En larmes, Giannis donne un speech de MVP mémorable

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

L'émotion était au rendez-vous lorsque Giannis Antetokounmpo a combattu les larmes au moment de donner son speech de MVP.

Vous aussi vous étiez en train d'éplucher des oignons pendant que Giannis Antetokounmpo faisait son speech de MVP ? Désigné meilleur joueur de la saison la nuit dernière lors des NBA Awards, le "Greel Freak" a été submergé par l'émotion. Entre deux sanglots, la star des Milwaukee Bucks a remercié tous ceux qui comptent pour lui. Et filé des frissons à tous ceux qui l'écoutaient.

"Je veux remercier Dieu de m'avoir donné ce talent incroyable et de m'avoir mis dans cette position. [...] Je veux remercier mon équipe et mes coéquipiers. Il faut plus d'une personne pour atteindre 60 victoires. A chaque fois que je les vois dans le vestiaire, ils sont prêts à aller à la guerre avec moi et à se donner à 100%. Je remercie le staff pour nous apprendre et nous montrer comment gagner. Merci au front office, au propriétaire, de croire en moi. Quand j'avais 18 ans, en Grèce, ils m'ont permis de vivre ce rêve, m'ont fait confiance. [...] Merci à la Grèce, où les gens regardent les matches à 5 ou 6 h du matin et m'envoient des messages de soutien".

"Je veux remercier mon père... Il n'est pas là avec moi, mais... Il y a deux ans, quand il est parti, mon but était de devenir le meilleur. A chaque fois que je suis sur le parquet, je pense à lui. Il me motive, me pousse à jouer dur. Même quand mon corps souffre ou que je n'ai pas envie de jouer. Je remercie mes incroyables frères. Je vous aime. Vous êtes ma vie, je suis là pour vous. Merci pour tout ce que vous faites pour moi. Je veux remercier mon incroyable maman. Elle est mon héro. Tu ne vois pas forcément le futur, mais tes parents le voient pour toi. Tu es vraiment mon héros".

"Tout ça n'est que le début. Mon but est de gagner un titre. Mon père m'a dit un jour : tu dois toujours en vouloir plus, mais ne soit jamais trop avide. Je veux gagner le titre et je vais tout faire pour y arriver".

Le speech de Giannis Antetokounmpo