Danny Green avait de très bonnes excuses pour ses galères en Finales NBA

En difficulté lors des Finales NBA, l'arrière des Los Angeles Lakers Danny Green était sérieusement diminué sur le plan physique.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Danny Green avait de très bonnes excuses pour ses galères en Finales NBA

Danny Green n'a pas été en grande forme sur ces Playoffs NBA. Malgré son apport en défense, l'ailier a affiché des difficultés dans son tir à longue distance. Malgré le sacre des Los Angeles Lakers, l'ancien des San Antonio Spurs a peiné sur les Finales NBA contre le Miami Heat (4-2). Avec son tir raté dans le money-time du Game 5, il s'est même attiré les foudres des fans. Et de certains fous qui l'ont même menacé de mort... Mais en réalité, le vétéran de 33 ans avait de bonnes excuses pour expliquer sa méforme. En effet, sur le plan physique, Green a sérieusement accumulé les soucis.

"Quand je suis monté dans l'avion pour rentrer, l'adrénaline s'est dissipée. Et toutes les blessures ont été ravivées. J'ai eu l'impression d'être un cerf nouveau né. Mes jambes étaient engourdies. J'avais des douleurs à la hanche, au tendon d'Achille, dans tout mon corps.

Les traitements que j'avais eus et l'adrénaline, mon corps avait tout évacué. J'avais besoin de plusieurs jours de repos avant de pouvoir célébrer. Les gens me disaient 'c'est pas grave, viens boire'. Mais j'avais besoin de plusieurs jours. Je devais me relaxer et surtout dormir", a confié Danny Green pour son podcast.

Le choix de LeBron James, le tir de Green : Ce que l’on doit retenir de cette dernière action cruciale

Les Lakers avaient informé les médias des petits problèmes physiques de Green. Mais il n'avait jamais été question de ses douleurs au tendon d'Achille. Et il s'agit d'une vraie alerte pour un basketteur. Il a d'ailleurs pris des risques en continuant de forcer malgré ce souci. Même sans être à 100%, Danny Green voulait tout donner pour remporter son troisième titre avec une troisième franchise. Et malgré de nombreuses critiques durant cette campagne, le natif de New York peut avoir le sourire aujourd'hui.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest