Josh Jackson était à la baston Detroit-Indiana… et a jeté une bouteille

Lorsqu'il avait 8 ans, le joueur des Grizzlies Josh Jackson était présent en tribunes lors d'un match devenu légendaire, mais pas pour les bonnes raisons.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / FIGHT
Josh Jackson était à la baston Detroit-Indiana… et a jeté une bouteille

Ron Artest, Stephen Jackson, Jermaine O'Neal et l'immense majorité des acteurs de la tristement légendaire "Malice at the Palace" sont à la retraite. Mais il reste un témoin privilégié de la baston la plus célèbre de l'histoire du sport encore en activité en NBA. Josh Jackson, le joueur des Memphis Grizzlies, était dans les tribunes du Palace d'Auburn Hills - détruit ce week-end - le 19 novembre 2004.

Jackson avait 8 ans et était au coeur de l'action, lui le jeune fan des Pistons. C'est ce qu'il a raconté à Marc J. Spears de The Undefeated.

"J'étais assis à mi-hauteur, à peu près à 20 rangées du terrain. Je me souviens avoir vu tous ces gens qui se battaient partout. Je revois Jermaine O'Neal recevoir une chaise sur lui. C'est l'un de mes souvenirs les plus nets.

Je me souviens aussi de Ron Artest étendu sur la table de marque et de quelqu'un en train de lui jeter une boisson dessus. Tout le monde autour de moi jetait quelque chose sur le terrain. Je ne vais pas mentir. J'ai jeté une bouteille d'eau.

Pourquoi ? Parce que c'était mon équipe. Je suis un fan des Pistons. Les Pacers ont envoyé des coups de poings à mes joueurs préférés. Je ne pouvais pas rester sans rien faire..."

Stephen Jackson, son récit dingue de la fusillade à Indiana en 2006

S'il est né en Californie où sa mère, membre de l'US Navy travaillait, Josh Jackson et sa famille ont rapidement déménagé dans le Michigan. C'est là qu'il a développé cette passion pour Detroit et a vécu de près l'une des meilleures périodes de l'histoire de la franchise avec le titre glané en 2004 et une participation aux Finales contre les Spurs la saison suivante.

On imagine que la première fois où il a foulé le parquet du Palace d'Auburn Hills, le n°4 de la Draft 2017 a dû ressentir une émotion assez incroyable. Malheureusement, les Pistons ont déménagé et joue désormais à Little Caesars Arena. Le Palace a été détruit ce week-end, emmenant avec lui les souvenirs des Bad Boys ou du titre de 2004.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest