Comment Bam Adebayo a encore fait la différence pour le Heat

Comment Bam Adebayo a encore fait la différence pour le Heat

Déjà fantastique lors du Game 1, Bam Adebayo a connu un coup de chaud décisif hier soir. Avec une nouvelle victoire à la clé.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Dur d’être un héros. Starifié après son block monumental dans les dernières secondes du Game 1, une action aujourd’hui considérée comme l’une des plus dingues de l’Histoire des playoffs (internet, tout ça), Bam Adebayo peinait à trouver son rythme en début de partie hier soir. Un peu à l’image de ses coéquipiers. La gueule de bois après une célébration trop arrosée ? Pas vraiment le style de la maison. Le jeune pivot attendait juste un coup de pouce. Il est venu de son entraîneur, Erik Spoelstra, à la mi-temps.

« Le coach m’a dit qu’il voulait voir le Bam ‘élu dans l’un des meilleurs cinq défensifs de la saison’. Donc je me suis beaucoup plus appliqué en défense et j’ai commencé à briller en attaque. Tout le crédit revient à Spo », expliquait l’intéressé.

Spoelstra sait trouver les mots. En rappelant à ses joueurs à quel point ils peuvent être importants. Bam Adebayo stagnait à 4 points en première période. Le Miami Heat comptait alors 13 points de retard à la pause. Mais en mettant toute son énergie en défense, l’intérieur All-Star trouvait finalement de la ressource en attaque. Beaucoup plus actif et agressif. Notamment dans ses déplacements.

CQFR : Boston craque encore, ce Heat est increvable

Selon ESPN, il pointait à 6 sur 6 en coupant vers le cercle dans le troisième quart temps. Pour des paniers faciles, souvent sans aucune contestation. Des dunks ravageurs pour réveiller les siens. Parce que oui, encore une fois, le facteur X, c’est lui ! 15 points en 12 minutes au retour du vestiaire. Presque plus que les Celtics (17) à lui tout seul. Et un 37-17 passé par les Floridiens, soudainement revenu au contrôle de la partie.

« On ne lâche rien », confie le héros du moment. « C’est tout ce que je peux vous dire. On a du cran. Je suis vraiment content d’être ici. Chacun a une histoire différente. On est tous parti de rien. Et c’est ce qui est beau avec cette équipe. »

Bam Adebayo a fini avec 21 points et 10 rebonds. Mais aussi 4 passes, 2 interceptions et 1 block. Et voilà Miami à deux victoires d’une place en finales.

Les highlights de Bam Adebayo

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest