CQFR : le carton d’Anthony Davis, la réaction des patrons…

CQFR : le carton d’Anthony Davis, la réaction des patrons…

Voici ce qu'il fallait retenir des quatre matches de la nuit dans la bulle NBA avec Anthony Davis pour porter les Los Angeles Lakers.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les matches de la nuit en NBA

Indiana Pacers 100-109 Miami Heat (0-2)
Houston Rockets 111-98 Oklahoma City Thunder (2-0)
Milwaukee Bucks 111-96 Orlando Magic (1-1)
Los Angeles Lakers 111-88 Portland Trail Blazers (1-1)

---

- Anthony Davis a montré les crocs ! Los Angeles Lakers ont eu la réaction attendue ! Après une défaite pour débuter cette série, les Californiens ont répondu aux Portland Trail Blazers (111-88) pour égaliser. Malgré un LeBron James (10 points, 7 passes décisives, 6 rebonds) discret, les Angelenos ont pu compter sur un grand Anthony Davis : 31 points, 11 rebonds. Limité à 18 points, Damian Lillard n’a pas été héroïque. Pire encore, le meneur des Blazers s’est disloqué l’index gauche. Contrairement au Game 1, les Angelenos ont récupéré une adresse correcte, notamment à longue distance, et ça change tout, à l’image d’un Kentavious Caldwell-Pope (16 points) retrouvé…

- Plus de peur que de mal pour Damian Lillard. Sorti lors du troisième quart-temps à cause de cet index gauche disloqué, le meneur des Portland Trail Blazers a passé des examens. Et les résultats ont été négatifs. Il ne s'agit donc pas d'une fracture, ce qui est rassurant. De son côté, il a déjà assuré qu’il allait être en mesure de tenir sa place pour le Game 3. Heureusement pour les Blazers vu la montée en puissance d'Anthony Davis...

Anthony Davis l’homme qui peut (va) faire la différence pour les Lakers

- Une réaction des Milwaukee Bucks était aussi attendue, elle a été réelle. Après une défaite sur le Game 1, Milwaukee a battu l’Orlando Magic (111-96) lors du Game 2. Portés par un excellent Giannis Antetokounmpo (28 points, 20 rebonds, 5 passes décisives), les Bucks ont rapidement donné le ton avec une bonne défense : 13 points encaissés dans le premier quart-temps. Même si le Magic a bien résisté avec un Nikola Vucevic (32 points, 10 rebonds) toujours en forme, les Bucks, sans réaliser un match exceptionnel, étaient un ton au-dessus avec les apports de Brook Lopez (20 points) et Pat Connaughton (15 points).

- Malgré la défaite de son équipe au Game 1, Giannis Antetokounmpo avait répondu présent. Sur ce Game 2, les Milwaukee Bucks ont donc réagi face au Orlando Magic (111-96). Et de son côté, le Greek Freak a continué sur sa lancée. Avec 28 points, 20 rebonds et 5 passes décisives. Et à l’image de ce poster sur la défense du Magic, Antetokounmpo avait vraiment la rage !

- Par contre, pour l’instant, c’est "seulement" l’Orlando Magic en face, donc les Milwaukee Bucks peuvent faire sans lui… Mais Khris Middleton va devoir se réveiller ! Déjà dans le dur lors du Game 1, il a été encore épouvantable sur ce Game 2. 2 points à 1/8 aux tirs avec 6 passes décisives pour 4 ballons perdus. Un bilan donc très faible pour l’homme attendu comme le premier lieutenant de Giannis Antetokounmpo.

- Les Houston Rockets ont gagné collectivement face à l’Oklahoma City Thunder (111-98). En l’absence de Russell Westbrook, blessé, et malgré un James Harden (21 points à 5/16 aux tirs) en difficulté, la franchise texane a réussi à l’emporter. Malgré le réveil de Shai Gilgeous-Alexander (31 points) pour OKC, Houston a sorti les barbelés dans le money-time en passant un terrible 17-0 ! Sur ce succès, les Rockets ont pu compter sur une bonne défense, mais aussi une attaque bien répartie : 7 joueurs à 10 points ou plus. Danuel House Jr (19 points, 9 rebonds) a été d’ailleurs déterminant. Pour le moment, Houston se dirige vers une qualification facile (2-0).

- Le match de Chris Paul ? Une catastrophe ! Avec un différentiel de -36, le meneur de l’Oklahoma City Thunder a déçu sur cette partie face aux Houston Rockets. Limité à 14 points à 6/15 aux tirs, CP3 a concédé deux turnovers pour un total de deux passes décisives. Autant dire qu’il s’agit d’une performance bien loin de ses standards habituels cette saison…

- Duncan Robinson a été le facteur X pour le Miami Heat ! La franchise floridienne a dominé les Indiana Pacers (109-100) pour faire le break dans cette série (2-0). Grâce à son adresse à longue distance (7/8), Robinson a fait la différence pour le Heat. Comme au premier match, Jimmy Butler (18 points, 7 rebonds, 6 passes décisives) et Goran Dragic (20 points, 6 passes décisives) se sont comportés comme des patrons. En face, Victor Oladipo (22 points) a été un peu trop seul avec une maladresse générale pour les Pacers (36/81). Tout va bien pour Miami.

Le Heat prend encore le dessus sur les Pacers et creuse l’écart

- Sur cette bulle NBA à Disney, TJ Warren a été l’une des belles surprises. Mais il faut reconnaître que face au Miami Heat, c’est plus compliqué pour le joueur des Indiana Pacers. Bien surveillé par la défense floridienne et notamment Jimmy Butler, l’ancien des Phoenix Suns a été limité à seulement 14 points. Pour avoir une chance, les Pacers ont pourtant besoin d’un Warren chaud bouillant… Mais le Heat a trouvé, jusqu’à maintenant, le moyen de le refroidir.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest