Kobe Bryant va entraîner Trae Young cet été

BasketSessionPar BasketSession Publié

Trae Young est décidé à progresser cet été. Pour développer son jeu à mi-distance, il a fait appel à l’un des tout meilleurs all-time dans le domaine.

Trae Young a un été chargé. Avant de participer au training camp de Team USA, il a décidé de bosser dur et de contribuer à accélérer le « process » de reconstruction des Atlanta Hawks. Et une fois son camp avec USA Basketball fini, il compte partir bosser en Californie avec l’un des plus grands joueurs de l’histoire, Kobe Bryant.

Bref, un été intense qui l’a déjà vu se transformer physiquement, selon Chris Kirschner qui a détaillé l’intersaison du joueur d’ATL dans un papier très intéressant sur The Athletic :

« Bazzell (Alex Bazzell, le coach individuel avec lequel il bosse) assure que Young a pris entre 5 et 7 kilos. Juste en se basant sur ce qu’on peut voir, la masse musculaire de Young s’est de toute évidence développée depuis la fin de la saison. »

Mais c’est techniquement que Trae Young veut encore progresser, et plus particulièrement sur son jeu à mi-distance. L’an dernier, il shootait à seulement 31,6% entre 16 et 24 pieds (en gros entre un peu moins de 5m et la ligne à trois-points). Soit une moins bonne adresse qu’à trois-points (32,4%).

Certes, le tir à mi-distance, avec l’avènement des analytics, a pas mal disparu du paysage NBA. D’ailleurs il n’a tenté que 79 tirs entre 16 et 24 feet, contre 481 au-delà des trois-points et 393 à moins de 5 feet. Sauf que progresser sur le tir à mi-distance lui permettra d’ouvrir son jeu offensif. Trae Young ambitionne de vite jouer les playoffs avec les Atlanta Hawks. En postseason, les défenses sont plus dures et mieux préparées. Elles chercheront forcément à limiter son impact à trois-points et près du cercle, et à le forcer à prendre des tirs à mi-distance.

De manière générale, et même en saison régulière, devenir une menace également à mi-distance empêchera les défenses de pouvoir prendre des options « simples » (bon, on parle quand même d’un énorme talent offensif, donc rien n’est jamais simple à ce niveau).

Du coup, Trae Young a prévu de travailler cet aspect de son jeu avec Kobe Bryant, entre la fin du camp avec Team USA et son retour à Atlanta le 19 août. Espérons qu’il en bénéficie plus que Jayson Tatum que le Black Mamba a entraîné l’an passé, avec des résultats peu flatteurs (de 42,4% entre 16 et 24 pieds à 34,9%). Mais les Boston Celtics visaient le titre, là où Young et les Atlanta Hawks n’auront pas autant de pression.