Kawhi Leonard a su faire la différence face à LeBron James

Kawhi Leonard a parfaitement rempli sa mission. Il a réussi à ralentir du mieux possible LeBron James, limité à 18 points.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kawhi Leonard a su faire la différence face à LeBron James
"De nos jours, maintenir LeBron James en dessous des 20 points, ce n'est pas quelque chose qui arrive fréquemment." En une phrase, Manu Ginobili pose le contexte. Il y a deux jours, nous vous expliquions pourquoi Kawhi Leonard était le genre de défenseur capable de gêner le double MVP sortant. Le sophomore des San Antonio Spurs se disait "prêt à relever le défi" - à seulement 21 ans et pour ses premières finales NBA - de défendre sur le meilleur joueur du monde. L'ancien pensionnaire de San Diego State n'a pas lâché son vis-à-vis d'une semelle, essayant du mieux possible d'empêcher toute pénétration du King, contraint par moment de faire la passe.
"Kawhi a fait du très bon boulot. Bien sûr, c'est un plus d'avoir un grand prêt à assurer en deuxième rideau. Mais il a fait un super travail en étant aussi bon en un-contre-un", renchérit Manu Ginobili.
LeBron James a réalisé le dixième triple-double en playoffs de sa carrière. Avec 18 rebonds, 10 passes et 18 points, il a une nouvelle fois été le moteur du Miami Heat. En revanche, il termine avec 7/16 aux tirs et 2 ballons perdus. Comme face à Jimmy Butler lors du premier match des demi-finales de Conf', le Chosen One a passé une soirée plus difficile que celle qu'il passe d'habitude à martyriser les défenses. Le mérite revient donc en grande partie à Kawhi Leonard. Dans le sillage de leur chien de garde, les Spurs ont asphyxié LeBron. Avec Tim Duncan en deuxième rideau et Danny Green en aide en plus de "Keu-Waï" déjà présent sur lui, la star du Heat n'avait pas d'autre choix que de lâcher la gonfle.
"A chaque fois que j'avais la balle, ils resserraient tous les espaces et il y avait toujours un type pour me forcer à faire la passe", explique James. "Je sais que mes gars seront là pour planter des tirs lors du prochain match."
En effet, comme face aux Memphis Grizzlies de Zach Randolph, les Spurs ont cherché à mettre le plus de pression possible sur les épaules des role-players de leurs adversaires. Lorsque LeBron James peine à manœuvrer face à Kawhi Leonard, il ne peut faire autrement que de s'en remettre à ses nombreux shooteurs. Or, cette nuit, le Heat a terminé la rencontre avec un fâcheux 8/25 derrière l'arc... L'adresse extérieure de Miami pourrait être un (LE) facteur clé dans la série. [superquote pos="d"]"Kawhi est notre seul joueur capable de rivaliser en défense face à LeBron" Ginobili[/superquote]Du moins tant que Kawhi Leonard parvient à contenir LeBron James. Si on peut effectivement s'attendre à une réaction d'orgueil de la part du quadruple MVP, le Californien sera toujours sur son dos.
"Il est notre seul joueur capable de rivaliser en défense face à James", rappelle Ginobili. "Il y en a pas beaucoup dans la ligue. Il va être très important pour notre équipe."
Il l'est déjà depuis le début de la saison. Grand (2,01 m, 102 kg) et athlétique, Leonard a la force pour contenir la puissance de James tout en étant assez vif pour ne pas se laisser déborder. Le stoppeur des Spurs a terminé la rencontre avec 10 points, 10 rebonds et 1 interception. Il a certes payé un peu en attaque (3/9 aux tirs, 0/4 à trois-points) ses efforts en défense mais l'essentiel était ailleurs. Discret, pas le genre à s'exposer, le protégé de Gregg Popovich se voulait modeste après sa performance.
"Il y beaucoup de pression mais ça reste un match de basket. J'ai déjà défendu sur les meilleurs joueurs toute la saison."
Il lui reste désormais à prolonger l'exploit quelques matches de plus et Kawhi Leonard pourra décrocher sa première bague de champion NBA... Via Yahoo ! Sports
Afficher les commentaires (25)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest