107 CHA
122 ATL
110 MIA
105 CHI
110 PHI
104 TOR
119 WAS
135 LAC
106 DAL
110 SAC
96 POR
108 OKC
142 LAL
125 MIN

CQFR : Les Knicks gâchent le retour de Porzingis, Paul George impressionne déjà

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Heat @ Cavs : 108-97

Clippers @ Pelicans : 127-132

Bulls @ Bucks : 115-124

Mavs @ Knicks : 103-106

Hawks @ Suns : 112-128

Nets @ Nuggets : 93-101

---

- Le Madison Square Garden avait besoin d'un exutoire et d'une cible facile. Kristaps Porzingis, de retour pour la première fois en tant qu'adversaire, a parfaitement fait l'affaire. Le Letton a été conspué pendant tout le match et a vu son comeback sur ses anciennes terres gâché par les Knicks, victorieux au terme d'un match accroché. "KP" n'a pas excellé à la finition (7/17, 20 points et 11 rebonds), mais le nouveau match de classe mondiale de Luka Doncic (33 points, 11 passes et 10 rebonds) aurait dû lui permettre de passer une meilleure soirée.

C'était sans compter l'abnégation affichée par New York, une fois n'est pas coutume. Marcus Morris a été le joueur le plus décisif du match avec 20 points, mais surtout le panier à 3 points pour virer en tête à 13 secondes de la fin et une bonne défense pour repousser une remise en jeu de Dallas à une seconde du terme.

Le banc des Knicks a été précieux, particulièrement pour les revenants Mitchell Robinson (16 points, 8 rebonds et un contre) et Dennis Smith Jr (13 points, 8 passes et 6 rebonds).

- Les habitudes ont la vie dure. Kristaps Porzingis a commencé, par réflexe, à se diriger vers le vestiaire des Knicks à la pause...


- Frank Ntilikina a été en difficulté pour se créer des opportunités offensives et même en créer pour les autres (5 points à 1/4, 2 passes en 18 minutes). Gêné par un problème de fautes, le Français a néanmoins eu son utilité en fin de match. Sa défense féroce, avec notamment unc contest de morpion sur Doncic, a galvanisé la foule et ses coéquipiers.

- Dans l'intensité et la volonté de gêner son copain Porzingis, Frank était dans le coup aussi.

- Petit événement pour les Los Angeles Clippers. Paul George a fait sa première apparition sous le maillot de la franchise. Sur le parquet des Pelicans, "PG13" a goûté à la défaite et à l'absence de Kawhi Leonard, à nouveau mis au repos dans un back to back. Néanmoins, ce qu'a montré l'ancienne star des Pacers et du Thunder pour ses débuts est déjà très prometteur... si on excepte sa toute fin de match.

Offensivement, ses 33 points à 10/17 en 24 minutes ont de quoi rassurer. En revanche, Jrue Holiday lui a volé son goûter trois fois dans le money time et a sanctionné dans ce moment fatidique. Les pertes de balle de George, combinées à celle de Lou Williams dans les ultimes secondes, ont permis à NOLA de remporter une troisième victoire cette saison.

- Le grand méchant Jrue ne s'est pas contenté de gâcher les débuts de Paul George avec une bonne copie défensive. Le meneur des Pelicans a inscrit 36 points et formé un beau duo avec Derrick Favors, auteur d'un 20-20 du plus bel effet pour contrarier les favoris pour le titre en 2020.

- A chaque jour de match des Atlanta Hawks en NBA, sa petite pépite d'insolence signée Trae Young, cette fois contre Phoenix.

- Le trio Oubre (30 pts), Booker (27 pts), Saric (23 pts) s'est néanmoins chargé de calmer les ardeurs de Young et de ses Hawks. Phoenix continue sur sa bonne lancée du début de saison et affiche un prometteur bilen de 7-4.

- Il faut reconnaître à Coby White, le rookie chevelu des Bulls, une certaine insouciance. Une insouciance totale en fait. En sortie de banc, il a encore pris 23 shoots, avec 6 paniers à 3 points marqués pour tenter d'apporter une étincelle dans le derby contre les Bucks. C'est encore brouillon et un peu décousu, mais le garçon a du talent et une jolie carrière en NBA devant lui.

- Pas autant que Giannis Antetokounmpo, complètement lancé vers une nouvelle saison de MVP NBA, cette fois sur le thème de l'annihilation de toute vie adverse et de la revanche. Contre Chicago, le "Greek Freak" y est allé de ses 38 points et 16 rebonds. On notera que le carton aurait pu être plus important s'il n'avait pas raté 9 lancers francs...

- Le Heat tient bien la cadence aussi. Les deux hommes-clés du succès relativement tranquille sur le parquet des étonnants Cavaliers : Bam Adebayo (16 points, 15 rebonds et 5 passes) et le rookie Kendrick Nunn, auteur de 23 points. Miami est 2e à l'Est derrière Boston.

Les Nuggets se sont fait quelques frayeurs mais ils sont sortis vainqueurs de leur duel avec les Nets. Menés de 13 points à la pause, et même de 16 points en cours de match, les joueurs de Mike Malone ont fait la différence au retour des vestiaires. Notamment sous l'impulsion du vétéran Paul Millsap, auteur de 18 points et 9 rebonds. Ils ont repris l'avantage dans le troisième quart temps avant d'enfoncer le clou dans le quatrième. Avec ce succès, Denver continue de talonner Los Angeles en tête de la Conférence Ouest.