CQFR : Giannis et Harden superstars, les Blazers ne lâchent rien !

CQFR : Giannis et Harden superstars, les Blazers ne lâchent rien !

Voici ce qu'il fallait retenir des six matches de la nuit dans la bulle NBA avec des grosses performances de Giannis Antetokounmpo et James Harden.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les matches de la nuit en NBA

Brooklyn Nets 118-128 Orlando Magic
Portland Trail Blazers 140-135 Memphis Grizzlies
Washington Wizards 112-125 Phoenix Suns
Milwaukee Bucks 119-112 Boston Celtics
San Antonio Spurs 129-120 Sacramento Kings
Dallas Mavericks 149-153 Houston Rockets


- Dans l’un des chocs de la soirée, les Milwaukee Bucks ont dominé les Boston Celtics (119-112). Le tournant dans cette rencontre très serrée ? Un challenge de Mike Budenholzer ! Alors que Giannis Antetokounmpo allait être éjecté pour sa 6ème faute sur un passage en force dans le money-time, le coach des Bucks a utilisé son challenge. Le résultat ? Coup de sifflet inversé, un 2+1 pour le Greek Freak et un succès validé. Le MVP en titre de la NBA a été énorme (36 points, 15 rebonds et 7 passes décisives), tout comme Brook Lopez (14 points, 4 rebonds), vraiment essentiel défensivement (6 contres).

- Chez les Celtics, il va sérieusement falloir relancer la machine. Car si Marcus Smart (23 points) et Gordon Hayward (17 points, 9 rebonds et 6 passes décisives) ont été intéressants, les « jeunes leaders » de Boston ont déçu. Jaylen Brown (22 points à 6/15 aux tirs) peut largement mieux faire. Et surtout Jayson Tatum a été catastrophique. 5 points à 2/18 aux tirs et une flopée de mauvais choix… A l’exception d’un contre sur Giannis Antetokounmpo, le prodige des Celtics a été l’ombre de lui-même.

- Au passage, Giannis Antetokounmpo a compilé son 19ème match de la saison avec au moins 30 points, 10 rebonds et 5 passes décisives. Il s’agit du second total le plus important sur un même exercice sur les 30 dernières années. Le premier ? Russell Westbrook avec 32 rencontres en 2016-2017. MVP incontesté ?

- Dans le derby texan, les Houston Rockets ont pris le meilleur sur les Dallas Mavericks (153-149) en prolongation. Pourtant, James Harden a très rapidement pris feu dans ce match (23 points de ses 49 dans le premier quart-temps). Mais en face, il a y eu du répondant ! Car si Luka Doncic a compilé son triple-double habituel (28 points, 13 rebonds, 10 passes décisives), le Slovène a été très bien épaulé par Kristaps Porzingis (39 points, 16 rebonds), mais aussi Trey Burke (31 points). A plusieurs reprises, les Mavs ont pensé faire la différence... Ils avaient d'ailleurs 3 points d'avance à quelques secondes du terme de la partie. Mais un lancer réussi d'Harden puis un tip-in de Robert Covington ont permis aux Rockets d'arracher la prolongation. Ensuite, Doncic a raté un tir pour la gagne et Houston, avec un Harden encore déterminant, s'est imposé.

- Si le coup de chaud de James Harden n'a rien d'étonnant (il était déjà en forme en préparation), la performance de Russell Westbrook mérite d'être soulignée. Arrivé sur le tard à Orlando en raison de son test positif au coronavirus, le meneur de jeu des Houston Rockets a apporté : 31 points, 11 rebonds et 8 passes décisives. Bon, c'est Westbrook donc il n'a pas été très adroit (13/30 aux tirs), mais un tel apport (et impact) aussi vite dans le jeu de son équipe n'était pas forcément attendu.

- D'ailleurs, James Harden a profité de ce match pour inscrire un peu plus son nom dans la légende des Houston Rockets. En effet, l'arrière est devenu le deuxième meilleur marqueur de l'histoire de la franchise avec 17 977 points. Ainsi, l'ancien joueur de l'Oklahoma City Thunder devance désormais Calvin Murphy (17 949). La première place de ce classement va cependant être très difficile à aller chercher : Hakeem Olajuwon - 26 511 points !

