CQFR : Booker à l’ouvrage, les Knicks humiliés

CQFR : Booker à l’ouvrage, les Knicks humiliés

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié

Les résultats de la nuit en NBA

Sixers @ Wizards : 113-119

Rockets @ Raptors : 119-109

Nuggets @ Knicks : 129-92

Suns @ Pelicans : 139-132, après prolongation

---

- Si Phoenix présente un bilan presque à l'équilibre, Devin Booker y est pour quelque chose. La star des Suns a claqué 44 points, 9 rebonds et 8 passes à lors de la victoire de son équipe en prolongation face aux Pelicans. L'ancien arrière de Kentucky a sorti son plus beau costume de James Harden pour aller 13 fois sur la ligne et réussir un perfect, afin d'agrémenter des stats au shoot déjà flatteuses (13/24, dont 5/11 à 3 points). Booker score moins que la saison passée (24 pts de moyenne contre 26), mais le garçon autrefois un peu erratique dans ses choix offensifs affiche pour le moment 50% de réussite globale. Une saison de haut niveau réalisée dans une relative discrétion.

- Kelly Oubre s'est lui payé la longue silhouette de Brandon Ingram.

- Il s'agit de la 7e défaite consécutive pour New Orleans, qui s'accroche durant les matches grâce à un vrai arsenal offensif (Ingram, Redick, Ball et Holiday tous au-dessus des 20 points), mais n'affiche pas assez de solidité de l'autre côté pour rester au contact au classement.

- Les New York Knicks ont été complètement désintégrés par les Denver Nuggets. Cette nuit, au Madison Square Garden, les hommes d'un David Fizdale de plus en plus paumé et de moins en moins sûr d'avoir un emploi pendant les fêtes de fin d'année, se sont inclinés de... 47 points. Comme prévu, la stratégie de la direction durant l'été est un fiasco. On se dirige vers un beau pick pendant la loterie, mais une nouvelle période de crédibilité zéro qui fera fuir tous ceux qui pourraient faire progresser la franchise.

- Frank Ntilikina était déjà de retour dans le cinq après sa blessure au dos : 9 points et une passe pour le meneur français, qui peut se satisfaire d'avoir shooté à 3/4 à 3 points dans ce marasme.

- Une nuit NBA sans une altercation entre un frangin Morris et un autre joueur de basket, ici Nikola Jokic, ça n'a pas la même saveur. Septième faute technique en 20 matches cette saison pour Marcus Morris.

- Mike Malone a pu faire tourner : 8 de ses joueurs ont inscrit entre 10 et 17 points et les titulaires habituels ont rapidement pu aller pioncer. En 25 minutes, Nikola Jokic n'a de nouveau pas cassé la baraque à la finition (6 points).

- Les Rockets ont infligé une deuxième défaite à domicile de suite aux Raptors. Après la nuit historiquement maladroite du tandem James Harden-Russell Westbrook contre San Antonio, on attendait de voir si les compères allaient rectifier un peu le tir. Seul Harden, auteur de 23 points en 11 shoots seulement sur 40 minutes, y est parvenu. Westbrook a continué dans son corps de métier du moment : l'arrosage intensif. L'ancien meneur d'OKC a fini à 7/27 mais en triple-double (19 points, 13 rebonds et 11 passes) et même pas si loin du quadruple-double si l'on se pencher sur les pertes de balle (8)... Au passage, Russell Westbrook est sur les bases de sa pire saison en carrière au niveau de l'adresse globale.

- Le facteur X des Rockets cette nuit se nomme Ben McLemore, titulaire et auteur de 28 points en 29 minutes à 9/17 à 3 points. C'est l'une des rares fois où a pu voir ce visage chez McLemore, l'une des grosses déceptions de la décennie qui s'achève en termes de potentiels mal exploités après leur Draft.

- La NBA est devenue une ligue de duos, tout le monde a pu le constater. A Philadelphie, le tandem Joel Embiid-Ben Simmons a décidé de merdouiller ensemble et en même temps en ce qui concerne le soin apporté au ballon. Si l'adresse du Camerounais et de l'Australien a été bonne (15/22 en cumulé) cette nuit contre Washington, les compères ont été les fossoyeurs de leur équipe sur les pertes de balle : 15 à eux deux sur les 21 commises par les Sixers durant cette défaite très évitable.

- En face, c'est un autre tandem, celui que forment Bradley Beal et Rui Hachimura, qui s'est illustré. L'arrière All-Star a un peu shooté tout ce qui venait (7/24 pour 26 points et 10 rebonds), mais le rookie japonais a parfaitement équilibré la balance (27 points, 7 rebonds à 11/18). Les Wizards ne sont qu'à trois victoires du 8e à l'Est et risquent de se demander à mi-saison quel est leur vrai intérêt dans cette campagne.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest