111 CLE
98 PHO
106 PHI
102 MIA
99 BKN
113 POR
98 MIL
97 BOS
125 GSW
123 SAC
111 LAL
106 HOU

La Draft très propre des Phoenix Suns

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Avec TJ Warren et Tyler Ennis, Phoenix a fait dans l'efficace plutôt que dans le clinquant.

tj-warren-tyler-ennisAvec trois choix au premier tour, les Suns avaient de quoi faire jeudi dernier lors de la Draft. Etonnamment, peu de monde a souligné la qualité des picks effectués par Phoenix. Au contraire de la plupart des franchises, celle de l'Arizona n'a pas tout misé sur l'avenir ni pris de risques inconsidérés. Le GM Ryan McDonough a d'abord sélectionné des joueurs dont l'apport immédiat pouvait permettre à l'équipe de progresser encore davantage après sa surprenante saison à l'ouest. Laissant filer des joueurs au talent peut-être plus sexy, Phoenix a joué la carte du pragmatisme.

TJ Warren n'avait ainsi pas grand monde à sa table mercredi dernier lors du media day précédent la Draft. Tous concentrés sur Andrew Wiggins ou Jabari Parker, les journalistes ont pour la plupart ignoré la présence de l'ailier de NC State. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir brillé en NCAA cette saison. Elu meilleur joueur et meilleur scoreur de la conférence ACC, Warren a battu le record du nombre de points de sa fac avec, pour ne rien gâcher, deux matches consécutifs à 40 points. Redoutable finisseur dans un style plus académique que spectaculaire, le natif de Durham a également montré sa détermination à atteindre le plus haut niveau en perdant près de 10kg entre les deux dernières saisons pour coller aux exigences physiques requises. Derrière PJ Tucker, que les Suns essaient de faire resigner, Warren a une vraie chance de s'affirmer au poste 3 pour apporter le talent de scoreur qui manque à Tucker.

Après avoir pris Warren avec le #14 pick, McDonough a retenu un joueur convoité dans un secteur où son équipe excellait déjà : le backcourt. Avec Eric Bledsoe et Goran Dragic, Phoenix a posé énormément de problèmes à ses adversaires à ce niveau. Pourtant, c'est le meneur Tyler Ennis qui a reçu une casquette aux couleurs de la franchise avant de monter sur l'estrade pour saluer Adam Silver. Le point guard de Syracuse n'est pas non plus le joueur le plus flashy de cette cuvée, mais ses qualités de playmaker et sa maturité en font un back up quasi parfait pour les deux phénomènes qui devraient débuter les rencontres cette saison si Bledsoe prolonge bien.

"Tout à été fait avec logique. On ne sait jamais ce qu'il peut se passer lors de la free agency, mais nous aimerions vraiment conserver nos joueurs en fin de contrat. Les joueurs que nous avons drafté ne sont pas là pour les remplacer. Nous pensons simplement que TJ, Tyler et les autres (Bogdan Bogdanovic, qui restera en Europe, et Alec Brown, le pivot de Wisconsin, NDLR) vont amener de la profondeur à ce que nous avons déjà", a expliqué McDonough.

Avec une ambition de playoffs cette fois non dissimulée, Phoenix a peut-être réussi la Draft la plus intelligente parmi les candidats à la 8e place à l'Ouest.

Les highlights de TJ Warren

[youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=tbv92HJOmhM[/youtube]

Le profil de Tyler Ennis

[youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=OjANRwlH5V8[/youtube]