CQFR : la folle série du Jazz, un retour gagnant pour les stars des Clippers, Bledsoe tient sa revanche…

CQFR : la folle série du Jazz, un retour gagnant pour les stars des Clippers, Bledsoe tient sa revanche…

Voilà ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA, avec notamment une 11ème victoire de suite pour le Utah Jazz.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Charlotte Hornets 108-105 Indiana Pacers
Washington Wizards 100-116 Atlanta Hawks
New York Knicks 102-81 Cleveland Cavaliers
Toronto Raptors 124-126 Sacramento Kings
New Orleans Pelicans 131-126 Milwaukee Bucks
Orlando Magic 90-116 Los Angeles Clippers
Minnesota Timberwolves 94-118 Philadelphia Sixers
Oklahoma City Thunder 125-147 Brooklyn Nets
San Antonio Spurs 119-109 Denver Nuggets
Utah Jazz 120-101 Dallas Mavericks


Le Jazz passe la 11ème !

- Dans une superbe forme ces dernières semaines, le Utah Jazz enchaîne ! Considérée comme l'une des meilleures équipes du moment en NBA, la franchise de Salt Lake City a pris le meilleur sur les Dallas Mavericks (120-101). En l'absence de Donovan Mitchell, Rudy Gobert a été encore solide avec 17 points et 12 rebonds.

- Mais le grand artisan de ce succès reste Bojan Bogdanovic ! Auteur de 17 de ses 32 points dans le troisième quart-temps, le Croate a tout simplement pris feu à longue distance avec un joli 7/11 dans l'exercice. Pour l'épauler, on retrouve aussi Mike Conley (22 points, 9 passes décisives) et Jordan Clarkson (19 points). Pour l'anecdote, Joe Ingles (846) est aussi devenu le meilleur marqueur à trois points de l'histoire du Jazz devant John Stockton (845).

- En face, les Mavs continuent aussi une série... avec désormais 4 défaites consécutives. Malgré sa maladresse (8/17 aux tirs), Luka Doncic se démène (25 points, 7 passes décisives et 6 rebonds), mais semble un peu trop seul. A partir du troisième quart-temps, Dallas n'était plus dans le coup contre le Jazz...

Le retour gagnant des stars des Clippers

- Après le Jazz, une autre équipe en forme... Stoppés par le Covid-19, Kawhi Leonard et Paul George retrouvaient les terrains cette nuit. Et l'Orlando Magic a subi la loi des Los Angeles Clippers (90-116). Immédiatement dans le bon rythme, les deux stars ont récité un bon basket pour maîtriser les Floridiens.

Alors que Leonard a marqué 24 points, George a réalisé une performance complète en compilant 26 points, 9 rebonds et 5 passes décisives. En face, Terrence Ross (24 points) a bien été le seul à opposer de la résistance. Car collectivement, le Magic a été tout simplement dépassé par les événements et a lâché l'affaire dès le troisième quart-temps. A noter qu'il s'agit de la 14ème victoire de suite des Clippers face au Magic (novembre 2013).

La vengeance d'Eric Bledsoe

- Eric Bledsoe avait-il un compte à régler avec les Milwaukee Bucks ? Probablement vu sa copie... Échangé par les Bucks lors de la dernière intersaison, Bledsoe a été le grand homme du succès des New Orleans Pelicans contre Milwaukee (131-126). Avec 25 points (dont un 7/14 à longue distance), le meneur a fait très mal à son ancienne équipe.

- Mais il n'a pas été le seul ! Largement en tête pendant une bonne partie de la rencontre, les Pelicans ont pu compter sur un collectif performant. Lonzo Ball (27 points, 8 rebonds) a été excellent. Alors que Brandon Ingram (28 points) et Zion Williamson (21 points, 9 rebonds et 7 passes décisives) ont été également dans le bon rythme. BI a d'ailleurs fait tomber Bobby Portis...

- Sur ce match, les Bucks ont tout de même réalisé un retour fou après la pause. Mais ce réveil a été trop tardif. Giannis Antetokounmpo (38 points, 11 rebonds) a pourtant tout tenté, mais son équipe partait de trop loin après une première période catastrophique.

Le show offensif des Nets

- Les Brooklyn Nets ont toujours des problèmes défensifs. Mais ils représentent aussi un cauchemar offensif pour les équipes adverses. Dans une véritable orgie offensive, les hommes de Steve Nash ont dominé l'Oklahoma City Thunder (147-125). Sans Kevin Durant, Kyrie Irving et James Harden ont assuré l'essentiel avec deux belles performances.

Sans forcer son jeu, le barbu a compilé un triple-double : 25 points, 11 passes décisives et 10 rebonds. Dans le même temps, le meneur a marqué aussi 25 points avec également 7 passes décisives. Au passage, Irving a aussi fait danser Shai Gilgeous-Alexander...

- Titulaire à la mène pour OKC, le jeune français Théo Maledon a réalisé une bonne copie. Meilleur marqueur de son équipe avec SGA, le Tricolore a bien lutté pour finalement terminer avec 24 points, 3 passes décisives et 3 rebonds en 33 minutes.

Joel Embiid continue avec les Sixers

- Tout va bien pour les Philadelphia Sixers. Logiquement dominateurs, Joel Embiid et ses partenaires ont pris le meilleur sur les Minnesota Timberwolves (118-94). Toujours privés de Karl-Anthony Towns, les Wolves n'ont pas franchement existé avec un troisième quart-temps très difficile. Malik Beasley (22 points) a semblé esseulé pour répondre.

Dans le même temps, Embiid (37 points, 11 rebonds) a été encore dominateur à l'intérieur. Et pour l'épauler, le Camerounais a pu compter sur le soutien de Tobias Harris (17 points) ou encore de Ben Simmons (11 points, 7 passes décisives).

Joel Embiid, une domination sans partage pour un leader enfin à sa place ?

L'embrouille Rajon Rondo - Russell Westbrook

- Dans le dur, les Washington Wizards n'ont pas relevé la tête face aux Atlanta Hawks (100-116). Sur le plan sportif, il n'y a pas vraiment eu match avec une avance rapidement à l'avantage des Hawks. Trae Young (41 points) a fait le boulot, avec les apports de Clint Capela (13 points, 14 rebonds) et de John Collins (17 points, 8 rebonds).

- En face, Bradley Beal et Russell Westbrook ont pourtant essayé de sonner la révolte. Mais ils sont bien trop seuls. Autour d'eux, c'est très faible... Beal a marqué 26 points mais avec un vilain 10/26 aux tirs. De son côté, Westbrook a aussi marqué 26 points, mais a pénalisé son équipe avec son éjection.

- Car sur ce match, Westbrook s'est signalé pour son embrouille avec Rajon Rondo. Les deux hommes ont échangé les amabilités et ont été sanctionnés d'une faute technique. Par la suite, l'ancien joueur de l'Oklahoma City Thunder a écopé d'une seconde faute technique, synonyme d'une expulsion, pour le plus grand plaisir de Rondo !

Le show LaMelo Ball !

- Dans un match disputé, les Charlotte Hornets ont arraché la victoire contre les Indiana Pacers (108-105). Et en sortie de banc, LaMelo Ball (16 points, 7 passes décisives et 6 rebonds) a été véritablement l'un des grands artisans de ce succès. Le rookie a apporté une belle énergie pour faire la différence.

Le coach des Hornets explique pourquoi LaMelo Ball n’est pas starter, on ne valide pas

Et surtout, il a parfaitement épaulé les titulaires comme PJ Washington (19 points) et Terry Rozier (19 points). Malgré un double-double (22 points, 11 rebonds), Domantas Sabonis n'a pas été suffisant face à la fougue de Ball. A l'image de cette action qui va enflammer le Top 10 !

Les Knicks, la nage du bonheur

- Une bonne soirée pour les New York Knicks ! Les hommes de Tom Thibodeau se sont facilement imposés contre les Cleveland Cavaliers (102-81). A l'exception de Darius Garland (24 points), les Cavs n'étaient pas vraiment dans le coup et ont été punis. RJ Barrett (24 points) a été notamment très chaud en début de match. Et outre le bon match de Julius Randle (16 points, 8 rebonds et 6 passes décisives), Immanuel Quickley a encore brillé.

Le rookie a compilé 25 points et 5 rebonds en sortie de banc. Il a été particulièrement précieux avec une vraie capacité à accélérer le jeu. Parmi les remplaçants, il a eu un impact énorme et a permis à son équipe de faire la différence. Il s'est même permis une célébration "nageur"...

DeMar DeRozan chaud face aux Nuggets

- Les San Antonio Spurs ont réussi à faire tomber les Denver Nuggets (119-109). Pour réaliser cette performance, les Texans ont pu compter sur un excellent DeMar DeRozan (30 points, 10 passes décisives). L'arrière des Spurs a été efficace et surtout précieux dans le money-time. A noter que Dejounte Murray (26 points), Keldon Johnson (19 points) et Patty Mills (17 points) l'ont très bien épaulé.

- En face, il s'agit d'une fin de série pour les Nuggets après 5 victoires de suite. Pourtant, Nikola Jokic (35 points, 10 rebonds) a été encore performant. Tout comme Jamal Murray (20 points, 7 passes décisives et 6 rebonds). Mais le collectif de Denver n'a pas forcément été à la hauteur...

Le panier clutch de Tyrese Haliburton

- Les Sacremento Kings ont eu peur... Mais ils se sont finalement imposés contre les Toronto Raptors (126-124). Longtemps en tête dans ce match, les Californiens ont pu compter sur les apports intéressants d'Harrison Barnes (26 points), de De'Aaron Fox (24 points) et de Buddy Hield (22 points) pour creuser l'écart.

Mais avec Pascal Siakam (32 points) et Fred VanVleet (26 points), les Raptors se sont lancés dans une folle remontée. Et finalement, il a fallu un tir à longue distance clutch du rookie Tyrese Haliburton pour sceller le succès de Sacramento !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest