Damian Lillard, il était l’heure de s’énerver !

Damian Lillard, il était l’heure de s’énerver !

Parfois un peu passif sur ce début de saison, le meneur des Portland Trail Blazers Damian Lillard a décidé de prendre les choses en mains.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Bouillant dans la bulle à Disney, Damian Lillard a connu un coup de froid sur ce début de saison. Sans être mauvais, le meneur des Portland Trail Blazers semblait parfois en retrait. CJ McCollum a ainsi porté, à plusieurs reprises, la franchise de l'Oregon depuis l'entame de cet exercice.

Et de son côté, le leader des Blazers a connu quelques matches difficiles.  On pense notamment à ses performances face au Utah Jazz (9 points), aux Los Angeles Clippers (20 points à 3/14 aux tirs) ou encore récemment aux Chicago Bulls (24 points à 6/17 aux tirs).

Justement, le joueur de 30 ans a eu du mal à digérer ce récent revers contre les Bulls. Surtout avec sa prestation individuelle mitigée. Piqué dans son orgueil, il avait à cœur de réagir. Et les Minnesota Timberwolves (135-117) en ont fait les frais...

Damian Lillard en mode agression

Après la défaite frustrante face à Chicago (20 points d'avance à la pause), Portland voulait absolument gagner la nuit dernière. Et les Wolves, toujours privés de Karl-Anthony Towns, n'ont pas eu la moindre chance. Car en face, Lillard n'avait tout simplement pas le temps. Dès le début de la partie, le meneur a annoncé la couleur.

Ainsi, dans le premier quart-temps, il a été immédiatement dans le bon rythme. Et surtout, il a agressé, encore et encore, la défense adverse. Le résultat ? 15 points marqués par Lillard et la machine déjà bien en route. Dans son sillage, les Blazers ont haussé le ton pour compter 19 points d'avance à la pause.

"Je le sais, je n'ai pas toujours été à mon maximum au niveau de l'agressivité cette saison. Nous essayons de mieux nous connaître au sein de l'effectif, et je cherche juste la meilleure façon de m'imposer. Après la dernière défaite, j'étais vraiment très frustré.

Il s'agissait d'un match que notre équipe aurait dû gagner à domicile, après un bon road trip. Après cet échec, je voulais simplement sortir sur le parquet avec un état d'esprit plus agressif, plus impliqué pour mener la charge. Et finalement, l'équipe a suivi", a apprécié Damian Lillard.

Damian Lillard est le meilleur joueur de l’Histoire des Blazers

Dans une grande soirée sur le plan offensif (merci la défense des Wolves), Portland a ensuite continué sa marche en avant. Toujours aussi investi, Lillard a terminé le travail dans le 3ème quart-temps. Avec 13 points, dont deux paniers primés pour conclure cette période, il a plié la rencontre en trois quart-temps : 111-80.

Une formule à trouver

En 28 minutes sur le parquet, Damian Lillard a donc compilé : 39 points (record de la saison), 7 rebonds (record de la saison) et 7 passes décisives (à 2 unités de son record de la saison malgré un temps de jeu "réduit"). Une copie complète pour le #0 des Blazers, qui avait décidé de prendre ce match à son compte.

Au sein de ce groupe, le natif d'Oakland l'a parfaitement expliqué : il essaie de trouver l'équilibre. Sans vouloir jouer au super-héros tous les soirs, il veut trouver le moyen de conserver son agressivité. Le tout en assurant la bonne alchimie collective de son équipe. Une formule idéale qu'il doit encore peaufiner.

"Il fallait absolument gagner ce match. Si nous avions réalisé une performance similaire par rapport à la dernière rencontre, avec la même finalité, ça aurait été un vrai problème. Donc je crois que c'est mon boulot de reconnaître les moments où je me dois d'être plus impliqué. Je dois aussi savoir les moments où je dois aussi contrôler la situation", a-t-il confié.

Avec des ambitions très élevées sur le plan collectif, Damian Lillard ne peut effectivement pas se contenter d'enchaîner les cartons individuels. Il sait qu'il aura besoin d'un Portland fort pour viser très loin cette saison. A lui de démarrer le "Dame Time" quand il le faut...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest