Kemba Walker : « J’en ai rêvé toute ma vie »

Après deux ans de galère, les Charlotte Bobcats et Kemba Walker savourent d'avoir enfin l'occasion de décrocher leur ticket pour les playoffs.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kemba Walker : « J’en ai rêvé toute ma vie »
Sacré champion NCAA et MOP  du Final Four avec Connecticut en 2011, Kemba Walker a dû s'armer de patience avant de renouer avec le succès chez les professionnels. Avec seulement 28 victoires en 120 matches lors de ses deux premières saisons à Charlotte, le meneur des Bobcats a enfin l'opportunité de disputer ses premiers playoffs depuis son arrivée en NBA. Une nouvelle expérience que le joueur de 23 ans est impatient de découvrir.
« C’est excitant mais c’est différent. J’ai rêvé de ça toute ma vie », a-t-il confié à NBA.com « J’attendais cette occasion. »
Reste à voir si Kemba Walker et les Bobcats sauront tirer leur épingle du jeu au cours de playoffs qui, sauf accident, ne devraient pas leur échapper puisqu'ils possèdent à ce jour un matelas plus que confortable de cinq victoires d'avance sur New York, toujours 9ème à l'Est. Le moral est donc au beau fixe à Charlotte où l'on accorde désormais une confiance total au natif du Bronx.

« Il a la mentalité new-yorkaise. Quand les matches sont plus importants, c’est là qu’il veut le plus le ballon », assure son coéquipier, Josh McRoberts.

« Et nous voulons qu’il ait la balle. Quand nous avons la dernière possession, nous sentons que nous allons gagner parce que Kemba va avoir le ballon entre ses mains. »

Et si Kemba Walker réalise sa saison la plus aboutie depuis son arrivée dans la grande ligue, les Bobcats peuvent surtout remercier Al Jefferson dont l'arrivée l'été dernier a aidé la franchise à se relever après deux saisons catastrophique. Le duo infernal espère désormais confirmer en post season. Mais avant cela, il faudra conforter la septième place à l'Est avant de tenter de ravir le sixième spot actuellement détenu par Washington.
« Ce serait génial d’obtenir cette sixième place », reconnaît Big Al. « Je pense que si nous continuons à gagner des matches et à faire attention, tout ira pour le mieux. Mais actuellement, nous serions déjà heureux de décrocher n’importe quel spot en playoffs. »
C'est donc avec le sentiment du devoir accompli que la franchise de Michael Jordan va aborder les deuxièmes playoffs de sa jeune histoire. Une campagne durant lesquels les joueurs de Charlotte n'auront rien à perdre et durant laquelle ils auront tout intérêt à emmagasiner un maximum d'expérience en vue des prochaines échéances.  
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest