CQFR : Batum patron d’un soir, coup de pompe pour les Lakers

CQFR : Batum patron d’un soir, coup de pompe pour les Lakers

Voilà ce qu'il fallait retenir des 4 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Blazers @ Rockets : 101-104
Lakers @ Pistons : 92-107
Clippers @ Heat : 109-105
Warriors @ Suns : 93-114

Les Lakers se loupent encore

- Une équipe avec Blake Griffin capable de battre LeBron James et les siens ? On se croirait revenus au milieu des années 2010 ! Les Pistons et leur star désargentée - ou privée du mojo qui lui permettait de dunker par-dessus des bagnoles et n'importe quel être humain - ont créé une petite sensation cette nuit en infligeant une deuxième défaite de suite auw Los Angeles Lakers.

- Certes, Anthony Davis manquait à l'appel, mais le niveau de Detroit cette saison aurait dû permettre à L.A. d'éviter une cagade. C'est en 2e mi-temps que les champions en titre ont tapé leur meilleure sieste, LeBron en particulier (2 points après le repos sur ses 22 du soir) avec 34 petits points au compteur. Le King avait pourtant l'air focus cette nuit puisqu'il a quand même marqué sur ses 7 premiers tirs avant de plonger comme les autres.

- Griffin, lui, a fini avec 23 points, pour permettre à Detroit de signer une deuxième victoire de prestige cette semaine après le succès contre Philadelphie. Sekou Doumbouya a joué 13 minutes sans impact positif (2 points à 1/5, 1 rebond et 4 fautes).

- Le gros loupé du jour est pour D-Rose... Allez, ça arrive même aux meilleurs ^^

LeBron James aurait-il dû être expulsé pour son vilain geste sur Joel Embiid ?

On n'arrête plus Houston, 4 W de suite !

- Les Rockets semblaient partis pour vivre une loooongue nuit bien pourrie, après avoir pris 20 points de retard dès le premier quart-temps contre Portland. Malheureusement pour des Blazers complètement déplumés par les blessures, un match ça dure un peu plus que 12 minutes. Houston, en pleine bourre en ce moment, a vite sorti sa tête de son séant pour aller conquérir une quatrième victoire de suite.

- Le trio Victor Oladipo (25 pts) - Christian Wood (22 pts) - John Wall (20 pts) a fait le gros du boulot. En face, Damian Lillard (30 pts) et l'intéressant Gary Trent Jr (23 pts avec 7 paniers primés) ont inscrit à eux deux plus de la moitié des points de leur équipe.

- Clutch le Dipo !

- On a beau avoir de l'empathie pour Aaron Gordon et son palmarès vierge au Slam Dunk Contest, Derrick Jones Jr n'est pas un escroc du dunk pour autant. Le joueur de Portland est capable de choses assez folles, en match comme en concours. Sa claquette-dunk sur ce shoot manqué par Melo a réussi à estomaquer Kevin Harlan, qui a pourtant vu quelques dunks monstrueux depuis qu'il commente des matches NBA - c'est à dire depuis l'invention du sport par le Dr Naismith - à heure de grande écoute.

Nicolas Batum meilleur marqueur des Clippers

- Dans le genre démarrage foireux, les Clippers ont aussi leur mot à dire. Menés de 18 points dans le premier quart-temps contre un Miami Heat pourtant sur les rotules en ce moment, les Californiens se sont réveillés ensuite. Le violent 20-2 infligé par les Clippers dans le 3e quart-temps a poussé les quelques personnes présentes dans les travées à se dire que le confinement à la maison, finalement, ça a son charme. Surtout qu'au niveau casting, Tyronn Lue devait se passer de Kawhi Leonard et Paul George...

- Los Angeles a roulé sur le match en 2e mi-temps, avec un bon partage des tâches au scoring. Cocorico (si vous trouvez le choix de l'onomatopée bizarre, dites-vous que les Anglais disent "cock-a-doodle-doo"), Nicolas Batum (18 pts) est le meilleur marqueur des Clippers sur ce match avec 6 paniers à 3 points inscrits. "Batman" continue d'être rayonnant et précieux pour L.A.

Les Warriors sombrent face à Phoenix

- On pensait Kelly Oubre sur le bon chemin après ce qui ressemblait à un déclic au dernier match. Finalement, la pression des retrouvailles avec les Suns a été plus forte que le joli speech que lui a fait Steve Kerr la veille : 1/11 et -17 de +/- pour Oubre, lors de la cuisante défaite des Warriors.

- Golden State a tellement mis Phoenix, qui restait sur trois défaites de rang, en confiance, que même Frank Kaminsky s'est pris pour un All-Star et a frôlé le triple-double (12 points, 13 rebonds et 8 passes). Chris Paul (13 pts et 4 pds) n'a pas été brillant mais il tout même lâché quelques dimes comme celle-ci :

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest