Course aux playoffs : tout est totalement relancé à l’Ouest

Course aux playoffs : tout est totalement relancé à l’Ouest

À quatre matches de la fin de la saison régulière, la course aux playoffs à l'Ouest est plus que jamais lancée avec six équipes toujours en lice

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

En instaurant un système de play-in, la NBA a bien fait les choses pour relancer le suspense à la dernière place qualificative pour les playoffs. Désormais, si le 9e est à moins de quatre matches du 8e, on aura le droit à une sorte de barrage. Avec une donnée simple. Le 8e n'aura qu'une seule rencontre à remporter, le 9e devra lui en gagner deux. De quoi nous livrer un premier tour terriblement excitant avant l'heure avec un vainqueur qui aura le droit de se frotter aux Los Angeles Lakers. On zappe volontairement la conférence Est puisqu'il n'y aura vraisemblablement pas de play-in vu l'écart entre Orlando et Washington (qui est d'ailleurs passé derrière Charlotte, absent de la bulle, au classement).

Avant la reprise de la saison, on cherchait plus à deviner quelle équipe serait la plus à même d'affronter Memphis. Les Grizzlies avaient quatre victoire d'avance sur Portland et semblait se diriger vers cette 8e place. Sauf que dans la bulle, la bande à Ja Morant n'y arrive pas. Quatre défaites en autant de rencontres, et une avance qui a totalement fondu en l'espace d'une petite semaine. Si bien qu'aujourd'hui, six équipes peuvent prétendre à tous les spots. Faîtes vos jeux...

----

8e - Memphis Grizzlies (32-37)

Rien ne va plus à Memphis dont la jeunesse et l'inexpérience semblent prendre le pas sur le talent. Cette équipe avait tout à perdre avec ce play-in. Et elle se dirige tout droit vers une déception majuscule compte tenu de leur saison. Toutes leurs défaites dans la bulle l'ont été au terme de parties tendues. Sans véritable leader (Ja Morant n'est qu'un rookie, rappelons-le), coach Jenkins a du mal à trouver de la sérénité dans le money-time. Rien n'est toutefois perdu mais la peur commence à s'installer dans le Tennessee. Surtout que leur calendrier n'a rien d'une promenade de santé.

O7/08 : Grizzlies - Thunder

09/08 : Grizzlies - Raptors

12/08 : Grizzlies - Celtics

13/08 : Grizzlies - Bucks

9e - Portland Trail Blazers (31-37), +1

Ils se sont offerts le droit de rêver avec leur victoire inaugurale contre Memphis. Sans ce succès ô combien important, le moral aurait pu être atteint. Avec un groupe quasi au complet, un Melo clutch, la belle surprise Gary Trent Jr, le revenant Jusuf Nurkic pour entourer le duo Lillard-McCollum, les Blazers ont tout pour s'inviter à la fête du play-in, et même chiper le 8e spot à Memphis. Cette nuit, ils peuvent revenir à 0,5 rencontres des Grizz' en cas de victoire sur Denver qui sera en back-to-back. Et mis à part les Clippers, le planning jusqu'aux playoffs est à leur portée.

O6/08 : Blazers - Nuggets

08/08 : Blazers - Clippers

09/08 : Blazers - Sixers

11/08 : Blazers - Mavericks

13/08 : Blazers - Nets

Ces Blazers ont du courage, du coeur et des c******

10e - San Antonio Spurs (29-38) +2

Gagner face aux Nuggets cette nuit les auraient grandement aidés. Mais avec deux succès sur les premières rencontres, les Spurs sont toujours en vie. Le tout sans LaMarcus Aldridge. Pour faire perdurer cette série de présence en playoffs vieille de 22 ans, San Antonio n'a presque plus le droit à l'erreur dans cette ultime ligne droite. Surtout qu'il n'y aura que des équipes de l'Ouest au programme dont deux fois le Jazz et une fois les Pelicans, adversaire direct.

O7/08 : Spurs - Jazz

09/08 : Spurs - Pelicans

11/08 : Grizzlies - Rockets

13/08 : Grizzlies - Jazz

Les Spurs ne sont pas morts

11e - New Orleans Pelicans (29-38), +2

L'affrontement face aux Spurs, voir celui de cette nuit contre Sacramento, décidera certainement du sort des Pelicans quant à une participation en playoffs. Avec un demi-Zion et une défaite largement évitable contre Utah, NOLA est tout de même encore en course. On a envie de dire que si le dit Zion joue plus de 25 minutes, le pourcentage de chances de victoire augmentera significativement. Le staff médical en donnera-t-il l'autorisation ? Surtout que des six prétendants, ils sont ceux ayant le meilleur calendrier. La grosse cote, comme depuis le début de saison.

O6/08 : Pelicans - Kings

07/08 : Pelicans - Wizards

09/08 : Blazers - Spurs

11/08 : Blazers - Kings

13/08 : Blazers - Magic

Zion : libéré, délivré 

12 - Phoenix Suns (29-39), +2,5

On les annonçait comme les touristes de l'Ouest dans cette bulle. Car trop loin pour espérer quoi que ce soit. Sauf qu'entre les feux-pas de leurs concurrents directs, et leur invincibilité en Floride, Phoenix est toujours à portée de tir des playoffs. À une victoire et demi de la 9e place détenue par Portland. Leur destin peut se jouer aujourd'hui face à Indiana. Surtout que le monde sera sur le pont et qu'en cas de résultats favorables, Phoenix pourrait monter d'un cran.

O6/08 : Suns - Pacers

08/08 : Suns - Heat

10/08 : Blazers - Thunder

11/08 : Blazers - Sixers

13/08 : Blazers - Mavericks

Devin Booker, héros de la patrie

13 - Sacramento Kings (28-39), +3

DeMarcus Cousins s'amuse beaucoup de déboires de son ancienne équipe dans la bulle. Trois matches et un zéro pointé pour les Kings. Imaginez s'ils avaient pris deux de ses trois rencontres (ils avaient le match en mains contre Dallas et San Antonio), ils seraient ce matin devant Portland. Mais oui, avec des si... On peut presque être catégorique sur le choc ce soir face aux Pels. Un revers et les Kings resteront à quai pour la 14e saison de suite.

O6/08 : Kings - Pelicans

07/08 : Kings - Nets

10/08 : Blazers - Rockets

12/08 : Blazers - Pelicans

13/08 : Blazers - Lakers

Cousins s'amuse des malheurs des Kings

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest