CQFR : Dallas c’est du sérieux, « SGA » bat son record

CQFR : Dallas c’est du sérieux, « SGA » bat son record

Voici ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA. Les Mavs, Shai Gilgeous-Alexander et quelques autres se sont particulièrement distingués.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié

Les résultats de la nuit en NBA

Kings @ Pacers : 105-119

Grizzlies @ Cavs : 107-114

Wizards @ Raptors : 118-122

Pistons @ Celtics : 93-114

Mavs @ Sixers : 117-98

Knicks @ Heat : 114-129

Suns @ Thunder : 108-126

Wolves @ Nuggets : 100-109

Magic @ Blazers : 103-118

Pelicans @ Warriors : 102-106

---

- Ja Morant essaye de mettre un poster historique depuis le début de la saison. A quelques centimètres près, le meneur des Memphis Grizzlies a failli :

  1. Mettre fin à l'activité professionnelle de Kevin Love, comme ce dernier l'a lui-même expliqué avec humour sur Twitter après le match.
  2. Réussir un dunk dont on aurait encore parlé pendant la prochaine décennie.

- Ce qui est finalement assez représentatif de notre époque, c'est que l'on se souviendra plus de cette action même pas convertie, que du fait que Cleveland a remonté 12 points de retard dans le dernier quart-temps pour battre les Grizzlies et que Kevin Love a inscrit un panier à 3 points crucial à l'approche de la dernière minute.

- Toujours sans Luka Doncic, les Dallas Mavericks font mieux que de résister. Ils sont tout simplement aller gagner sur le parquet de Sixers pour lesquels on a toujours du mal à s'emballer cette saison. Kristaps Porzingis a battu son record de rebonds sur un match (18) et ajouté 22 points à une performance inspirante pour un groupe diminué. Les 33 points et 17 rebonds de Joel Embiid n'ont pas empêché Philadelphie de perdre une deuxième fois de suite à la maison après avoir été longtemps invaincu. Il y a plus que le simple génie de Doncic dans ce groupe des Mavs et malheureusement pas encore assez chez les Sixers. Ben Simmons continue par exemple de disparaître complètement des fins de matches, sans prendre les initiatives offensives que son statut de All-Star et de shooteur supposément en progrès lui confèrent...

- Même quand Kemba Walker a une nuit difficile (0/6 au shoot), Boston ne tremble pas. Le collectif a pris le dessus, comme tous les soirs, chez les Celtics face à Detroit et les 12 joueurs utilisés par Brad Stevens ont tous marqué au moins un panier. Jayson Tatum et Jaylen Brown ont tous les deux été à la fête avec 26 points en trois quart-temps avant d'aller à la sieste.

- L'un des moments forts du match reste la première apparition à domicile de Tacko Fall, réclamé par le public du TD Garden avec enthousiasme. Brad Stevens s'en est amusé et s'est exécuté pour offrir 4 minutes à l'intérieur rookie, qui a eu le temps d'inscrire 5 points.

- Le tandem Murray-Jokic, que l'on trouvait léthargique depuis le début de la saison malgré les résultats très corrects des Nuggets, commence à se réveiller comme il faut. Lors du succès de Denver face à Minnesota, le Canadien a inscrit 28 points pour compléter une séquence de 5 matches à domicile avec brio. Le "Joker", lui, y est allé de son triple-double, le cinquième de la saison et le 33e de sa carrière, avec 22 points, 10 rebonds et 10 passes. Les choses commencent à re-cliquer dans le Colorado.

- Indiana est bien l'équipe en forme dans la Conférence Est. Les Pacers sont allés décrocher une cinquième victoire consécutive face à Sacramento. TJ Warren, très incertain avant le match, a sorti un mini flu game avec 23 points à 3/4 à 3 points.

- Les 37 points de Bradley Beal, pas aidé par le premier match raté de Davis Bertans depuis un mois (3/15 au shoot) n'ont pas suffi aux Wizards contre Toronto. Les Raptors, pourtant touchés par une hécatombe de blessures, se sont appuyés sur l'impact de Serge Ibaka (23 points, 10 rebonds), promu dans le cinq de départ, et la montée en puissance de Kyle Lowry (26 pts). Fred VanVleet a fait son retour et n'a rien perdu de son énergie : 18 points, 9 rebonds et 8 passes pour l'homme au nom de trois quarts aile des Springboks.

- Absent depuis 9 matches, Goran Dragic a fait un retour remarqué cette nuit pour Miami lors de la venue des Knicks. Le Slovène est sorti du banc pour compiler 18 points et 8 passes dans cette soirée très tranquille pour les Floridiens. C'était la soupe à la grimace du coté des Knicks, où Frank Ntilikina était titulaire mais n'a joué que 16 minutes sans parvenir à se signaler en bien : 3 points, 1 rebonds et 0 passe. On pensait le meneur français à nouveau en confiance offensivement après son réveil contre Denver, mais ses deux dernières sorties montrent que celle-ci s'est rapidement remise en berne.

- OKC est capable de gagner des matches sans avoir à effacer des retards de 24 ou 26 points comme lors des deux dernières rencontres. Le Thunder a passé une soirée plutôt sereine lors de la venue de Phoenix. C'est en partie grâce à Shai Gigeous-Alexander, auteur de son record de points en carrière (32 pts) avec une belle efficacité (32 points à 13/18). Très bon au côté de Chris Paul depuis le début de la saison, le Canadien est clairement la plus belle prise d'OKC dans le trade qui a envoyé Paul George aux Clippers.

En sortie de banc dans cette partie, le Français Elie Okobo a encore été intéressant avec 11 points en 15 minutes à 5/7.

- La perte de Carmelo Anthony avant la mi-temps pour une blessure (bénigne) au genou, n'a pas empêché Portland de signer une troisième victoire consécutive contre Orlando. Les Blazers avaient toujours leur dynamic duo pour faire la différence. Damian Lillard (36 points) et CJ McCollum (31 pts) se sont chargés du boulot dans une rencontre où Evan Fournier a inscrit 16 points.

Depuis que "Melo" a rejoint l'équipe, Portland est à 8 victoires pour 7 défaites et a retrouvé le top 8 de la Conférence Ouest.

- On pensait les Pelicans sur la bonne voie après avoir mis fin à leur série de 13 défaites consécutives. C'était un leurre. New Orleans s'est incliné à... Golden State dans l'affiche entre cancres de l'Ouest, après avoir pourtant comblé un retard de 20 points et eu l'opportunité de valider ce comeback par une victoire. A la place, les Warriors se sont appuyés sur D'Angelo Russell (25 pts), qui a pris sur lui de marquer le panier le plus décisif du match à mi-distance à 30 secondes de la fin.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest