NBA parallèle : Giannis fait taire Harden, Fournier en mission Koh-Lanta

NBA parallèle : Giannis fait taire Harden, Fournier en mission Koh-Lanta

Dans un univers parallèle, la NBA suit son cours. Voici ce qu'il s'y est passé cette nuit, avec en vedette le duel Antetokounmpo vs Harden et le coup d'éclat d'Evan Fournier.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié

Les matches de la nuit en NBA

Clippers @ Nets : 118-109
Blazers @ Pistons : 115-100
Pacers @ Magic : 96-109
Suns @ Wizards : 126-124
Nuggets @ Heat 122-131
Raptors @ Knicks : 106-103
Celtics @ Grizzlies : 90-95
Rockets @ Bucks : 114-126
Hawks @ Warriors : 121-117

La mise au point

Giannis Antetokounmpo vs James Harden. On attendait ces premières retrouvailles entre le Greek Freak et le Bearded One avec impatience, après les déclarations magnifiquement rageuses d’Harden, en réaction à une vanne de Giannis sur le fait qu’il ne passait jamais le ballon. Un truc de gamins comme on les aime. Devant son public, Antetokounmpo est passé en mode “Attaque de la Moussaka Géante” (un nanar culte qu’on vous conseille) pour montrer au barbu en chef que son jeu ne se limitait pas à “courir, faire plus de 2,10 m et dunker”. Non seulement Giannis a couru et dunké, mais il aussi mis 47 points avec 6 paniers à 3 points marqués, son record personnel, donné 12 passes décisives et pris 13 rebonds, pour l’un des triple-doubles les plus gourmandes de l’histoire de la NBA.

James Harden a lui regagné le vestiaire dans le 2e quart-temps après avoir à nouveau pris un bourre-pif “involontaire” sur une passe “ratée” du MVP en titre…

Le lieutenant

Quand il a pris le job de General Manager des Atlanta Hawks, Travis Schlenk avait clairement dans l’idée de reproduire autant que possible ce qu’il avait contribué à construire chez les Golden State Warriors en tant qu’assistant GM. D’où son choix de drafter Trae Young, le Stephen Curry de son projet, et Kevin Huerter, qui ferait office de Splash Brother à la Klay Thompson. On est encore loin de voir la copie rattraper le modèle, mais il y a quelques bons motifs d’espoir. Young fait des dingueries deux soirs sur trois et Huerter n’est pas qu’un shooteur. Cette nuit, justement, on a pu voir que le nouveau Red Mamba avait du game. En plus de ses 37 points à 10/13 à 3 points, Huerter a montré autre chose qu’une simple faculté à rentrer des shoots ouverts. L’ancien de Maryland peut créer son propre tir avec des dribbles parfois étonnants, à l’image de celui-ci.

Le loupé

Ça devait être la meilleure soirée de la vie de Jamal Murray en NBA. Toute la soirée, il scorait de façon indécente face à l’une des équipes les plus sexys de toute la ligue. Alors qu’il s’approchait de son record personnel de points en carrière et qu’il avait la balle en main pour la dernière possession du match, les deux équipes étaient à égalité 112-112. Après avoir effacé Jimmy Butler sur un cross dévastateur, une énorme brèche s’est ouverte dans la défense de Miami. Tout ce qu’il restait à faire pour Jamal, c’était d’aller déposer un simple lay-up pour sécuriser la victoire et ajouter cette nouvelle perf à sa collection personnelle. Et c’est là que tout à dérapé…

Sans qu’on puisse comprendre comment ou pourquoi, Murray a totalement foiré le coup au moment de déposer le lay-up. Avait-il les mains moites ? Était-il distrait ? Personne ne sait ce qui s’est passé dans sa tête, tout ce qu’on sait, c’est qu’il a signé l’un des plus sales bloopers de l’histoire de ce sport. On ne pensait franchement pas qu’il était possible de louper aussi dégueulassement un tir aussi simple. En prolongation, Murray n’était plus que l’ombre de lui-même et a terminé la période supplémentaire tel un fantôme et c’est finalement le Heat qui s’est imposé.

Hagard, après le match, il n’a pu que répéter cette phrase à la presse au sujet de son tir foiré “Si vous avez la vidéo, s’il vous plaît, effacez-là”.

L’aventurier

La rumeur dit qu'Evan Fournier a fait un deal avec Denis Brogniart. S’il qualifie Orlando pour les playoffs et décroche une médaille avec les Bleus aux JO 2021, il le laissera participer à Koh-Lanta, l’émission qu’Evan regarde avec autant de passion qu’un game 7 des Finales.

On connaît l’esprit compétiteur du “petit” gars de Charenton. Les Pacers, un peu moins. Ils ont pris de plein fouet un Evan en mission, auteur de son record de points en NBA avec 36 pions et la victoire pour Orlando. L’arrière des Bleus avait récemment évoqué ses cinq rêves de basketteur, mais on peut supposer que choper des totems et des colliers d’immunité en faisant du feu et en pionçant à même le sol pendant deux mois est un fantasme d’un niveau encore supérieur chez lui.

En bonus, le remix magnifique de Khaled Freak sur le “Ah !” de Denis Brogniart.

Le coaching

Taylor Jenkins trouvait ses Grizzlies un peu mous du genou ces derniers jours. La lutte pour les playoffs est âpre et le coach rookie s’est dit que ses joueurs auraient bien besoin d’une source d’inspiration pour retrouver leur fighting spirit. Il a donc fait venir Tony Allen, pour qu’il leur parle du pays juste avant le match contre Boston, son autre équipe NBA de coeur. Le Grindfather leur a raconté de quelle manière il s’était fait respecter par Kobe Bryant, comment il avait cassé la gueule d’OJ Mayo dans un avion parce qu’il lui devait des thunes ou la méthode inspirée du kung fu qu’il avait trouvée pour défendre sur Chris Paul lorsque CP3 était on fire avec les Clippers.

Ça a payé puisque Memphis a tapé Boston. Au cas où les Grizzlies iraient en playoffs, Tony Allen a sans doute encore quelques histoires en réserve. On l’imagine bien faire des concours de gifles entre alpha dogs avec Zach Randolph dans des rads du Tennessee ou des trucs comme ça...

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest