une ou deux années tout au plus à donner. Le moment n'est pas encore venu mais je vais m'asseoir et réfléchir très prochainement pour savoir ce que je ferai".
Les deux options les plus probables pour lui restent la poursuite de l'aventure à Brooklyn, où l'effectif reste de qualité et capable d'atteindre les playoffs sans forcer, et un retour à Boston auquel beaucoup de fans des Celtics rêvent secrètement...
Afficher les commentaires (43)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest