Kyrie Irving et les médias, l’histoire ne s’arrange vraiment pas

Alors que c'est une obligation, Kyrie Irving a décidé de zapper le média day. Il est même prévu qu'il ne s'adresse pas aux médias de la saison

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kyrie Irving et les médias, l’histoire ne s’arrange vraiment pas

Il était parmi les joueurs les plus populaires, les plus recherchés sur Google il n'y a pas si longtemps. À l'époque où il n'était ce joueur fantastique dans l'ombre de LeBron James. Depuis son émancipation, Uncle Drew s'égare quelque peu. Voir complètement. Sur le terrain, le #11 des Nets n'est pas exempt de tout reproche. Excès d'individualisme, leadership maladroit, éliminations précoces, ses trois dernières années sont clairement en-deçà de ce qu'on attendait.

Il y a aussi un nombre incalculables de blessures. 22 rencontres manquées en 17-18, plus tous les playoffs. 15 l'année d'après. Enfin, Kyrie Irving n'a été aperçu qu'à 20 reprises avec les Nets. Et puis comment oublier sa relation conflictuelle avec les médias.

Kyrie Irving tape déjà sur ses coéquipiers 

Le meneur new-yorkais est dans son monde. Dans un monde où la Terre est plate. Dans un monde où Calimero est sa référence. "C'est pas vrai, c'est pas moi, c'est pas juste". C'est un peu vulgaire comme résumé mais c'est la triste vérité. Au lieu d'assumer ses propos, lui préfère rejeter la faute sur les journalistes qui relaient ses paroles. À raison parfois mais mais la majorité du temps à tort.

C'est pour cette raison que Kyrie Irving a décidé de zapper les obligations du média day. Coronavirus oblige, tout se fait par visioconférence zoom. Mais lui a préféré laisser un simple communiqué. La raison est explicitement donnée.

"Au lieu de parler avec les médias aujourd'hui, j'utilise ce procédé afin que mon message sois correctement transmis. Je veux aller au travail tous les jours, prendre du plaisir, être compétitif, performer et gagner le titre avec mes coéquipiers de l'organisation des Nets."

Le reste du communiqué n'est qu'un bla-bla informatif. Peu après,  c'est Brian Windhorst qui lançait la bombe. L'ancien des Cavs ne compte pas parler aux médias de toute la saison !  Un "boycott" qui, s'il était confirmé, ne devrait absolument pas plaire à la NBA et qui confirme une vraie fracture. Les amendes risquent de pleuvoir dans la boîte aux lettres de Kyrie.

Kyrie Irving, génie incompris ou génie qui ne comprend pas ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest