Y’aura-t-il un joueur des Raptors au ASG ?

Les Toronto Raptors sont déjà entrés en campagne pour DeMar DeRozan et Kyle Lowry. Les deux joueurs méritent-ils d'être conviés au All-Star Game en février ?

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Y’aura-t-il un joueur des Raptors au ASG ?
Dallas, All-Star Game 2010. 108 000 personnes sont réunies ce soir-là dans le stade des Cowboys, la franchise NFL de la ville. Mark Cuban avait vu les choses en grand. Dans sa ville natale, Chris Bosh est le seul représentant des Toronto Raptors. L’intérieur est alors le meilleur joueur d’une équipe canadienne qu’il s’apprête à quitter pour Miami quelques mois plus tard. Bosh avait encore sa touffe de cheveux. Ça date, donc. Depuis, aucun joueur des Raptors n’a été convié à l’évènement. Cela pourrait changer en 2014. En effet, deux joueurs de l’effectif sont susceptibles d’accrocher une première étoile, à savoir Kyle Lowry et DeMar DeRozan. Les deux joueurs ont déjà des partisans au Canada, évidemment, mais pas seulement. Frank Vogel, le coach des Pacers, est lui aussi entré en campagne pour défendre la cause des deux arrières.
« Je pense que lorsqu’il n’y a que quatre équipes au-dessus des 50% dans la Conférence Est, ces quatre équipes devraient avoir plusieurs All-Stars », explique le coach au Toronto Sun.
Effectivement, les Toronto Raptors sont actuellement quatrième de la Conférence Est – et premier de la division Atlantique – avec 17 victoires et autant de défaites. Les hommes de Dwane Casey ont fait même de sérieux progrès depuis le trade de Rudy Gay vers Sacramento. La Conférence est très faible et il y a donc une ouverture pour DeRozan et Lowry. De plus, l’impact des meneurs/arrières est très faible à l’Est avec les absences de Rajon Rondo et Derrick Rose.
« Ces deux gars le méritent », poursuit Frank Vogel. « Pas seulement parce que leur équipe joue bien mais ils le méritent vu leurs performances (individuelles). »
Plutôt discret, Amir Johnson tient à rappeler que ses deux coéquipiers jouent un rôle très important dans le succès des Raptors.
« Ils sont l’âme de notre équipe. Ce sont nos leaders. On a déjà joué contre les meilleures équipes et nous avons battu certaines d’entre elles. »

Un casting… médiocre

A priori, Kyrie Irving et Dwyane Wade seront titulaires lors de l’évènement du mois de février à New Orleans. Les deux stars possèdent une avance très nette sur leurs concurrents directs dans les votes. Les autres noms sont moins charismatiques et ce sont désormais les coaches qui choisiront les remplaçants. A priori, il y a au moins trois places à pourvoir dans le backcourt. Parmi les candidats, on retrouve John Wall, qui pourrait enfin mener Washington en playoffs, Jeff Teague, excellent depuis le début de la saison ou encore Arron Afflalo, Brandon Jennings (waouh), Kemba Walker, Joe Johnson ou Lance Stephenson en plus des deux joueurs des Toronto Raptors. Rien de très emballant mais les deux hommes ont des arguments à faire valoir. DeMar DeRozan est en progression cette saison et il est de plus en plus complet depuis le départ de Rudy Gay (ses statistiques à la passe et aux rebonds sont en hausse). Pour Lowry, c’est encore plus fort. Il joue actuellement le meilleur basket de sa vie et il affiche ses meilleures statistiques de sa carrière aux points, aux passes et aux interceptions. Suffisant pour accrocher le All-Star Game ? La concurrence a beau ne pas être très rude, les deux Raptors ne sont pas assurés d’être conviés à la grande fête annuelle de la ligue… Et vous, qu’en pensez-vous ?

Les statistiques des prétendants

Kyle Lowry : 15,9 points / 4,1 rebonds / 7,5 passes / 1,7 steals / 42,9% aux tirs (38,8% à trois-points). Bilan équipe : 17-17 DeMar DeRozan : 21,2 pts / 4,3 rbds / 3,5 pds / 1,2 steals / 42% aux tirs (29% à trois-points). Bilan 17-17 John Wall : 19,2 pts / 4 rbds / 8,5 pds / 1,9 steals / 42,1% aux tirs (31,7% à trois-points). Bilan : 16-17 Jeff Teague : 16,8 pts / 2,8 rbds / 7,9 pds / 1,3 steals / 42% aux tirs (26,5% à trois-points). Bilan : 19-17 Arron Afflalo : 21 pts / 4,5 rebonds / 4 pds / 0,6 steals / 47,2% aux tirs (42,3% à trois-points). Bilan : 10-25 Lance Stephenson : 13,4 pts / 6,6 rbds / 5,2 pds / 0,7 steals / 49,3% aux tirs (35% à trois-points). Bilan : 28-7
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest