Kawhi Leonard et Paul George n’ont pas sauvé la peau de Doc Rivers

Kawhi Leonard et Paul George ont eu l'occasion d'intercéder en faveur de Doc Rivers. Quoi qu'ils aient choisi de faire, ça n'a pas suffi.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kawhi Leonard et Paul George n’ont pas sauvé la peau de Doc Rivers

Lorsque la nouvelle du départ de Doc Rivers des Los Angeles Clippers a été annoncée, tout le monde s'est posé la même question : quel effet cela aura-t-il sur Kawhi Leonard et Paul George, les deux stars de l'équipe ? Lors de son meeting avec les Clippers durant la free agency, Leonard avait avait expliqué à Doc Rivers qu'il avait aussi choisi les Clippers parce qu'il voulait être coaché par lui. Quant à George, son historique compliqué avec la famille Rivers - il  été en couple avec Callie, la fille doc - ne l'a jamais empêché d'être élogieux avec son désormais ex-coach au moment d'être tradé depuis OKC.

L'une des deux stars était-telle derrière la décision de Steve Ballmer ? Cela pousserait-il l'un des deux hommes à revoir ses plans alors que la saison prochaine est déjà la dernière, contractuellement, de leur aventure commune à L.A. ? On en sait un peu plus sur le processus qui a mené au départ de Doc Rivers.

Selon Ramona Shelburne d'ESPN, Kawhi Leonard et Paul George ont été consultés par Steve Ballmer avant que la sentence ne soit prononcée. Après s'être entretenu avec ses All-Stars, l'ancien boss de Microsoft a décidé de s'en tenir à son avis initial, à savoir mettre un autre head coach sur le banc des Clippers.

Deux teams ambitieuses sont déjà sur le coup pour Doc Rivers

A aucun moment on ne dit que Leonard et George ont poussé Ballmer à se séparer de Doc Rivers. On pourrait même imaginer qu'ils ont majoritairement dit des choses positives à son sujet. Mais en attendant, aucun des deux n'a pu ou su livrer d'argumentaire assez fort pour que Rivers soit conservé. Au vu de leur statut dans la ligue, particulièrement en ce qui concerne Kawhi Leonard, on peut quand même se dire que s'il avait vraiment souhaité que Doc Rivers garde son job, un petit coup de pression aurait suffi. Pour Paul George, sa place dans l'équipe ayant été fragilisée et critiquée en interne, on ne présumera pas de son influence là-dedans.

La manière importe finalement peu. Le résultat est là : Doc Rivers n'a pas su qualifier les Clippers pour leur première finale de Conférence et c'est un autre head coach qui prendra place sur le banc californien en 2021.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest