Chicago Bulls, la grande braderie

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les Chicago Bulls ont fait comprendre à leurs homologues que tout le monde, sauf deux joueurs, était tradable avant la deadline du 7 février.

Les Chicago Bulls sont, comme quelques autres équipes, en pleine opération tanking. Ce qui veut dire que la franchise a de bonnes chances d'être active jusqu'au 7 février pour s'assurer de ne pas trop gagner et préparer l'avenir en récupérant dès maintenant des atouts. Dans son article sur les joueurs les plus susceptibles de bouger avant la deadline, Zach Lowe d'ESPN mentionne la situation particulière des Bulls. Ainsi, le tandem honni GarPax aurait fait savoir aux autres dirigeants de la ligue que tout le monde était potentiellement tradable, à l'exception de deux joueurs : Lauri Markkanen et Wendell Carter Jr. Ce qui laisse tout de même de quoi faire à une équipe qui chercherait à se renforcer.

Zach LaVine, Kris Dunn, Bobby Portis ou Jabari Parker ont a priori encore une bonne cote sur le marché, même si celle de Parker est en chute libre. LaVine et Dunn ne partiront sans doute pas à moins d'une offre de taille, puisque leur âge leur permet de s'inscrire dans une timeline qui colle avec les projets des Bulls. Portis aussi, mais le caractère du meilleur ami de Nikola Mirotic (...) est moins apprécié en interne malgré sa très belle production lorsqu'il est apte à jouer.

Il faudra garder un oeil du côté de Chicago jusqu'à jeudi...