110 IND
106 TOR
123 BOS
103 CLE
114 BKN
110 ORL
99 MIA
111 LAC
110 NYK
114 HOU
122 PHI
120 SAS
101 CHI
121 ATL
107 MEM
118 CHA
107 MEM
118 CHA
94 NOP
98 DET
114 UTA
108 DEN

CQFR : Kemba Walker claque 60 points, Butler est clutch !

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Kemba Walker a explosé son record en carrière en inscrivant 60 points cette nuit mais ses Hornets se sont inclinés devant un Jimmy Butler décisif.

Le joueur : Kemba Walker claque 60 points… pour rien ?

Juste après avoir inscrit 7 points lors de sa dernière sortie – une défaite embarrassante contre les Cleveland Cavaliers – Kemba Walker a augmenté son total de 53 pions, un record NBA d’un match sur l’autre. 60 pions donc, pour le meneur des Charlotte Hornets. Complètement déchaîné. C’est la performance la plus prolifique de la saison jusqu’à présent. Mais cet énorme coup de chaud s’est encore terminé par un revers de son équipe, battue sur le fil par les Philadelphia Sixers (119-122).

« Je suis quand même fier. C’est assez incroyable », commentait celui qui venait de battre son record en carrière. « Je suis fâché d’avoir perdu. Je suis un compétiteur et je me serai senti mieux avec une victoire. »

Ce n’est pas la première fois que les Hornets ne concrétisent pas une prestation magique de leur unique All-Star. Ce dernier est souvent esseulé en attaque. Mais il n’avait encore jamais été aussi brillant. Kemba Walker a converti 21 de ses 34 tentatives. Seuls Jeremy Lamb (20 points) et Cody Zeller (10) ont passé la barre des dix unités. Les joueurs de Steve Clifford sont donc tombés en prolongation face aux Sixers d’un Jimmy Butler décisif.

Le joueur clutch : Jimmy Butler fait gagner Philly

Pour son troisième match avec les Sixers, Jimmy Butler n’a pas été très inspiré. Maladroit, il a peiné en attaque et a terminé avec 15 points à 4/11. Il a aussi encaissé 60 points de Walker sur la tronche. Mais l’arrière All-Star s’est surpassé au moment où son équipe avait le plus besoin de lui. Sur les deux dernières possessions. D’abord en bloquant l’ultime tentative du meneur des Hornets. Puis en allant marquant le trois-points de la victoire à trois dixièmes du buzzer.

La performance : Nikola Vucevic enchaîne

Si le « small ball » est plus que jamais à la mode en NBA, il y a actuellement un homme qui fait payer aux défenseurs plus petits d’avoir eu l’audace de vouloir le contenir. Nikola Vucevic est chaud comme la braise depuis le coup d’envoi de la saison. Le Monténégrin a confirmé sa grande forme en postant 36 points et 13 rebonds contre les Los Angeles Lakers cette nuit. Les Californiens n’ont rien pu faire pour arrêter le géant. Notamment dans le quatrième quart temps, quand il a scoré 8 points de suite pour conforter l’avance de son équipe.

Cette performance est à l’image de l’excellent début de saison de Vucevic. Il tourne à 19,9 points, 55% aux tirs, 43% à trois-points et 10,9 rebonds. En plus de s’affirmer comme un All-Star, il donne une nouvelle dimension au Magic, actuellement titulaire d’un bilan équilibré (8 victoires pour autant de défaites).

Le carton : Deuxième match de suite à 40 points pour Anthony Davis

Quel monstre. Au lendemain de ses 43 points contre les New York Knicks, Anthony Davis a compilé 40 pions, 8 rebonds et 8 passes pour venir à bout des Denver Nuggets (125-115).

« C’est très dur de le stopper, notamment quand il est dans un tel groove. On se dit que personne ne peut défendre sur lui », confie Jrue Holiday, le meneur des New Orleans Pelicans.

En effet, aucun joueur de Denver n’était en mesure de le stopper. Nikola Jokic a riposté avec 25 points et 10 rebonds mais sa performance a été éclipsée par le carton de Davis. New Orleans (9 victoires, 7 défaites) se rapproche doucement de son adversaire du soir (10-6) au classement de la Conférence Ouest.

Le match : Luka Doncic enfonce les Warriors

Sale semaine pour les Golden State Warriors. En plus de la brouille entre Draymond Green et Kevin Durant puis de la blessure du premier nommé (gêné par son pied, il pourrait être absent un moment), qui rejoint Stephen Curry à l’infirmerie au passage, les doubles-champions en titre ont également perdu leur troisième match en quatre sorties. Ils ont été battus par les Dallas Mavericks cette nuit (112-109). Diminués, les Dubs ont été dépassés par Luka Doncic.

Le prodige slovène a délivré une nouvelle prestation de haut rang. Il a inscrit 24 points en prenant aussi 9 rebonds et en distribuant 4 passes décisives. Le rookie a même planté le panier pour la gagne dans les derniers instants du match.