107 CHA
122 ATL
110 MIA
105 CHI
110 PHI
104 TOR
119 WAS
135 LAC
106 DAL
110 SAC
96 POR
108 OKC
142 LAL
125 MIN

CQFR : Harden domine Kawhi, Morant for the win

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Sixers @ Magic : 97-112

Grizzlies @ Hornets : 119-117

Wizards @ Celtics : 133-140

Clippers @ Rockets : 93-102

Spurs @ Wolves : 114-129

Warriors @ Lakers : 94-120

Raptors @ Blazers : 114-106

---

- L'affiche la plus tendue de la nuit était évidemment à aller chercher du côté de Houston, où les Rockets accueillaient les Clippers. Toujours pas de Paul George en vue pour L.A., mais un Kawhi Leonard obligé d'en découdre avec James Harden pour un duel de haute volée. Le MVP 2018 a rappelé qu'en saison régulière, il perdait peu de clashs au sommet. Avec 47 points (7/13 à 3 points et 16/17 sur la ligne), 7 passes, 6 rebonds et 3 interceptions, Harden a pris le dessus et signé une masterclass.

Le barbu en chef de Houston a fait preuve d'un sang froid colossal dans les deux dernières minutes du match : 6 lancers réussis, un panier à 3 points pour donner 7 points d'avance sur une action où il avait pris le rebond défensif et, clou du spectacle, une interception sur Kawhi Leonard pour envoyer Tyson Chandler au dunk à 37 secondes de la fin.

- Les deux dernières minutes étaient bien trop chaudes pour les nerfs de Doc Rivers. Après l'éjection de Pat Beverley, le coach des Clippers l'a suivi au vestiaire, sous les yeux hilares de son fils Austin, qui était le premier à avoir réclamé une faute technique contr son père. Ça sent le repas de Noël un peu tendu chez les Rivers le mois prochain...

- Discrètement, Clint Capela a encore fait une énorme moisson aux rebonds. Avec 20 prises - il aurait pu faire plus s'il n'avait pas été obligé de regagner le vestiaire à 4 minutes de la fin après avoir reçu un coup au visage - le Suisse s'est même offert un petit record chez les Rockets.  Avec ce troisième match consécutif à au moins 20 rebonds, Capela a fait aussi bien que Moses Malone en 1982. Il tentera de doubler l'icône silencieuse lors de la prochaine rencontre.

- Kawhi Leonard n'a sans doute pas réussi la fin de match qu'il aurait voulu (26 points, 12 rebonds, 7 passes mais 10/24), mais il a fait une nouvelle démonstration de dissuasion par la force mentale sur cette contre-attaque UN TOUT PETIT PEU pataude de PJ Tucker. Même la fin de sa course après son double-pas raté est digne d'un bêtisier...

- No ordinary rookie ! Ja Morant continue de faire des siennes avec Memphis. L'ancien meneur de Murray State (23 points, 11 passes à 10/15) a été clutch pour donner la victoire aux Grizzlies sur le parquet de Charlotte grâce à un drive de mammouth à 0.7 seconde de la fin. Le garçon est spécial, il ne faut pas en douter une seconde. Si sa santé va - il était encore en restriction de minutes (30) - Morant sera bien la pierre angulaire du projet.

- Avant ça, Ja Morant avait aussi fait perdre quelques cheveux supplémentaires à Cody Zeller et gâché le record de points en carrière de Terry Rozier (33 points).

- Les Spurs qui ne gagnent pas alors que LaMarcus Aldridge et DeMar DeRozan ont compilé 50 points en shootant bien (22/34), c'est un peu inquiétant. La troisième défaite de San Antonio est survenue à Minneapolis, où les Wolves ont encore pu compter sur un super Andrew Wiggins pendant que les Texans shootaient à 3/17 à 3 points. Le Canadien a poursuivi son excellent run avec 30 points (12/23) et a fait mieux qu'épauler Karl-Anthony Towns (28 points, 11 rebonds). Les deux camarades, qui ont chacun un contrat max, sont les deux seuls coéquipiers cette saison à tourner à plus de 25 points par match. On aurait plutôt vu ça arriver du côté de Houston, mais Russell Westbrook la joue tranquille pour le moment...

- Jayson Tatum était attendu au tournant après son match catastrophique contre Dallas (1/18). L'ailier des Celtics a repris confiance et inscrit 23 points (9/20) lors de la rencontre de basket champagne contre les Wizards. Boston a "survécu" aux 44 points de Bradley Beal et n'a toujours plus perdu depuis le premier soir de la saison contre Philadelphie.

- Des matches comme celui-là ne font plaisir à personne à Boston, même si la victoire est au bout. Les C's n'avaient plus marqué autant de points depuis 1992 et les 133 points encaissés cette nuit battent de 18 points leur soirée la plus perméable de la saison jusqu'ici.

- Pascal Siakam confirme soir après soir que Masai Ujiri a choisi la bonne personne pour succéder à Kawhi Leonard  dans le rôle de franchise player. Le Camerounais a été formidable (36 points) sur le parquet des Blazers et son tandem avec Fred VanVleet (30 points et 7 passes) a eu raison de Portland. Le 5/6 de "Spicy-P" dans le quatrième quart-temps avec deux paniers à 3 points a empêché les Blaers d'avoir recours au "Dame Time". On ne voit pas comment Siakam pourrait ne pas être All-Star en février prochain s'il n'a pas le moindre pépin physique.

- Les Lakers ont entériné leur meilleur début de saison depuis 9 ans en s'imposant sans forcer le moins du monde contre les Warriors, ou tout du moins ce qu'il reste d'une équipe meurtrie par les blessures. Draymond Green était de retour après sa blessure au doigt, mais ça n'a évidemment pas suffi. Pas fou, Frank Vogel avait mis Anthony Davis au repos. LeBron James n'a lui eu besoin que de 26 minutes pour enregistrer 23 points et 12 passes. Golden State n'a pas trouvé de répartie à la puissance de JaVale McGee (18 points, 17 rebonds et 3 contres) et Dwight Howard (15 pts, 8 rbds, 3 pds).