Vexé par son traitement aux Wizards, Spencer Dinwiddie brille aux Mavericks

Spencer Dinwiddie a mal vécu le fait d’être considéré comme un mauvais coéquipier à Washington. Tant pis pour les Wizards.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Vexé par son traitement aux Wizards, Spencer Dinwiddie brille aux Mavericks

Signé pour 54 millions sur 3 ans par les Washington Wizards alors qu’il revenait d’une déchirure des ligaments croisés du genou, Spencer Dinwiddie a plutôt bien démarré la saison. Et son équipe aussi. La franchise de D.C. occupait le top-3 de la Conférence Est le premier mois. Puis les défaites se sont accumulés et les critiques ont été de plus en plus fortes envers le meneur.

Le plus gênant, c’est qu’elles ne provenaient pas spécialement des supporters mais de ses… coéquipiers. Son attitude n’aurait pas plu à tout le monde dans le vestiaire. Les dirigeants ont finalement renoncé à l’ancien joueur des Brooklyn Nets, transféré vers les Dallas Mavericks le soir de la deadline. Il l’a évidemment mal vécu.

« Je pense que c’est ça qui fait mal [le fait de ne pas avoir été apprécié]. J’ai été touché par le fait d’être poussé vers la sortie. Je reste humain. Je me suis battu pour ces gars-là. Quand les rôles ont changé, quand ils m’ont demandé de moins scorer, je l’ai fait. Donc se faire dégager ensuite, ça fait bizarre. »

Tant mieux pour les Dallas Mavericks. Parce que Spencer Dinwiddie brille à nouveau, et même encore plus fort, depuis qu’il a rejoint la franchise texane. Auteur de 36 points pour mener son équipe à la victoire contre les Sacramento Kings la nuit dernière, il compile 17,6 points, 56% aux tirs, 41% à trois-points et 5,1 passes sous ses nouvelles couleurs.

Spencer Dinwiddie mal-aimé aux Wizards ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest