Quelle destination pour Russell Westbrook ?

Russell Westbrook sera peut-être transféré dans les semaines qui viennent. Mais quelle franchise est susceptible de l'accueillir ?

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Quelle destination pour Russell Westbrook ?
Russell Westbrook ne signera pas d'extension de contrat avec le Oklahoma City Thunder cet été. Parce que ça n'aurait aucun sens. La superstar peut signer un deal gigantesque lorsque le Cap va dépasser les 100 millions de dollars en 2017. De plus, s'engager dès maintenant sur le long terme avec une franchise qui vient de perdre son meilleur joueur serait irresponsable. Mais ce n'est pas parce qu'il ne va pas prolonger dès cet été qu'il sera automatiquement transféré pendant l'intersaison. Cette rumeur a pris de l'ampleur hier soir et elle est surtout l'une des conséquences de tout le vacarme médiatique qui suit la décision de Kevin Durant de rejoindre les Golden State Warriors. Le Thunder a toujours une équipe compétitive - pas candidate au titre, il est vrai - même sans "KD". Pour Westbrook, le départ de son compère est une occasion pour porter sa propre équipe et pour aligner des statistiques monstrueuses. Mais le meneur All-Star mérite mieux que de claquer des chiffres Robertson-iens. Mieux qu'un triple-double de moyenne sur une saison. C'est en playoffs qu'on le veut. En finales de Conférence. En finales NBA. Il sera donc free agent en 2017 et si les dirigeants craignent de le perdre sans contrepartie, alors ils ont effectivement intérêt à l'échanger d'ici le mois de février. On a listé quelques propositions de transfert.

Boston Celtics

Kevin Durant n'a pas voulu y rejoindre Al Horford alors pourquoi pas Russell Westbrook ? Les Celtics ont toujours l'ambition de recruter une autre star et l'organisation présente l'avantage de pouvoir offrir des assets au Thunder. Danny Ainge est un dirigeant malin et ambitieux avec plusieurs cartes sous sa manche. Les Celtics une franchise mythique avec un jeune coach très talentueux, Brad Stevens, en passe de se faire une réputation intéressante en NBA. Reste à savoir si "RW" est réellement taillé pour jouer au sein de son système. Isaiah Thomas pourrait faire le chemin inverse. Oklahoma City récupérerait là un meneur All-Star à un prix imbattable sur le marché (6,5 millions de dollars jusqu'en 2018) et capable de former un backcourt intéressant avec Victor Oladipo. Marcus Smart a joué à la fac dans l'Oklahoma et il constitue une autre alternative, voire une pièce en plus selon la gourmandise des dirigeants du Thunder. Le fraîchement drafté athlétique et prometteur Jaylen Brown pourrait prendre la place de Durant. Son profil correspond bien à la philosophie de la franchise. Les Celtics ont aussi quelques tours de draft à refourguer dans le cadre d'un transfert.

Los Angeles Lakers

Attendez vous à une vague de spéculations envoyant Westbrook en Californie dans les prochains jours. Semaines. Mois. De préférence à Los Angeles. De préférence aux Lakers. Pourquoi ? Parce qu'il est originaire de Long Beach. Les "retours à la maison" sont des thèmes prisés des spéculations depuis l'essai rédigé par LeBron James sur Sports Illustrated en juillet 2014. Les Lakers ont plusieurs jeunes joueurs susceptibles d'être envoyés à Oklahoma City et de contribuer à la reconstruction d'une franchise meurtrie. D'Angelo Russell, Jordan Clarkson ou encore Julius Randle. Au choix. Mais les Angelenos ne laisseront pas partir l'un ou plusieurs de leurs stars en herbe sans la garantie que Westbrook finisse pas signer un contrat longue durée avec les Lakers en 2017.

Miami Heat

Peut-être la destination la plus excitante. Que quelqu'un réanime le corps de Pat Riley posté en position latérale de sécurité depuis qu'il a signé Hassan Whiteside et manqué Kevin Durant. Miami est une destination prisée des free agents. Le climat, l'historique de la franchise, la possibilité de jouer dans la Conférence Est, la présence d'autres stars et le cadre stable de l'organisation sont autant de raison de venir rejoindre le Heat ou d'y rester après un transfert. De quoi intéresser Westbrook ? Les Floridiens peuvent envoyer Goran Dragic à Oklahoma City et y ajouter un jeune joueur prometteur comme Justise Winslow histoire de refaire naître un peu d'espoir du côté du Thunder. Avec Whiteside, Chris Bosh (s'il revient un jour), Dwyane Wade et Westbrook, le Heat aurait de quoi concurrencer les Cleveland Cavaliers à l'Est.

Philadelphie Sixers

Cela peut sembler stupide de vouloir envoyer une superstar au sein de la plus mauvaise franchise de ces trois dernières saisons mais les Sixers ont des assets pour séduire le Thunder si jamais les dirigeants étaient intéressés à l'idée de louer un All-Star pour une saison. Nerlens Noel et/ou Jahlil Okafor sont toujours dans les trading blocks et les Sixers disposent aussi de futurs tours de draft susceptibles d'être envoyés à Oklahoma City, une franchise adepte des grands coups à la loterie.

Orlando Magic

Le Magic veut aussi une star. Les dirigeants floridiens ont déjà récupéré Serge Ibaka le soir de la draft alors autant aller chercher Russell Westbrook. Il manque un scoreur à cette équipe athlétique qui pourrait justement ressembler un peu au Thunder - Durant mis à part évidemment. Elfrid Payton et Aaron Gordon ferait le chemin inverse. Orlando serait en mode "win now" tandis que le Thunder aurait deux nouveaux jeunes joueurs autour desquels la franchise pourrait se reconstruire.

Denver Nuggets

Depuis un an, les Nuggets s'incrustent dans toutes les discussions autour d'un transfert d'une superstar. Ils étaient proche de recevoir Blake Griffin en février. Ils essayent toujours de signer Dwyane Wade. Monter un échange pour Westbrook sans garantie de le voir rester dans le Colorado serait une stupidité sans nom... Mais sait-on jamais, les Nuggets ont des atouts à faire valoir avec les jeunes joueurs Emmanuel Mudiay, Jamal Murray ou encore les (jeunes) vétérans Danilo Gallinari et Wilson Chandler.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest