Buddy Hield marqué par son workout avec Kobe Bryant

Buddy Hield a raconté sa rencontre avec Kobe Bryant, son idole d'enfance, et les leçons qu'il a tirées de l'entraînement qu'ils ont effectué ensemble.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Buddy Hield marqué par son workout avec Kobe Bryant
Dans une tribune intéressante parue mercredi, Buddy Hield, l'arrière rookie des New Orleans Pelicans a raconté sa rencontre avec Kobe Bryant et le workout auquel il a participé avec lui avant le début de la saison. Voici ce que l'on a retenu du récit du Bahaméen. - Kobe envoie des SMS à des joueurs qu'il ne connaît pas. Avant sa Draft, Buddy Hield a évidemment reçu un nombre important de messages, mais l'un d'entre eux a retenu son attention. "Beaucoup de gens se demandaient si les Lakers n'allaient pas me prendre avec le 2e choix. Quand j'ai vu le texto de Kobe, je me suis demandé s'il n'avait pas des infos à ce sujet. Il m'a dit : 'Peu importe où tu vas. Ce qui importe, c'est ce que tu feras quand tu y seras. Vas-y et travaille'. Peu après, les Pelicans m'ont pris avec le 6e choix." - Kobe continue de faire flipper les jeunes... "Un mois plus tard, un ami en commun avec Kobe m'a demandé si j'avais envie de faire un workout avec le Mamba. Evidemment, j'ai dis oui. Kobe m'attendrait à 6 heures à la salle le lendemain. Je me suis mis la pression. On m'avait dit qu'il arrivait toujours 30 minutes en avance et que si on était en retard, il se barrait. Donc la veille, j'ai mis 5 réveils, dont un à 4h du matin. Je suis resté éveillé au lit jusqu'à 4h45 et ait pris la voiture pour y être à 5h30. Personne n'était là, il faisait encore nuit. C'est le problème avec les mythes. Je ne sais même pas si ce que l'on disait sur lui était vrai, mais je l'ai cru. Il était déjà dans ma tête. Il est arrivé à 6 heures précises et on est immédiatement allé bosser". - ... et leur fait taffer des moves bien à lui "Pendant les deux heures, on est resté sur la même moitié de terrain. C'est comme ça que Kobe envisage le jeu. De façon méthodique, pas n'importe où et n'importe comment. On n'a pas suivi le schéma classique des séances de shoots genre 10 tirs de là, puis 10 tirs d'un autre endroit. Kobe m'a demandé de reproduire scrupuleusement des moves spécifiques qu'il me montrait et de les répéter jusqu'à ce que ça m'ennuie. Il s'agissait de gestes précis qui s'utilisent rarement pendant les matches, comme son enchaînement feinte-pivot-floatter qu'il avait placé contre les Knicks". https://www.youtube.com/watch?v=7l053a5oYxc - Kobe chérit toujours le footwork "Si Kobe a entraîné son footwork durant toute sa carrière comme il l'a fait ce jour-là, c'est que c'est presque une religion pour lui. D'autres joueurs à son époque étaient plus athlétiques, mais le footwork était son cheat code". - Kobe a toujours la phrase qui tue "A 8 heures, il m'a dit qu'il devait se rendre à un rendez-vous. Mes bras étaient comme des nouilles et j'étais complètement trempé. En quittant la salle, il s'est tourné vers moi avec un sourire et m'a dit : 'Tu sais, si j'avais été aussi jeune qu'à l'époque, je serais revenu cet après-midi pour travailler sur l'autre moitié du terrain..."  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest