-
-

Derrick Rose est en pleine forme et ça fait plaisir !

BasketSessionPar BasketSession Publié

Derrick Rose réalise un début de saison intéressant. Entre performance et impression visuelle, le meneur des Wolves séduit à nouveau.

Il a fallu que l’on arrête de constamment attendre et évoquer un hypothétique retour de Derrick Rose à son meilleur niveau pour que l’ancien All-Star se remette à vraiment bien jouer au basket. Dans le calme. Avec moins de pression, moins de décryptage du moindre de ses mouvements. Son destin (brisé ?) est l’une des histoires les plus fascinantes, même si aussi l’une des plus tristes, de ces dix dernières années en NBA. En 2011, il devenait le plus jeune MVP de l’Histoire. S’en sont suivies des multitudes de blessures au genou et une dépression qui est passé proche de le pousser à arrêter le basket.

Chaque saison, c’était le même discours après le moindre dunk ou layup explosif réussi par le meneur scoreur : cette fois, c’est bon, D-Rose est de retour. Et bien non. Le public a fini par se lasser et par l’oublier. Au point où il est parfois bon de regarder des anciens highlights du bonhomme pour se rendre compte à quel point il était hallucinant athlétiquement parlant. Maintenant qu’on lui a enfin lâché la grappe, le bonhomme revit aux Minnesota Timberwolves.

Il avait fait une très belle (mais courte) campagne de playoffs en avril dernier. Il a l’air de continuer sur sa lancée depuis le début de la saison. Il a changé de statut. Il n’est plus un leader. Il est remplaçant. Mais son apport en sortie de banc devrait lui permettre de prolonger son aventure dans la ligue – lui qui était presque promis à un exil dans le championnat chinois après son passage raté aux Cleveland Cavaliers.

« Quand il est en bonne santé, c’est l’un des meilleurs joueurs de la ligue », ose même Tom Thibodeau.

Le Président, coach des Wolves et éternel mentor de Derrick Rose a évidemment des mots doux pour son poulain. Puis, bon, on a bien vu récemment que Thibodeau semblait lui aussi un peu coincé sur le passé. Bref, non, Rose n’est plus l’un des meilleurs joueurs de la NBA. Mais là, pour le coup, ça fait vraiment longtemps que l’on ne l’avait pas vu aussi explosif et autant en jambes. Comme si le traumatisme de ses terribles blessures aux genoux était enfin évacué.

Même cette nuit, sans être très adroit, il a contribué au succès des siens. Il a été à l’origine du run passé en début de quart temps par Minnesota pour venir à bout d’Indiana. Il a terminé avec 11 points et 5 passes. Deux jours plus tôt, il en passait 28 aux Mavericks. On ne l’attend plus de la même manière mais c’est peut-être justement pour ça que l’on reprend du plaisir à le voir jouer de la sorte.