- Le match entre les Portland Trail Blazers et les Memphis Grizzlies était perçu comme l’un des grands rendez-vous de cette reprise… et on n’a pas été déçu ! Après une entame peu rythmée, les deux formations se sont rendues coups pour coups. D’un côté, les jeunes Grizzlies avec Jaren Jackson Jr (33 points), Ja Morant (22 points, 11 passes décisives) et Brandon Clarke (21 points). De l’autre, les stars des Blazers avec Damian Lillard (29 points, 9 passes décisives), CJ McCollum (33 points) et le facteur X Carmelo Anthony (21 points) ! Finalement, en prolongation, les Blazers ont fait la différence avec un terrible 11-0 pour débuter et un McCollum en mode patron. Un succès décisif (140-135) dans la course aux Playoffs puisque Portland revient à 2,5 victoires de Memphis, 8ème à l’Ouest.

Power Ranking spécial Bulle

- Evan Fournier a brillé lors de la victoire du Orlando Magic contre les Brooklyn Nets (128-118) ! Dans une rencontre importante pour le classement à l’Est, la franchise floridienne a livré une performance sérieuse face à une équipe décimée. Pas vraiment en grande forme sur les matches de préparation, le Français a répondu présent sur cette reprise : 24 points en 23 minutes. Bien épaulé par Nikola Vucevic (22 points), Fournier a été le grand artisan d’un succès largement maîtrisé (il y a eu +30…).

- Dans cette partie, on a aussi aimé la prestation de Timothé Luwawu-Cabarrot ! Avec les nombreux forfaits chez les Nets, le Français va ainsi avoir l’opportunité de se montrer. Et sur ce match, il a été tout simplement le meilleur joueur de son équipe avec 24 points (record en carrière égalé) en 21 minutes. Avec Caris LeVert (17 points) et Jarrett Allen (14 points), Luwawu-Cabarrot a été l’un des seuls à surnager.

- Autre fait marquant de cette partie, Jonathan Isaac a refusé de porter le maillot « Black Lives Matter » et de mettre un genou au sol lors de l’hymne américain. L’image, plutôt forte, a bien évidemment fait le tour des réseaux sociaux. Devant les médias, le jeune talent du Magic a évoqué des raisons religieuses pour justifier sa décision. A noter qu'ensuite Gregg Popovich et Becky Hammon ont aussi choisi de rester debout pendant l'hymne.

- Les San Antonio Spurs avaient prévenu... Il ne faut pas enterrer la franchise texane dans la course aux Playoffs à l'Ouest. Même privés de LaMarcus Aldridge, les Spurs ont réussi à dominer les Sacramento Kings (129-120). Dans le money-time, les hommes de Gregg Popovich ont pu compter sur un coup d’accélérateur signé DeMar DeRozan, auteur de 17 de ses 27 points, dans le dernier quart-temps. Bien aidé aussi par le record en carrière de Derrick White (26 points) et l'apport en sortie de banc de Rudy Gay (19 points), San Antonio a ainsi battu un concurrent direct. En face, les Kings ont pourtant été portés par un De’Aaron Fox record avec ses 39 points. Mais à l'exception de Bogdan Bogdanovic (24 points), ses coéquipiers n'ont pas été à la hauteur de ce rendez-vous. On pense notamment à Buddy Hield : 6 points à 2/13 aux tirs.

- Les Phoenix Suns partent de très loin dans la course aux Playoffs à l’Ouest, mais ont bien débuté cette reprise contre les Washington Wizards (125-112). Privée de Bradley Beal et de Davis Bertans, la franchise de DC n’a pas vraiment les armes pour rivaliser. Puis elle ne joue plus grand-chose… Du coup, la formation d’Arizona a dominé les débats grâce au duo Devin Booker (27 points) - Deandre Ayton (24 points, 12 rebonds). En face, Rui Hachimura (21 points) était donc un peu trop seul.

- Au passage, avant de poser une caméra dans les vestiaires des Houston Rockets, il va falloir prévenir Russell Westbrook. Car le meneur de jeu n’a pas semblé très heureux d’être filmé avant le derby texan face aux Dallas Mavericks…

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest