Flashback : Quand Kobe Bryant terminait sa carrière avec 60 points surréalistes !

Flashback : Quand Kobe Bryant terminait sa carrière avec 60 points surréalistes !

Pour son dernier match en carrière, Kobe Bryant s'est offert la plus belle des sorties en collant pas moins de 60 pions pour permettre aux Los Angeles Lakers de terminer leur saison par une victoire face au Utah Jazz.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Kobe Bryant. Quel phénomène. Un personnage à part qui a ébloui, enragé et excité la NBA pendant vingt ans. Pour finalement tirer sa révérence le 13 avril 2016. Et pas de n'importe quelle manière. Dans un style qui lui ressemble tellement. 60 points. En 50 tirs. Pour le dernier match de son immense carrière. Une performance monstre que nous avons choisi de remettre en lumière aujourd'hui pour fêter son 42ème anniversaire en vous proposant notre récap de l'époque.

Qui aurait pu penser que Kobe Bryant serait en mesure de tirer sa révérence à l'issue d'un match aussi prolifique ? En souffrance tout au long de sa 20ème et dernière saison NBA, le Black Mamba a démontré qu'il avait encore du venin en réserve en s'offrant un ultime tour de piste à la hauteur de son immense carrière.

Devant un public entièrement acquis à sa cause, le futur Hall of Famer n'a pas ménagé ses efforts pour offrir la victoire aux siens au terme d'une soirée riche en émotions. Au final, la superstar termine sur un énorme carton digne de ses plus belles années dans la ligue en plantant pas moins de 60 points (!!!) pour guider sa franchise de toujours vers un dernier succès et s'offrir ainsi la plus belle des sorties à l'issue d'une interminable tournée d'adieu.

Il faut dire que toutes les conditions étaient réunies pour motiver l'idole de toute une ville à briller une toute dernière fois dans son jardin. Tout a commencé avec un vibrant hommage spécialement préparé par les Los Angeles Lakers et la NBA. Comme lors de ses plus belles années, c’est l’autre icône des Lakers, Magic Johnson, qui a orchestré le show et délivré l’une des plus belles passes décisives dont pouvait rêver Kobe Bryant en prononçant un discours superbe :

« Nous sommes là pour célébrer la grandeur pendant ces vingt dernières années, l’excellence pendant vingt ans. Kobe Bryant n’a jamais triché avec le jeu, ni avec nous les fans. Il a joué blessé, il a joué en ayant mal et on a cinq bannières de champions NBA pour prouver tout ça !

Pendant ces vingt dernières années, cet homme a été la plus grande célébrité que nous avons eue dans cette ville. Il est non seulement une grande et incroyable icône du sport, c’est aussi le plus grand à avoir porté le maillot purple and gold (des Lakers). »

S’il n’a pas attendu cette dernière phrase – d’autant plus forte qu’elle est prononcée par quelqu’un qui la mérite autant que lui - pour avoir les larmes qui lui montaient aux yeux, Kobe Bryant a dû particulièrement la savourer. Comme il a ensuite savouré les témoignages de ses pairs et de ses amis, de Shaquille O’Neal à Phil Jackson, en passant par Lamar Odom, Dwyane Wade, Pau Gasol ou encore LeBron James. A vrai dire, on a vu un Kobe touché, mais aussi finalement apaisé, lui qui a toujours arboré le visage du compétiteur ultime. On s’est même demandé si le match n’allait pas être compliqué pour lui.

Mais non, Kobe Bryant reste Kobe Bryant et il n’allait pas laisser l’émotion, ni le record des Golden State Warriors l’empêcher d’être la star de la soirée. Et d’offrir un ultime récital à ses fans comme à ses détracteurs. Pour notre plus grand bonheur, Kobe Bryant a fait durer le plaisir en passant pas moins de 42 minutes sur un parquet orné pour l'occasion de ses mythiques numéros 8 et 24. Bien décidé à terminer sa carrière sur une bonne note, l'arrière de 38 ans s'est permis de coller 24 points dans le dernier quart temps pour permettre aux Californiens d'effacer un déficit de 15 points et d'arracher la victoire dans un Staples Center plus bouillant que jamais. Avant de sortir à 4 secondes de la fin et de recevoir une nouvelle et dernière somptueuse ovation.

