CQFR : Denver est increvable, Jokic le Magnifique

CQFR : Denver est increvable, Jokic le Magnifique

Voici ce qu'il fallait retenir du match de dimanche. Les Nuggets ont arraché un game 7 face aux Clippers avec un grand Jokic et un comeback.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Los Angeles Clippers - Denver Nuggets : 98-111 (3-3)

---

- On aurait dû se douter que le clash de Los Angeles attendrait un peu. Ou même peut-être qu'il n'aurait pas lieu du tout. Les Denver Nuggets sont des habitués des games 7 et en ont décroché un quatrième consécutif dimanche, après ceux face à San Antonio et Portland la saison dernière en demi-finale de la Conférence Ouest et les deux de cette année face à Utah et Los Angeles.

Nikola Jokic, par exemple, n'a jamais connu autre chose qu'une série achevée par un game 7 depuis le début de sa carrière en NBA ! Le "Joker" est en tout cas grandement responsable de la tenue de celui qui s'annonce dans la nuit de mardi à mercredi. Avec 34 points, 14 rebonds et 7 passes à 14/22, le Serbe a été magnifique et l'un des grands artisans du comeback de Denver.

Et quel comeback ! Les Nuggets étaient menés de 19 points après 2 minutes de jeu dans le 3e quart-temps. Les Clippers, avec leur force de frappe, auraient dû plier cette rencontre quinze fois et déjà être en train de préparer le derby. On ne sait pas trop si c'est l'historique de poisse et de lose de la franchise qui a frappé, ou si c'est simplement la formidable volonté des hommes de Mike Malone qui s'est imposée.

Un speech, un joueur et un comeback héroïque des Nuggets

Toujours est-il qu'entre le moment où le chrono indiquait à 8:27 à jouer dans le 3e quart-temps, on a vu une tornade en provenance du Colorado déferler. Sur les 10 minutes qui ont suivi, les Nuggets ont passé un... 30-8 aux Clippers, avec 8 joueurs différents impliqués au scoring sur ce laps de temps. A 10 minutes de la fin de la rencontre, Denver menait de 4 points.

- Denver a parfois joué le basket de rêve dont on les sait capables. Comme sur cette séquence dans le 4e quart-temps.

Des coups de mou comme celui vécu à nouveau par les Clippers cette nuit alors qu'ils avaient la qualif en main sont de nature à rassurer les Lakers au cas où on aurait droit à l'affrontement tant attendu depuis le début de la saison. On rappelle qu'en 50 ans d'existence, les Clippers n'ont jamais atteint ne serait-ce qu'une finale de Conférence, malgré 7 présence dans le dernier carré à l'Ouest.

- S'ils remportent le game 7, les Nuggets seront la première équipe de l'histoire à renverser deux fois un retard de 3-1 dans une même campagne de playoffs.

- Voilà deux matches de suite que L.A. ne peut pas compter sur un Patrick Beverley capable de se tenir correctement. Le pitbull des Clippers a pris sa 6e faute alors qu'il restait 10 minutes à jouer. Il n'a passé que 17 minutes en tout avant d'être éjecté, un record de vitesse pour lui en playoffs.

Les Nuggets arrachent un Game 7 ! Les Clippers en plein doute

- Depuis que Michael Porter Jr a râlé et choqué un peu le monde, les Nuggets ne perdent plus. Le rookie y est à nouveau allé de ses 13 points et 7 rebonds (à 3/6 à 3 points) en sortie de banc et aura du mal à se plaindre cette fois de la répartition des shoots tant celle-ci profite à Denver.

- Ça n'arrive pas tous les jours, mais Kawhi Leonard et Paul George, qui ont pourtant été déjà plus maladroist que ça (17/39 à eux deux) affichent par contre des différentiels négatifs. C'est léger pour Kawhi (-1), mais assez effrayant pour PG (-23) qui a pourtant fait des efforts visibles en défense en grattant 5 ballons notamment.

- C'est un point de vue assez pessimiste, mais si toutefois les Clippers venaient à perdre cette série alors qu'ils ont leur équipe quasiment au complet et un tandem Kawhi-PG dans leur prime, ce serait l'un des upsets les plus inattendus depuis bien longtemps en playoffs.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest