La Conférence Ouest est terriblement plus forte que l’Est, exemple numéro 1564

Une seule équipe de la Conférence Est affiche un bilan positif contre les formations de l’Ouest. Il s’agit des Brooklyn Nets.

Onyeka StankovicPar Onyeka Stankovic | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La Conférence Ouest est terriblement plus forte que l’Est, exemple numéro 1564

Cela fait vingt ans que l’on nous répète que c’est cyclique, que ça va évoluer. Et ça fait vingt ans que les franchises de la Conférence Ouest sont bien plus fortes que celles de la Conférence Est. La même logique. Saison après saison. Les mêmes statistiques. Allez, une petite nouvelle, assez parlante : une seule équipe de l’Est affiche un bilan positif contre celles de l’Ouest. Les Brooklyn Nets de Kevin Durant, Kyrie Irving et James Harden.

Toutes les autres se font croquer à chaque fois qu’elles croisent la route de leurs terribles adversaires. La différence de niveau est palpable. Nouveaux exemples cette nuit avec les victoires des Timberwolves (ah oui quand même) contre les Raptors, des Spurs contre les Hornets, du Thunder contre les Bucks ou des Suns contre le Magic. Seuls les Pistons ont battu les Pelicans.

CQFR : Jokic domine LeBron, Doncic rattrapé par le Dame Time

Et ça se ressent aussi dans les classements. Il est extrêmement difficile de sortir du lot à l’Ouest. Les Blazers, cinquièmes, seraient par exemple deuxièmes s’ils jouaient à l’Est. Et ainsi de suite. Alors peut-être que c’est effectivement cyclique et que ça finira par se réguler. Mais en attendant, une Conférence domine sa voisine. Depuis longtemps maintenant.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest