Ces Blazers ont du courage, du cœur et des c… !

Ces Blazers ont du courage, du cœur et des c… !

Dans un match déterminant pour la fin de la saison, les Portland Trail Blazers se sont arrachés pour battre les Memphis Grizzlies (140-135).

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les Portland Trail Blazers sont attendus au tournant dans cette bulle à Disney. Actuellement 9ème de la Conférence Ouest, la franchise de l’Oregon reste pourtant considérée comme un sérieux candidat aux Playoffs. La raison ? Ce fameux "play-in" entre le 8ème et le 9ème dans l’hypothèse d’un écart de moins de 4 victoires.

Et surtout, l’interruption de la compétition en raison de l’épidémie du coronavirus a profité à cette équipe. Car même si Portland a perdu Trevor Ariza, qui a décidé de faire l’impasse, Zach Collins et surtout Jusuf Nurkic en ont profité pour revenir. Et avec le duo Damian Lillard - CJ McCollum, mais aussi le vétéran Carmelo Anthony, les Blazers font peur sur cette fin de saison.

Une victoire cruciale

Et dès la reprise, les hommes de Terry Stotts jouaient très gros. Un choc immédiatement contre les Memphis Grizzlies. La victoire était essentielle et a été obtenue ! 140-135 après prolongation. Et malgré un niveau de jeu parfois très irrégulier (de très nombreuses fautes en première période), on a eu le droit à un affrontement avec une intensité digne des Playoffs. Cette partie a été engagée, accrochée, âpre.

"Nous savions tous que ce match allait être un combat. Ils sont vraiment énergiques, jeunes, rapides et durs…

Nous le savions, nous avions ça en tête et il fallait répondre. Je pense que nous avons démontré que notre équipe en voulait plus", a estimé Damian Lillard face à la presse.

Les Blazers vont être légèrement avantagés dans la course au playoffs

Même diminué physiquement, le meneur a été essentiel à ce succès avec 29 points, 9 passes décisives. Mais surtout, Lillard a été épaulé collectivement. CJ McCollum (33 points) a été intenable en première période, avant d’être déterminant en prolongation avec deux tirs à longue distance. Carmelo Anthony (21 points) a représenté un facteur X avec notamment le tir pour égaliser avant l’OT. On peut ajouter à cela le retour essentiel de Jusuf Nurkic (18 points, 9 rebonds, 6 contres, et 5 passes décisives), pourtant préoccupé par l’état de santé de sa mère, et l’apport de Gary Trent Jr. (17 points) en sortie de banc.

Les Blazers sont des Warriors

Dans ce match, Portland n’a pas réalisé une performance parfaite. En face, Memphis a eu l’opportunité de l’emporter. Les Grizzlies ont même compté 11 points d’avance dans le troisième quart-temps. L’écart était encore de 9 points à 6 minutes du terme. Mais les Blazers ont une énorme qualité : ils ne lâchent jamais rien.

"Tout le monde savait l’importance de ce match. Il ne faut pas se cacher, je ne pouvais pas dire ‘nous n’avions pas besoin de cette victoire’.

C’était essentiel pour les Playoffs. Nous avions besoin de cette pression et nous allons continuer de l’assumer. Il est hors de question de se cacher", a ainsi réclamé Stotts.

En tout cas, après ce duel, on comprend pourquoi Portland reste considéré comme une menace à l’Ouest en vue des Playoffs. Cette équipe a du talent. Du courage. Du cœur. Et aussi une bonne paire. Est-ce que cela va suffire pour se qualifier ? Impossible de le dire. Il ne s’agit que d’un match et les Blazers ont un calendrier démentiel. De plus, même dans l’hypothèse d’un "play-in", les Grizzlies ont des armes pour répondre. Mais on peut compter sur Portland pour se battre jusqu’au bout. Et ça, c’est donc un vrai régal pour nous !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest