Kobe Bryant, Magic Johnson, … : qui est le plus grand Laker All-Time ?

BasketSessionPar BasketSession Publié

Cette nuit, la légende Kobe Bryant a été fêté comme il se doit par les Los Angeles Lakers. Mais est-il le plus grand Laker de l'histoire ?

La nuit dernière, les numéros 8 et 24 de Kobe Bryant ont rejoint les maillots des autres grandes icônes de l’histoire des Los Angeles Lakers au plafond du Staples Center : Jerry West, Shaquille O’Neal, Kareem Abdul-Jabbar ou encore Magic Johnson.

Mais de toutes ces légendes de la balle orange, qui est pour vous le plus grand de l’histoire des Los Angeles Lakers ?

Votez ici :

Jerry West

Avant de devenir le logo de la NBA, Jerry West était une icône des Los Angeles Lakers. Troisième joueur de l’histoire à atteindre les 25000 points, Jerry West a tourné à 27 pts, 8,8 rbds et 6,7 pds durant ses 14 saisons dans la franchise californienne. 14 fois All-Star, MVP (malheureux) des Finales (perdues) en 1969, il est définitivement entré dans la légende angelenos en 1971-72, en décrochant le titre de champion et le trophée de MVP de la saison régulière.

Shaquille O’Neal

Au cours de ses 8 années aux Los Angeles Lakers, Shaquille O’Neal a dominé la NBA comme peu l’ont fait, même s’il n’a glané qu’un titre de MVP, une honte. Shaq est tout simplement le 2ème scoreur (27 pts), rebondeur (11,8) et contreur (2,5) de l’histoire des Lakers. Aux côtés de Kobe Bryant, il a remporté trois titres. Les trois fois, c’est lui qui a terminé MVP des Finales.

Kareem Abdul-Jabbar

La carrière de Kareem Abdul-Jabbar n’a aucun sens. Joueur à la personnalité riche et complexe (on ne saurait trop vous recommander de vous procurer le prochain REVERSE…), il passé 14 saisons aux Los Angeles Lakers, après 6 années (les meilleures de sa carrière) aux Bucks. Aux côtés de Magic Johnson, il a aligné 22 points de moyenne, pris plus de rebonds offensifs et de rebonds défensifs que quiconque dans l’histoire du club, est le deuxième en matches et minutes joués, et le troisième scoreur. Surtout, il a remporté 5 titres et a permis avec Magic aux Lakers des années 80s d’être l’une des équipes les plus fortes all-time et une véritable dynastie.

Magic Johnson

12 fois All-Star, trois fois MVP, trois fois MVP des Finales, 5 titres de champion, meilleure moyenne de passes dans l’histoire de la ligue (11,19), 19,5 pts et 7,2 rbds : des chiffres énormes, qui peinent pourtant à décrire l’impact qu’il a eu sur ses équipiers, sur sa franchise et sur la NBA. Pas un joueur n’a rendu ses équipiers meilleurs que lui. Avec le Showtime qu’il a mis en place, il a fait de sa franchise une véritable dynastie dans les années 80. Mieux : sans lui et son sourire légendaire, sans sa rivalité avec Larry Bird (peut-être les trois joueurs les plus importants dans le développement de notre sport), la NBA n’aurait jamais pris un tel envol. Rien que son surnom dit à quel point il est fort : se faire surnommer « Magic » serait chaud à porter pour n’importe qui, mais pour lui ce nickname a même remplacé son prénom dans l’imaginaire collectif.

Kobe Bryant

Meilleur scoreur de l’histoire de la franchise, 15 fois All-Star, MVP en 2008, MVP des Finales en 2009 puis 2010, Kobe Bryant a rapporté 5 titres de champions aux Lakers. C’est aussi celui qui a eu la carrière la plus longue sous la tunique jaune et pourpre. Compétiteur maladif, Kobe est peut-être ce qui rapproche le plus en terme de jeu du GOAT, Michael Jordan. Jerry West et même Magic Johnson l’ont qualifié de plus grand Los Angeles Laker de l’histoire. Emballage ou réalité ?