On pardonnera donc volontiers à l'idole d'avoir croqué une dernière fois (22 sur 50 aux shoots, 6/21 à 3-pts) au vu d'une performance qui restera quoi qu'il en soit dans les annales. De quoi voler la vedette aux Golden State Warriors qui se sont payés le luxe de briser le record des Bulls en devenant cette nuit la première équipe de l'histoire à atteindre les 73 succès sur une saison.C

« Ce qui est drôle, et ça m’a marqué tout au long de la soirée, c’est que ça fait 20 ans que je crie sur tout le monde pour qu'on me donne le ballon. Et pour mon dernier match, tout le monde me disait : ‘Ne fais pas la passe’ ! », déclarait Kobe Bryant tout sourire après son incroyable prouesse.

On a encore du mal à y croire mais il va désormais falloir s'y faire. Kobe Bryant ne refoulera plus jamais un parquet NBA. Ce qui n'empêchera pas ses fans les plus fidèles de se repasser en boucle l'ultime exploit de leur idole...

Les adieux poignants de Kobe Bryant au Staples Center

Kobe Bryant NBA DeMar DeRozan

Kobe Bryant pouvait difficilement rêver d'une plus belle fin de carrière, conclue cette nuit par un dernier exploit et une pointe à 60 points face au Utah Jazz. Comme un cadeau d'adieu délivré à ses fans par la superstar qui a pris le soin de rendre hommage à ses plus fidèles supporteurs à l'issue de son dernier tour de piste sur le parquet du Staples Center.

Dans un discours empli d'émotion, le Black Mamba a donc tenu à remercier sa franchise de toujours mais aussi les fans angelenos ainsi que sa famille pour leur soutien indéfectible au cours de ses 20 ans de carrière.

« Je n’arrive pas à croire que 20 ans sont passés. C’est fou. C’est complètement dingue », a-t-il déclaré les larmes aux yeux et la voix tiraillée par l'émotion.

« Etre debout au milieu du terrain devant vous tous et avec mes coéquipiers derrière moi, c’est quelque chose que j’apprécie énormément. Ça a été une superbe aventure malgré les hauts et les bas que nous avons connus. Mais le plus importants c’est que nous sommes toujours restés soudés. »

« J’ai grandi en étant un fervent supporteur des Lakers.  Je savais tout au sujet de tous les joueurs qui ont joué ici. Donc avoir été drafté et transféré vers cette franchise et y avoir passé 20 ans, on ne peut rien écrire de plus beau. Ce qui me rend le plus fier, ce ne sont pas les titres mais les années les plus difficiles. Car nous n’avons pas fui. Nous avons continué à jouer malgré tout ce qui s’est passé. Nous avons remporté des titres et nous l’avons fait de la meilleure des manières. »

« Tout ce qu’il me reste à faire c’est de vous remercier tous. Vous remercier pour votre soutien. Pour m’avoir motivé. Merci aussi pour l’inspiration que vous m’avez apportée. Et vous savez, ce qui est drôle, et ça m’a marqué tout au long de la soirée, c’est que ça fait 20 ans que je crie sur tout le monde pour qu'on me donne le ballon. Et pour mon dernier match, tout le monde me disait : ‘Ne me fais pas la passe’ ! (Rires).

« C’est absolument magnifique. Je n’arrive pas à croire que ce soit la fin. Vous serez toujours dans mon cœur. Ca me touche et sincèrement je n’ai même pas les mots pour décrire tout ce que je ressens pour vous. Merci. Je vous remercie du plus profond de mon cœur. Je vous aime et… Je vous aime ! »

« A ma famille. A ma femme Vanessa. A mes deux filles, Natalia et Gianna… Je veux vous remercier pour tous vos sacrifices. Pour toutes ces heures que j’ai passé à bosser et à m’entraîner. Vanessa, tu t’es tellement consacrée à notre famille et je ne te remercierai jamais assez pour ça. Donc merci du fond du cœur. »

« Qu’est-ce que je peux dire de plus ? Mamba out…»

Chapeau Kobe et merci pour tout ! Tu nous manques déjà...

Vidéo : Les adieux de Kobe Bryant

A voir également :

Les 15 pts de Kobe Bryant dans le 1er quart-temps

Les 60 pts de Kobe pour son dernier match

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest