Tony Parker, Mister Reliable

Tony Parker ne fait pas forcément de vague durant ces Finales NBA et pourtant il reste l’homme le plus régulier des San Antonio Spurs.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Tony Parker, Mister Reliable
Tony Parker est le maître à jouer des San Antonio Spurs. Depuis quelques années, il est même devenu le franchise player de son équipe, adoubé par Gregg Popovich et Tim Duncan. Sans faire d’éclats durant ces Finales 2014 contre le Miami Heat, il reste l’un des joueurs les plus importants du groupe texan. Désigné comme le relais de Popovich sur le parquet, Parker impressionne surtout par ses qualités de meneur d'hommes.
«TP, très bien ton leadership. Tu n'as pas mis trente points mais tu fais preuve d'un grand leadership. Tu es très solide avec la balle, avec tes coéquipiers. Bon boulot »  a lancé Gregg Popovich au meneur français lors du match 3 de ces Finales 2014.
Et le plus fort dans tout ça ? La réponse du tac au tac du français :
« J’ai confiance en mes coéquipiers. »
C’est ça Tony Parker, pas forcément le joueur qui en impose individuellement mais celui qui fait parfaitement jouer ses partenaires. Il prône le collectif avant tout et c’est bien pour ça que Gregg Popovich lui a donné les clés du jeu de la franchise texane.

Le maître du jeu

On est tous d’accord pour dire que les San Antonio Spurs pratiquent l’un des plus beaux jeux de la NBA, si ce n’est le plus beau. Et il ne faut pas avoir peur de le dire, le premier garant de la fluidité du jeu des Spurs, c’est Tony Parker. Cette nuit, le Français a mené parfaitement les systèmes de son équipe à bien malgré ses 4 pertes de balle. A la base du 13-4 initial de son équipe lors de ce match 4 avec 2 jumps shoots exécutés, TP a surtout facilité le jeu pour son équipe. Ses multiples pénétrations dans la peinture du Heat ont déstabilisé la défense floridienne. Malin, il a souvent fixé plusieurs joueurs adverses pour décaler l’un de ses coéquipiers.
« Nous avons juste joué le basket des San Antonio Spurs. Nous aimons faire l’extra-passe, nous l’avons intégré à notre jeu et maintenant nous nous appuyons dessus », a déclaré Tony Parker.
Car si les San Antonio Spurs affichent des statistiques impressionnantes à longue distance (plus de 50% à 2 points et plus de 40% à 3 points sur ces Finales), c’est avant tout grâce aux nombreuses fixations de TP. Cette nuit, Tony Parker a seulement réalisé 2 passes décisives mais c’est lui qui a souvent fait la différence et l’avant-dernière passe (indispensable dans ce jeu valorisant l’extra-passe). Parker est donc le rouage essentiel du jeu collectif des Spurs, le maitre à jouer, sa mission ? Faire briller ses partenaires.

Potentiel MVP ?

TP est sûrement le joueur le plus régulier lors de ces Finales 2014. Il ne fait pas de très grands matches mais il n’est jamais mauvais. Parker avait été MVP des Finales en 2007 et ce n’est pas idiot de penser que le meneur français peut aussi recevoir ce titre cette année. Avec 18,5 points (à 51% aux tirs) et 5,2 passes décisives de moyenne lors de ces Finales, le voilà meilleur marqueur et second meilleur passeur de son équipe. Auteur de 19 points cette nuit, il démontre aussi sa capacité à gérer parfaitement une rencontre, sachant accélérer ou calmer le rythme quand il le faut. Il joue simple, ne force rien et cela se ressent dans son jeu.
« De mon côté, j’ai eu plus d’opportunités que les matchs précédents. J’ai mis mes shoots, je suis content de mon match », a déclaré le joueur après le match 4.   « Je suis vraiment heureux de son niveau contre Miami », a réagi Popovich au sujet des performances de son meneur.
Oui le joueur de 32 ans n’a pas encore claqué une performance exceptionnelle comme Kawhi Leonard, mais sans faire de bruit il domine cette série. Outre son match-up remporté haut la main contre Mario Chalmers, Parker brille par sa régularité et sa faculté à mener son équipe à la victoire sans en faire trop. De là à en faire un MVP de ces Finales si son équipe s’impose ? Pas forcément, il lui manque encore ce moment marquant qui fait les héros, mais il est clairement dans la course. Si les Spurs remportent le titre, Tony Parker aura parfaitement rempli son rôle et cela sans flamber. Il aura rendu l’ensemble de ses coéquipiers meilleurs et ce sera à coup sûr sa plus belle récompense.

Highlights du match 4 de Tony Parker

[youtube hd="0"]http://www.youtube.com/watch?v=HIwoqdg2OFk[/youtube]
Afficher les commentaires (48)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest