Kyle Lowry, le vrai patron des Raptors en impose

Kyle Lowry, le vrai patron des Raptors en impose

Performant sur le parquet, le meneur de jeu des Toronto Raptors Kyle Lowry dégage une vraie sérénité dans son rôle de leader.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les Toronto Raptors reviennent de très loin. Après un Game 3 épique remporté sur le buzzer, la franchise canadienne s'est imposée face aux Boston Celtics (100-93) la nuit dernière dans le Game 4. Ainsi, cette série, pourtant mal embarquée, est désormais totalement relancée. Sur ces deux rencontres, un match a été déterminant pour les champions en titre : Kyle Lowry. Outre ses performances de qualité, le meneur a été essentiel par son leadership. Dans les moments importants, le vétéran de 34 ans a été décisif. Orphelin de Kawhi Leonard, parti l'été dernier aux Los Angeles Clippers, Toronto peut tout de même compter sur un vrai patron.

Kyle Lowry, le boss des Raptors

Sportivement, Pascal Siakam a été désigné comme le franchise player des Raptors. Un choix logique. A 26 ans, l'intérieur incarne l'avenir de cette équipe. Pour autant, au niveau du leadership, le Camerounais n'a pas encore les épaules pour porter un groupe. Pour l'instant, on ne sait même pas s'il a cette capacité à représenter un leader vocal. Mais ce n'est pas grave. Car dans ce rôle, il y a déjà Lowry. Et de son côté, le natif de Philadelphie n'a vraiment aucun problème à endosser ce rôle. Depuis le début des Playoffs, il a été ainsi irréprochable. A tous les niveaux. Pour donner de la voix. Pour montrer l'exemple et aussi faire la différence.

Les Raptors ne sont pas passés loin de boycotter la fin de saison

Car être un leader vocal c'est bien, mais être un leader par l'exemple c'est mieux. Et il n'y a rien à dire sur l'implication et le niveau de Lowry jusqu'à maintenant. Refusant de sortir quand le coach Nick Nurse lui demande s'il peut continuer, l'ancien des Houston Rockets sort ses tripes sur le parquet. Et il brille malgré un temps de jeu très élevé. Encore la nuit dernière, il a compilé 22 points, 11 rebonds et 7 passes décisives pour montrer la voie à son équipe. Dès le début de la partie, Lowry a d'ailleurs annoncé la couleur avec 11 points dès le premier quart-temps

"Bien évidemment, quand un joueur débute le match avec une telle agressivité, ça donne forcément un boost à l'équipe. Et donc quand ça vient de ton leader, de ton vétéran, oui c'est immédiat.

Il y a automatiquement un impact sur les autres joueurs avec un surplus d'énergie, de concentration et de confiance", a apprécié Nick Nurse face à la presse.

Malgré ses 46 minutes disputées dans le Game 3, Lowry avait encore l'énergie pour mener les Raptors sur ce match.

Un vrai guerrier

Et pourtant, le leader des Raptors ne s'économise absolument pas ! Sur le plan offensif bien sûr, avec la gestion de la majorité des possessions de son équipe. Mais aussi sur le plan défensif. Outre son duel acharné avec Marcus Smart, il n'hésite pas à aider pour gérer les problèmes Kemba Walker, Jayson Tatum et Jaylen Brown. Cette nuit, il a d'ailleurs contribué, avec son activité, aux difficultés de Brown. Avec sa combativité habituelle, Lowry répète les efforts avec un seul objectif en tête : rendre la vie des Celtics plus compliquée.

"J'ai l'impression que nous avons réussi à rendre les choses plus difficiles pour eux. Mais ils ont tout de même eu de nombreux tirs qu'ils auraient pu réussir. Nous voulons simplement contenir ces gars : Tatum, Brown, Walker et même Smart.

Nous devons tout donner pour rendre la vie difficile à ces gars", a insisté Kyle Lowry.

Même à 0-2, Kyle Lowry n'a jamais rien lâché dans cette série. Et maintenant que les Raptors sont revenus dans le coup, on peut compter sur lui pour s'accrocher jusqu'à la dernière seconde...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest