CQFR : Les Celtics font forte impression contre les Raptors, Memphis se donne de l’air

CQFR : Les Celtics font forte impression contre les Raptors, Memphis se donne de l’air

Un résumé des six matches disputés cette nuit dans la bulle NBA de Disney avec notamment la large victoire des Celtics contre les Raptors.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Tous les scores NBA

Jazz @ Spurs : 111-119
Grizzlies @ Thunder : 121-92
Nets @ Kings : 119-106
Sixers @ Magic : 108-101
Pelicans @ Wizards : 118-107
Raptors @ Celtics : 100-122

___

- La conquête du classement de la Conférence Ouest continue pour les San Antonio Spurs. Appliqués dans la bulle NBA, les hommes de Gregg Popovich ont décroché une nouvelle victoire (119-111) en venant à bout d’une équipe du Jazz privée Rudy Gobert (repos), Donovan Mitchell (jambe) ou encore Mike Conley (genou). Derrick White a une nouvelle fois fait belle impression pour les éperons en inscrivant 24 points. Tandis que Jakob Poeltl a profité de l’absence de Gobert pour se faire plaisir dans la raquette (19 pts, 10 rbds). San Antonio occupe la dixième position à l’Ouest, à deux victoires de Memphis, huitième.

- Les Grizzlies, justement, se sont donnés un peu d’air en décrochant leur premier succès à Disney. Et avec la manière. Ja Morant (19 pts, 9 pds) et ses partenaires ont écrasé le Thunder hier soir (121-92). La partie avait pourtant mal commencé puisque Memphis a compté jusqu’à 18 points de retard dans le premier quart temps. Les joueurs d’Oklahoma City étaient alors insolents d’adresse avec 7 paniers primés en 13 tentatives. Ils n’ont réussi que 6 des 30 suivantes.

Les Grizzlies ont alors inversé la tendance. +15 dans le deuxième quart, +14 dans le troisième. Pour une victoire qui va faire du bien au moral et qui permet de maintenir un petit écart avec les différents poursuivants à l’Ouest.

- Même sans leurs stars, les Brooklyn Nets refusent de s’avouer vaincus. Les hommes de l’ombre de la franchise ont assuré le spot en playoffs en battant les Sacramento Kings (119-106). Caris LeVert, bombardé capitaine en l’absence de Kevin Durant, Kyrie Irving ou encore Spencer Dinwiddie, a guidé les siens avec 22 points, 5 rebonds et 7 passes. De quoi répondre aux 27 points de Bogdan Bogdanovic. Le Français Timothé Luwawu-Cabarrot a lui inscrit 10 points à 3 sur 10 aux tirs.

Même sans stars, mission accomplie pour les Nets

Il n’y avait pas vraiment de suspense sur la qualification des Nets – les Wizards, neuvièmes, sont loin derrière – mais cette victoire leur permet de conserver leur septième place pour l’instant. Et donc d’éviter Milwaukee au premier tour.

- Pas de Ben Simmons mais d’autres solutions pour les Philadelphia Sixers, vainqueurs du Magic dans la douleur (108-101). Pour palier à l’absence de l’Australien, Tobias Harris (23 pts, 15 rbds), Alec Burks (22 pts) et Al Horford (21 pts, 9 rbds) ont haussé leur niveau de jeu. Mais c’est aussi Joel Embiid qui a fait la différence dans les moments importants. Le Camerounais a fait preuve d’agressivité en deuxième mi-temps. 16 de ses 23 points ont été inscrits après la pause. Les Sixers ont notamment accéléré dans le quatrième quart temps en passant un 11-4 alors qu’ils menaient de deux points seulement à ce moment de la partie.

https://twitter.com/NBA/status/1291934155232743424

Evan Fournier a fini avec 22 points pour Orlando. Malgré la défaite, les Floridiens valident leur place en playoffs puisque les Wizards ont également perdu.

- Washington n’a pas fait le poids contre New Orleans. Même avec Zion Williamson mis au repos. Les Pelicans l’ont emporté 118 à 107 notamment grâce à 28 points de Jrue Holiday. Venus à Disney sans leurs stars, les Wizards n’ont pas gagné le moindre match pour le moment.

- C’était LE choc de la soirée en NBA. Une opposition entre les Toronto Raptors, champions en titre et invaincus dans la bulle, et les Boston Celtics, jeune équipe ambitieuse qui rêve de renverser la hiérarchie à l’Est. Et sur ce match, l’outsider a – largement – pris le dessus. Jaylen Brown (20 pts) et ses coéquipiers ont gagné 122 à 100 après avoir compté jusqu’à 40 points d’écart ! Un massacre.

C’est simple, les Celtics n’ont pas été menés une seule fois en cours de partie. Ils ont d’abord étouffé l’attaque de leurs adversaires en les limitant à 14 points dans le premier quart temps (21-14). Puis ils ont déroulé, déroulé, déroulé. 18 points pour Jayson Tatum et 17 pour Kyle Lowry. Et à 91-57 en début de quatrième quart, Nick Nurse a préféré aligné ses remplaçants pour mettre fin au carnage. Aucun joueur de Toronto n’a surnagé. 11 points pour Pascal Siakam, 13 pour Fred VanVleet.

Cette victoire n’a aucune incidence particulière au classement mais Boston prend un léger avantage psychologique sur Toronto puisque les Celtics ont gagné 3 des 4 oppositions entre les deux équipes cette saison.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest