CQFR : les shows Lillard et Harden, la 1ère place à l’Est pour les Bucks…

CQFR : les shows Lillard et Harden, la 1ère place à l’Est pour les Bucks…

Voici ce qu'il fallait retenir des six matches de la nuit dans la bulle NBA avec les shows Damian Lillard et James Harden.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les matches de la nuit en NBA

Sacramento Kings 140-125 New Orleans Pelicans
Phoenix Suns 114-99 Indiana Pacers
Milwaukee Bucks 130-116 Miami Heat
Dallas Mavericks 111-126 Los Angeles Clippers
Denver Nuggets 115-125 Portland Trail Blazers
Houston Rockets 113-97 Los Angeles Lakers

---

- Le show Damian Lillard ! Lors de la victoire des Portland Trail Blazers face aux Denver Nuggets (125-115), le meneur a été tout simplement INTENABLE ! Capable d’allumer de très loin, Lillard a ainsi sanctionné le moindre espace laissé avec 45 points marqués et surtout 11 paniers primés. Il s’agit tout simplement d’un record de franchise égalé (qui était déjà à lui) ! Pour ne rien gâcher, Damian Lillard a aussi distribué 12 passes décisives, notamment pour un Gary Trent Jr en feu en sortie de banc (27 points à 7/10 à trois points) et Jusuf Nurkic (22 points). En face, Michael Porter Jr a encore été bouillant (27 points, 12 rebonds), mais les Nuggets ont manqué de régularité - et ont aussi reposé les cadres -. En tout cas, quel régal de voir Damian Lillard à ce niveau !

Gary Trent Jr, le vrai facteur X des Blazers dans cette bulle ?

- Dans la lutte pour les Playoffs, il s’agit bien évidemment d’une victoire très importante pour Portland. Désormais, la franchise de l’Oregon, 9e, compte exactement le même nombre de victoires que les Memphis Grizzlies, 8es. Mais une petite défaite en plus. Cependant, avec les problèmes des Grizzlies depuis le début de cette bulle, les Blazers ont le momentum…

- Tout comme Damian Lillard, James Harden a fait son show ! Il a fait vivre un enfer aux Los Angeles Lakers ! Sans LeBron James, au repos en raison d’une douleur à l’aine, les Houston Rockets ont facilement battu les Angelenos (113-97). Malgré l’absence de Russell Westbrook, diminué au quadriceps, Harden a donc régalé ! 39 points (à 11/19 aux tirs), 12 passes décisives et 8 rebonds. Bien épaulé par Ben McLemore (20 points) et Jeff Green (15 points), le barbu a permis aux siens de faire la différence à longue distance (21/57 pour les Rockets, 2/19 pour les Lakers). Il s’agit ainsi de la seconde rouste de suite encaissée par les Lakers, menés par un timide Anthony Davis (17 points et 12 rebonds avec seulement 8 tirs tentés) …

- Comme les Los Angeles Lakers à l’Ouest il y a quelques jours, les Milwaukee Bucks se sont assurés de la première place à l’Est. Longtemps menée au score, la franchise du Wisconsin a finalement renversé le Miami Heat (130-116). Même sans Jimmy Butler et Goran Dragic, les Floridiens se sont bien battus. Ils ont même compté 23 points d’avance dans le sillage de Duncan Robinson (21 points) et Tyler Herro (21 points). Malheureusement, Bam Adebayo (6 points à 2/10 aux tirs) n’était pas dans un grand soir… Et en face, les Bucks ont ainsi réalisé une seconde période très solide ! Khris Middleton (33 points à 9/14 aux tirs) a été impressionnant. Et bien évidemment, Milwaukee a pu compter sur son MVP : Giannis Antetokounmpo (33 points, 12 rebonds) particulièrement dominateur dans le money-time (10 points dans le 4e quart-temps).

- Devin Booker vs TJ Warren, l’un des duels entre deux des gars les plus chauds de la bulle… Et il n’a pas vraiment eu lieu ! Les Phoenix Suns ont empoché un succès mérité contre les Indiana Pacers (114-99) mais sans avoir besoin d’un grand Booker (tout de même 20 points et 10 passes décisives). La franchise de l’Arizona a construit cette victoire grâce à de gros runs (un 21-0 notamment) et surtout une vraie force collective : Deandre Ayton (23 points, 10 rebonds), Cameron Johnson (14 points, 12 rebonds), Dario Saric (16 points, 8 rebonds) ou encore Cameron Payne (15 points). En face, Warren n’était pas dans un grand soir (16 points à 7/20 aux tirs) face à un bon défenseur comme Mikal Bridges et Malcolm Brogdon (25 points, 6 passes décisives et 6 rebonds) a été un peu trop seul.

- Avec cette victoire, les Suns sont donc la première équipe à atteindre le bilan de 4-0 dans cette bulle à Disney. Et il s’agit d’une sacrée surprise ! Encore invaincu, Phoenix reste d’ailleurs l’une des deux seules formations à Orlando dans ce cas avec les Toronto Raptors (3-0). Pour l’anecdote, Devin Booker enchaîne ainsi pour la première fois de sa carrière 4 succès de suite en NBA ! Dans la course aux Playoffs à l’Ouest, la franchise de l’Arizona, 10e, compte seulement deux victoires de retard sur les Memphis Grizzlies, 8es. Avec les Portland Trail Blazers de Damian Lillard, la lutte risque d'être acharnée...

Devin Booker, « Be Legendary » une mission dans la peau

- Dans un match accroché, les Los Angeles Clippers ont été plus solides dans le money-time face aux Dallas Mavericks (126-111). Si Luka Doncic a fait ses statistiques (29 points, 6 passes décisives) malgré une maladresse générale (10/21 aux tirs et 4 ballons perdus), Kristaps Porzingis (30 points, 9 rebonds, 5 passes décisives) s’est longtemps démultiplié pour porter son équipe. Malheureusement pour les Mavs, Kawhi Leonard (29 points) et Paul George (24 points) ont fait le boulot sans être dans un grand soir (20/44 aux tirs ensemble). Et surtout, l’intérieur Ivica Zubac (21 points à 10/10 aux tirs et 15 rebonds) a été un véritable facteur de la rencontre. Dans le 4e quart-temps, les Californiens ont accéléré avec le duo Leonard-George, mais aussi Marcus Morris (8 de ses 15 points dans le money-time), pour empocher ce succès.

- Bogdan Bogdanovic a fait parler sa magie ! Dans un match important dans la course aux Playoffs, les Sacramento Kings ont décroché leur première victoire dans la bulle face aux New Orleans Pelicans (140-125). Très rapidement, ce match a tourné à l’orgie offensive avec un Bogdanovic en mode record : 35 points à 6/9 à longue distance. Bien épaulé par De’Aaron Fox (30 points et 10 passes décisives) et Harrison Barnes (22 points), le Serbe a donc permis à son équipe de faire la course en tête du début à la fin. Zion Williamson (24 points à 10/12 aux tirs) s’est démené, mais a été encore limité dans ses minutes (22). Et Brandon Ingram (24 points) a seulement tenu son rang offensivement… et a été à l’image de son équipe défensivement : mauvais. Un succès précieux pour Sacramento.

- Bol Bol s’impose comme l’un des jeunes talents intrigants de la NBA. Avec sa taille mais aussi ses qualités basket, l’intérieur se fait une place dans la rotation chez les Denver Nuggets. Mais face aux Portland Trail Blazers, Jusuf Nurkic l’a ainsi baptisé pour son premier poster ! Ça fait très mal !

- Si certains en doutaient encore, Giannis Antetokounmpo s’impose vraiment comme un « Freak ». Sa puissance physique n’est plus à démontrer, mais il s’agit tout de même d’un bon rappel. Sur cette séquence, le Grec a donc enfoncé Bam Adebayo (116 kg) comme si de rien n’était…

- La tentative désespérée de la nuit ? Derrick Jones Jr. Bien trop court dans sa tentative de dunk contre les Milwaukee Bucks, le joueur du Miami Heat a quand même tenté d’aller au bout de son action. Même Giannis Antetokounmpo a été choqué !

- L’acteur de la nuit ? Tim Hardaway Jr ! Pour obtenir la faute face aux Los Angeles Clippers, l’arrière des Dallas Mavericks n’a vraiment pas eu besoin d’en rajouter. « Bousculé violemment » par « l’imposant » Landry Shamet, l’ancien joueur des New York Knicks a tout de même fini sur le banc de son équipe…

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest