-
-
- TOR
- NOP
-
-
- LAC
- LAL

Eric Bledsoe vs Terry Rozier, ça devient gênant…

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Enfin, surtout gênant pour Bledsoe...

On commence à être un peu embarrassés pour Eric Bledsoe. Sur le papier, le meneur des Milwaukee Bucks semblait pouvoir dominer son match up avec Terry Rozier. Dans les faits, la doublure de Kyrie Irving l'a sacrément mis à l'amende. Dans le game 1, l'ancien de Louisville a complètement enrhumé "Mini-LeBron" avant de décrocher un step back à 3 points que l'on a cru décisif. Dans le game 2 de la nuit dernière, Rozier a fini à 23 points, 8 passes et aucune perte de balle, pendant que Bledsoe se débattait pour avoir une quelconque influence sur le jeu de son équipe et sur cette partie (12 points, 7 rebonds à 5/13). Il semblerait que l'ancien joueur des Suns commence à prendre ombrage de la domination que l'on prête à Terry Rozier dans cette série.

Interrogé sur sa possible envie de "prendre ça personnellement" en ce qui concerne Rozier, Eric Bledsoe a tenté de prendre de la hauteur...

"Qui ? Putain, je ne sais pas qui c'est".

Deux hypothèses.

Soit Eric Bledsoe ne sait vraiment pas qui est Terry Rozier. Auquel cas, autant Bledsoe que son coach Joe Prunty sont à blâmer pour leur préparation de cette série et leur suivi de la saison. On imagine la scène un peu surréaliste dans le vestiaire. "Bon, en face de toi tu auras le petit là, le numéro 12, Rongier, Rosé, bref, on s'en fout de son nom. Bouffe-le".

Soit, plus probable, Eric Bledsoe veut minimiser les performances de son vis à vis et donner l'impression d'être bien au-dessus de deux performances anormalement bonnes d'un joueur qui ne lui arrive pas à la cheville dans son esprit.

Dans les deux cas, ce n'est pas bon pour Bledsoe...

Dernière hypothèse, Eric Bledsoe est simplement vexé que Terry Rozier l'ait appelé involontairement "Drew" Bledsoe (le nom d'un ancien joueur de NFL) après le game 1...